undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Procès-verbal a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le Procès-verbal Poche – 16 mars 1973


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
EUR 6,75 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 4,50

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook

--Ce texte fait référence à l'édition Relié.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Procès-verbal + Désert
Prix pour les deux : EUR 16,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

"On me reprochera certainement des quantités de choses. D'avoir dormi là, par terre, pendant des jours ; d'avoir sali la maison, dessiné des calmars sur les murs, d'avoir joué au billard. On m'accusera d'avoir coupé des roses dans le jardin, d'avoir bu de la bière en cassant le goulot des bouteilles contre l'appui de la fenêtre : il ne reste presque plus de peinture jaune sur le rebord en bois. J'imagine qu'il va falloir passer sous peu devant un tribunal d'hommes ; je leur laisse ces ordures en guise de testament ; sans orgueil, j'espère qu'on me condamnera à quelque chose, afin que je paye de tout mon corps la faute de vivre...". --Ce texte fait référence à l'édition Relié .

Quatrième de couverture

«On me reprochera certainement des quantités de choses. D'avoir dormi là, par terre, pendant des jours ; d'avoir sali la maison, dessiné des calmars sur les murs, d'avoir joué au billard. On m'accusera d'avoir coupé des roses dans le jardin, d'avoir bu de la bière en cassant le goulot des bouteilles contre l'appui de la fenêtre : il ne reste presque plus de peinture jaune sur le rebord en bois. J'imagine qu'il va falloir passer sous peu devant un tribunal d'hommes ; je leur laisse ces ordures en guise de testament ; sans orgueil, j'espère qu'on me condamnera à quelque chose, afin que je paye de tout mon corps la faute de vivre...»



Détails sur le produit

  • Poche: 320 pages
  • Editeur : Gallimard (16 mars 1973)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070363538
  • ISBN-13: 978-2070363537
  • Dimensions du produit: 17,3 x 10,7 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 133.819 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

2.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Antoine TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 juillet 2011
Format: Poche
Pour qui veut comprendre le cheminement littéraire de l'auteur, Le procès verbal est une lecture requise. Avant sa période de révolte, Le Clézio fait ici une projection de ses propres interrogations et angoisses. Ce roman a en effet été écrit au début des années 60 dans le contexte de la guerre d'Algérie ou les jeunes étaient susceptible d'être envoyés au contingent.
C'est dans ce climat et vraisemblablement dans une idée de refus que Le Clézio rédigera l'histoire d'Adam Pollo dont on ne sait pas vraiment s'il est fou ou trop lucide. Ce que l'on constate c'est le sentiment de liberté qui anime le personnage. Une liberté très "anarchique", trop naturelle.
Adam Pollo est un personnage subversif qui décide de refuser la civilisation en s'abritant seul sur des hauteurs dans une maison vacante près de la mer. En état de léthargie, il livre ses réflexions sur son environnement et sur ses pérégrinations dans le monde civilisé.

S'il peut apparaître bizarre au premier abord, ce roman incarne les idéaux naïfs de la jeunesse communs à beaucoup d'entre nous. Le désir d'évasion, d'indépendance, de changement, d'exploration mais aussi une certaine peur du monde, de la modernité, un rejet du conformisme. On dit que ce livre s'inspire dans la forme de L'étranger d'Albert Camus. L'idée du personnage y ressemble assez mais je trouve le contenu beaucoup moins idéologique et l'on s'identifie beaucoup plus au personnage de ce roman qu'à celui de Camus.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 20 novembre 2003
Format: Poche
Procès Verbal est vraiment déroutant, on ne sait que penser de ce roman: les idées s'enchainent sans cohérence apparente car Adam Pollo est fou; et puis tout d'un coup, le discours redevient fluide: ce sont les personnages annexes qui parlent et donnent leur point de vue. Le CLézio joue avec le lecteur, il barre des mots, ne termine pas certaines phrases, invente des articles de journaux, rajoute de la ponctuation inutilement, c'est étonnant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 27 novembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
Le procès-verbal/J.M.G.Le Clezio/Prix Renaudot 1963.

« Il y avait une petite fois, pendant la canicule, un type qui était assis devant une fenêtre ouverte. »
C’est un début curieux pour un roman et de suite on se demande si Adam Pollo sort de l’armée ou de l’asile psychiatrique, car on découvre au fil des pages un récit bizarre, déroutant, riche d’incohérences et d’absurdités.
Adam, la trentaine, est un solitaire plutôt marginal qui veut d’une certaine manière s’évader du monde qui l’entoure et vivre en toute indépendance. Il vit seul dans une maison abandonnée dans le Sud de la France. Contemplatif.
Les cahiers d’Adam sont le procès verbal de cette expérience vécue par un individu soit fou soit lucide, en tout cas intelligent et cultivé qui observe le monde. On peut tout supposer d’autant plus que l’on ne sait rien du passé d’Adam.
Ce roman, le premier de Le Clezio surprit les lecteurs à sa publication en 1963. Les œuvres à venir seront très différentes.
La seule constante : le style de qualité que l’on retrouvera dans « Désert », « Poisson d’or », ‘Le Chercheur d’or », « Raga », « Cœur brûlé », « Tempête » etc… Un style très poétique et coloré.
On peut considérer ce roman comme une œuvre de jeunesse.
J’y ai senti quelques longueurs induisant un certain ennui à la lecture. Un roman assez déroutant.
J’ai nettement préféré les ouvrages postérieurs de J.M.G.Le Clezio que j’ai cités.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par AcJa le 30 mars 2013
Format: Poche
Insupportable. Chaque phrase est interminable, chaque proposition n'a aucun lien avec la précédente. On passe son temps à relire chaque début de phrase, dans le vague espoir d'y comprendre quelque chose. J'ai bien compris qu'il s'agit d'un effet de style, pour retranscrire la pensée d'un fou. Mais ça ne devrait pas dispenser d'écrire des phrases un minimum cohérentes. L'auteur semble d'ailleurs friand d'effets de style, j'ai eu la sensation de lire un ado qui me disait "regarde tous les mots compliqués que je connais, je suis intelligent hein, je suis intelligent, t'as vu?". Une littérature de frime, qui a sûrement été à la mode un jour, mais qui de mon point de vue a fait beaucoup de mal au roman français. Je souhaite oublier au plus vite cette expérience atroce.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par clara le 24 octobre 2008
Format: Poche
ce livre était certes pour l'époque audacieux et original. Mais sincèrement, j'ai lu la moitié du livre (320 pages) et je me suis déjà forcée. D'un ennui profond même si je reconnais qu'il est bien écrit. je ne le conseille pas.
C'est le premier livre de Le Clezio que je décrouvrais et j'avoue que je ne vais pas rester sur une mauvaise impression; je vais acheter le désert ou le dernier qui m'ont l'air plus riche en évènement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?