undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Moine: Roman de M.G. L... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le Moine: Roman de M.G. Lewis raconté par Antonin Artaud Poche – 4 octobre 1975


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 4 octobre 1975
"Veuillez réessayer"
EUR 8,50
EUR 8,35 EUR 1,97

Livres et manuels scolaires Livres et manuels scolaires

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Moine: Roman de M.G. Lewis raconté par Antonin Artaud + Les élixirs du diable
Prix pour les deux : EUR 18,25

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

On le nomme "Monk" Lewis, tant cet écrivain a été marqué par sa créature scandaleuse. Le livre fut d'abord interdit par la censure et Lewis obligé d'en réviser l'édition. Il n'a que vingt ans lorsqu'il écrit Le Moine à La Haye où il est envoyé en tant qu'attaché d'ambassade. Dans ce texte foisonnant, il confronte le lecteur avec l'Invisible d'une manière directe et brutale. Le Surnaturel y fait sauvagement irruption et s'impose ; d'où la réticence d'un Coleridge, déconseillant aux parents de mettre un tel livre dans les mains de leurs enfants. Il connaissait bien la littérature allemande et traduisit plusieurs grands auteurs, tel Schiller. Il adaptera avec succès un roman de Zschokke, Le Bandit de Venise. Il hérita d'une fortune importante à la mort de son père et, avec effroi, découvrit ses sources, dans les Indes Occidentales. Il mourut de fièvre jaune à son retour d'un second voyage, laissant un passionnant journal qui dénonce le scandale de pratiques coloniales dont nul alors ne se souciait. Comme la plupart des auteurs "gothiques", Monk Lewis ne fut jamais en odeur de sainteté auprès des critiques, couvrant Le Moine de reproches. C'est bien plus tard, grâce à des auteurs comme Artaud ou Breton, que certains prirent enfin au sérieux Le Moine. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Quatrième de couverture

«Mathilde prononça les paroles magiques. Aussitôt, les caractères tracés sur les bords du miroir s'animèrent et commencèrent à tracer dans l'air des figures reconnaissables. La surface d'acier poli sembla fondre et il se présenta aux yeux du moine un tourbillonnement de couleurs et d'images agitées de remous puissants. Puis les choses se disposèrent suivant leur perspective naturelle et Ambrosio vit en miniature les traits mêmes d'Antonia.Elle se trouvait dans un petit cabinet attenant à la chambre où elle couchait. Elle se déshabillait pour se mettre au bain et le moine eut pleine liberté de détailler les admirables proportions de ses membres.»



Détails sur le produit

  • Poche: 441 pages
  • Editeur : Gallimard (4 octobre 1975)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070366901
  • ISBN-13: 978-2070366903
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.293 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

20 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par PH.DV le 23 novembre 2008
Achat vérifié
Voilà un livre qui parle du bien et du mal. Qui parle aussi des apparences. Qui parle de la faiblesse de la chair. Qui parle d'amour. Qui parle de passion. Qui parle des personnes dévotes. Qui parle enfin de la frontière ténue entre succomber aux délices terrestres et vivre dans le péché ou bien accepter une vie d'ascète, ignorant les tentations du corps ! Le mal se faufile partout et a choisi sa cible : ce sera un moine ! Mais pas n'importe quel moine, le moine le plus vertueux d'entre tous, celui qui est respecté et donné en exemple. "La moine", ce n'est ni plus ni moins qu'Eve se retrouvant face au serpent tentateur et cédant à cette tentation, plongeant ainsi l'humanité entière dans le péché et la souffrance.
Le bonheur terrestre a son prix et il n'est accessible, pour un moine, que s'il renonce à tout ce en quoi il a cru et ce qui fait sa vie jusqu'alors.
C'est donc un livre fantastique qui ne ménage en rien la religion et surtout ses serviteurs. Derrière les plus vertueux se cachent parfois les plus pervères ! D'actualité encore de nos jours. Et le diable se cache partout, puisque partout où il y a tentation, il y a Lucifer.
De quoi renoncer à toute religion et opter pour l'athéisme !
Enfin , n'oublions pas que cette histoire se déroule en Espagne sous la Sainte Inquisition !
Une lecture a faire froid dans le dos, dans une langue sublime bien que parfois désuète.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par La Voyelle le 29 novembre 2012
L'humain du XXIème siècle le trouve alambiqué, mon fils s'il le feuillette le considérera comme ringard, tant la littérature contemporaine, et surtout celle qui s'adresse aux jeunes a abusé des procédés littéraires du moine. Cela dit, cela n'empêche pas de prendre plaisir et d'apprécier la traduction-réécriture de ce roman par Antonin Artaud.

Voilà quelques traces de cette esthétique magico-érotique susurrante à l'époque:

Nul ne dort plus profondément que celui qui est bien déterminé à ne pas se réveiller.

Je tombai à genoux devant elle et me livrai à toutes les manifestations de l‟amour le plus passionné. Elle soupirait et répondait à mes caresses, et déjà notre commune extase atteignait son point culminant lorsque, avec un grand cri, elle se dégagea et sortit de la chambre par la porte qui donnait sur le jardin.

Si l‟amour était une faute, Dieu ne l‟aurait pas fait si tentant.

Pour vous, je me damnerai avec joie, et une minute entre vos bras dans ce monde vaut bien une éternité d‟expiation dans l‟autre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par HOANG THUY DUNG TOP 500 COMMENTATEURS le 22 février 2014
Achat vérifié
Il existe plusieurs traductions, mais j’ai pris celle-ci les yeux fermés, et cela m’est égal si elle n’est pas très fidèle à la version originale, car j'ai toujours considéré Antonin Artaud comme une valeur sûre. Il est important qu’un traducteur soit en symbiose avec ce qu’il traduit, et quand Artaud fait sa profession de foi dans la préface en disant que le livre ouvre une fenêtre sur « la vie éternelle », je crois qu’il a saisi l’essentiel.
Il est surprenant qu’un si jeune homme comme Lewis (il avait 19 ans) ait su percé avec tant de perspicacité les profondeurs de la psychologie humaine.
La psychanalyse a montré que l’être humain n’a jamais su accepter ses pulsions contradictoires comme parties intégrantes de sa nature et a toujours cherché à les expulser à l’extérieur comme si elles ne lui appartenaient pas, en les dissimulant sous des concepts issus de son imagination : Dieu ou Satan, le paradis ou l’enfer, le salut ou la damnation éternelle. Ainsi, la religion, autre invention humaine, a su imposer depuis des millénaires une censure sur une pulsion qui n’est ni plus ni moins qu’une fonction de reproduction indispensable à la survie de l’espèce. La sociologie a montré que les pulsions sexuelles ont toujours été considérées par les sociétés industrieuses comme facteurs de désordre et qu’il fallait encadrer et canaliser cette énergie vers des activités plus rentables.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Calivhere le 13 février 2009
Achat vérifié
Je n'est pas mis 5 étoiles alors que le roman les mérite amplement...
Mais en fait on est avec ce livre en présence d'une adaptation faite par Antonin Artaud qui a fait plusieurs coupes et remaniement de la traduction première de Léon de Wailly. Le résultat est très agréable à lire et envoutant ! Mais j'espérais lire un livre plus proche de l'original.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par jo104 le 20 juillet 2012
Achat vérifié
Le Moine dépeint toute la noirceur de l'âme humaine. Sous le vernis de la dévotion peut se cacher un être sombre et néfaste. Dans une ambiance fantastique et parfois angoissante ou poignante, il mélange allègrement le bien et le mal. Plus profond qu'il n'en a l'air, je pense qu'il faudrait le lire plusieurs fois pour qu'il dévoile encore plus son intérêt.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?