Commencez à lire Le Rayon-Vert sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

Le Rayon-Vert [Format Kindle]

Jules Verne
3.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 5,10
Prix Kindle : EUR 0,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 4,11 (81%)

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Promotion Kindle de l'été : plus de 120 ebooks à -50% ou plus
PROMOTION KINDLE DE L’ÉTÉ
Retrouvez plus de 120 ebooks à -50% ou plus dans notre promotion Kindle de l'été.
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !





Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Cette fonction d'achat continuera à charger les articles. Pour naviguer hors de ce carrousel, veuillez utiliser votre touche de raccourci d'en-tête pour naviguer vers l'en-tête précédente ou suivante.

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Ce livre comporte une table des matières dynamique, a été relu et corrigé.
Extrait: Tels furent les noms qui retentirent successivement dans le magnifique hall d’Helensburgh, – une manie du frère Sam et du frère Sib d’interpeller ainsi la femme de charge du cottage.
Mais, à ce moment, ces diminutifs familiers du mot Élisabeth ne firent pas plus apparaître l’excellente dame que si ses maîtres l’eussent appelée de son nom tout entier.
Ce fut l’intendant Partridge, en personne, qui se montra, sa toque à la main, à la porte du hall.
Partridge, s’adressant à deux personnages de bonne mine, assis dans l’embrasure d’une fenêtre, dont les trois pans à losanges vitrés faisaient saillie sur la façade de l’habitation :
« Ces messieurs ont appelé dame Bess, dit-il ; mais dame Bess n’est pas au cottage.
– Où est-elle donc, Partridge ?
– Elle accompagne Miss Campbell qui se promène dans le parc. »
Et Partridge se retira gravement sur un signe que lui firent les deux personnages.
C’étaient les frères Sam et Sib – de leur véritable nom – de baptême Samuel et Sébastian –, oncles de Miss Campbell. Écossais de vieille roche, Écossais d’un antique clan des Hautes-Terres, à eux deux ils comptaient cent douze ans d’âge, avec quinze mois d’écart seulement entre l’aîné Sam et le cadet Sib.
Pour esquisser en quelques traits ces prototypes de l’honneur, de la bonté, du dévouement, il suffit de rappeler que leur existence tout entière avait été consacrée à leur nièce. Ils étaient frères de sa mère, qui, demeurée veuve après un an de mariage, fut bientôt emportée par une maladie foudroyante. Sam et Sib Melvill restèrent donc seuls, en ce monde, gardiens de la petite orpheline. Unis dans la même tendresse, ils ne vécurent, ne pensèrent, ne rêvèrent plus que pour elle.
Pour elle, ils étaient demeurés célibataires, d’ailleurs sans regret, étant de ces bons êtres, qui n’ont d’autre rôle à jouer ici-bas que celui de tuteur. Et encore n’est-ce pas assez dire : l’aîné s’était fait le père, le cadet s’était fait la mère de l’enfant. Aussi, quelquefois arrivait-il à Miss Campbell de les saluer tout naturellement d’un :
« Bonjour, papa Sam ! Comment allez-vous, maman Sib ? »
À qui pourrait-on le mieux les comparer, ces deux oncles, moins l’aptitude aux affaires, si ce n’est à ces deux charitables négociants, si bons, si unis, si affectueux, aux frères Cheeryble de la cité de Londres, les êtres les plus parfaits qui soient

Biographie de l'auteur

Jules Verne (1828 - 1905), est un écrivain français dont une grande partie des œuvres est consacrée à des romans d’aventures et de science-fiction.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 732 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 184 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 1500988707
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00L3FJSTA
  • Word Wise: Non activé
  • : Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°44.860 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une histoire d'amour chez Jules Verne 17 juin 2013
Format:Poche|Achat vérifié
Et c'est plutôt rare; or ici c'est le fil conducteur du roman. Et in fine l'amour n'aura même pas besoin de ce rayon vert qui semble se jouer des observateurs: sans doute est-ce parce qu'il est en nous.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Le crépuscule de l'intelligence 1 août 2005
Format:Poche
De ce roman, on retiendra un nom amusant à lire et à relire : celui du positiviste, du scientiste Aristobulus Ursiclos - fameuse trouvaille, dont l'origine est encore enveloppée de mystère. Pourtant le personnage qui porte ce nom n'est là que pour retarder l'observation du phénomène optique ou atmosphérique qui donne au roman son titre et à l'aventure son prétexte, et pour servir de faire-valoir au parfait honnête homme Olivier Sinclair. D'ailleurs, le pathétique Aristobulus Ursiclos ne fait pas beaucoup d'usage, et se voit évincé de la dernière partie de l'intrigue.
Le Rayon vert n'est ni le mieux construit ni le mieux écrit des romans de Jules Verne. Même la narration du sauvetage d'Helena Campbell au cœur de la grotte de Fingal envahie par les flots déchaînés de la marée montante, qui aurait dû être le clou de ce roman, nous ennuie : techniquement, le point de vue omniscient adopté par l'auteur confère peu de relief à cette lutte de l'homme contre les éléments, et le sentimentalisme, s'il permet de ne pas effaroucher le jeune public auquel sont destinés les Voyages extraordinaires, n'est pas le ton qui convient à un épisode qui dépeint, à peine voilée sous l'évocation, plus emphatique que réellement majestueuse, d'une lutte avec l'élément minéral et avec l'élément liquide, l'étreinte charnelle de « l'intrépide jeune homme » et d'une Miss Campbell « prise de défaillance », la fusion éternellement recommencée de l'homme et de la femme...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1.0 étoiles sur 5 Mise en page inadmissible !.. 17 mars 2015
Format:Format Kindle|Achat vérifié
La mise en page de cette eBook est très mal faite :
-- La table des matière est inutilisable.
-- Des traits d'unions et des espaces ont disparu, exemples : dame Bessn’est pas ; si cen’est que ; dûton accuser (uniquement sur les deux 1ere pages, alors je vous dit pas la suite).
-- Le texte est très mal formaté, exemple :
>>>>
En somme, deux véritables enfants, les frères Sam et Sib, pour tout ce qui concernait les réalités de la vie ; assez
choses pratiques de ce
industrielles, financières
peu au courant des

monde ;
<<<<<

Du coup j’arrête ma lecture à la 3eme page et je regrette fortement d'avoir acheté ce livre.
Ce n'est pas la première fois que j'ai un eBook mal fait venant d'Amazon, à se demander si ce service est bien sérieux ?..

Bref, passez votre chemin ou achetez une autre édition...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 En toute simplicité. 7 mars 2015
Par Shaihulud
Format:Poche|Achat vérifié
Il est surprenant cet ouvrage. Une demoiselle qui rêve d'observer un phénomène optique solaire: le rayon vert. Une histoire qui semble si simple à priori, on se demande comment Jules Verne va nous emmener jusqu'à la fin du livre sans que l'on s'ennuie...

A ma grande surprise, cette aventure écossaise m'a beaucoup plu. Notamment par des passages humoristiques un peu inédits chez l'auteur (le savant, Aristobulus Ursiclot, est désopilant). Il règne une atmosphère paisible, romantique, avec des personnages attachants.

Ce n'est pas mon ouvrage préféré de Jules Verne. Mais j'ai néanmoins passé un bon moment.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 livre 12 février 2014
Par Bea-lisa
Format:Poche|Achat vérifié
un livre qui parle et mêle légende et amour! comme toujours avec cet auteur des bons personnages, une once de fantastique donc une histoire bien menée!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Du bon Jules Verne court et efficace 30 décembre 2012
Par regine
Format:Poche|Achat vérifié
Contrairement à beaucoup de romans de l'écrivain, celui ci est court s'accommodant de moins de détails et avec un soupçon d'histoire d'amour masqué par le rayon vert, à relire et à découvrir
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique