Le Scorpion - tome 5 - La Vallée sacrée et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 9,76

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le Scorpion - tome 5 - La Vallée sacrée sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le Scorpion, tome 5 : La Vallée sacrée [Album]

Marini , Desberg
3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
Prix : EUR 11,99 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 26 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 6,99  
Album EUR 11,99  
Cartonné --  

Toute la série Le Scorpion

Le Scorpion
Découvrez tous les tomes de la série Le Scorpion en cliquant ici.

Description de l'ouvrage

1 novembre 2004 Le Scorpion (Livre 5)
L'histoire commence en 1291, en Terre sainte, alors que les Templiers s'apprêtent à livrer leur dernière bataille. Elle se poursuit à Istanbul, au XVIIIe siècle, où l'on retrouve le Scorpion en fâcheuse posture. Elle s'achève en Cappadoce, " pays où l'eau et le vent ont tracé leurs méandres ", sur la piste d'une croix qui suscite bien des convoitises. Et qui offre à celui qui la possède l'accès au fabuleux trésor des Templiers... À condition de ne pas rester prisonnier d'un sanctuaire creusé à flanc de falaise, comme ce pauvre Scorpion ! Le Scorpion se ferait-il moins fringant au fil de ses aventures ? Cette fois, il ne doit son salut qu'à la vénéneuse – mais séduisante – Méjaï, laquelle se sert de sa ruse pour le tirer des griffes de leurs tortionnaires. Et la fin de ce cinquième volume le laisse dans une situation quelque peu délicate... Le dessin de Marini, lui, n'a rien perdu de sa superbe, ni ses couleurs de leur flamboyance. Le scénario de Desberg, qui allie avec le même bonheur son goût pour la face cachée de l'Histoire et sa passion de l'action, balade le lecteur au coeur de l'empire Ottoman, sur les routes de la Cappadoce mystérieuse et sur les traces des Chevaliers du Temple...

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Scorpion, tome 5 : La Vallée sacrée + Le Scorpion, tome 4 : Le Démon au Vatican + Le Scorpion, tome 6 : Le Trésor du Temple
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Né à Bruxelles en 1954, Stephen DESBERG a débuté dans la bande dessinée en écrivant, dès 1976, de courtes histoires complètes pour le journal « Tintin » édité par Le Lombard. Ce n'est toutefois qu'en 1978 que ce disciple de Maurice Tillieux, le créateur de «Gil Jourdan», entame une carrière de scénariste professionnel. À partir de 1980, pour l'hebdomadaire « Spirou » édité par Dupuis, il assure la continuité des aventures de « Tif et Tondu » dessinées par Will, puis crée successivement les personnages de « 421 », « Billy the Cat », « Mic Mac Adam » et « Jimmy Tousseul ». Après avoir conçu plusieurs albums de ces séries, il s'associe avec le dessinateur Johan De Moor et les éditions Casterman pour imaginer « Gaspard de la Nuit » et, dans le mensuel «(À Suivre...)», les enquêtes de « La Vache ». Cette série humoristique paraît désormais en albums au Lombard dans la collection « Troisième Degré » et y connaît de nouveaux rebondissements sous le titre « Lait entier ». En 1989 et en 1990, dans un registre plus adulte et à nouveau associé à Will pour l'illustration, Stephen Desberg publie deux albums dans la collection « Aire Libre » de Dupuis : « Le Jardin des Désirs » et « La vingt-septième Lettre ». Scénariste original et aux talents très diversifié, Desberg passe avec autant d'aisance et d'inventivité d'un genre à un autre, des atmosphères fantastiques aux réalités interpellantes comme l'intolérance. En 1996, avec le dessinateur Bernard Vrancken, il exprime ainsi son anti-racisme à travers « Le Sang Noir », une saga romanesque éditée en quatre albums par Le Lombard. Bien que vivant en Belgique, Stephen Desberg est de nationalité américaine et, comme tous les fils de l'Oncle Sam, il est supposé déclarer ses revenus à l'I.R.S. (Internal Revenue Service), l'administration fiscale des USA... Nul mieux que lui n'était donc habilité à nous instruire du fonctionnement de cette institution. Scénariste de bandes dessinées, il en a tout logiquement fait le sujet original d'une série d'albums de BD. Mis en images par Bernard Vrancken, les épisodes de ce thriller financier très actuel paraissent sous le titre générique de « I.R.$ » dans la collection « Troisième Vague Lombard ». Les États-Unis sont encore présents dans d'autres de ses albums comme « L'Étoile du Désert », un western crépusculaire avec Enrico Marini chez Dargaud, ou « Tosca », un portrait sans complaisance de l'évolution de la mafia américaine avec Francis Vallès chez Glénat. Stephen Desberg est également passionné par les thèmes religieux. Il s'intéresse au monde mythologique des anges et des démons dans « Les Immortels » avec Henri Reculé chez Glénat, et, avec Enrico Marini chez Dargaud, aux énigmes des origines chrétiennes dans « Le Scorpion », une nouvelle saga s'articulant autour d'un flamboyant héros de cape et d'épée dans la Rome du 18e siècle où s'affrontent moines guerriers et cardinaux à l'assaut d'un pouvoir totalitaire. À l'automne 2003, avec Daniel Koller chez Dargaud, il lance « Mayam », une série de fantasy théologique relatant les voyages d'un diplomate terrien ambitieux sur une planète aux mille et un cultes concurrents. Auteur prolifique, Desberg réalise les scénarios de nombreuses séries, notamment « Miss Octobre », « Sherman » ou encore « Sienna ». En 2014, il se lance dans l'écriture de la deuxième saison de « Black op », une série dessinée par son ami Hugues Labiano.

Enrico Marini, de nationalité italienne, est né le 13 août 1969 en Suisse où durant quatre années il étudiera le graphisme à l'Ecole des Beaux-Arts de Bâle. Son trait est alors influencé par les Comics américains, les Fumettis et le Manga, son admiration se porte sur des auteurs tels que Hermann, Jordi Bernet, Milton Caniff, Alfonso Font, Giraud et Otomo. Sa carrière débute en 1987 au Festival de la Bande Dessinée de Sierre, où il concoure avec les nouveaux talents. Très vite remarqué, il se voit confier sa première série Olivier Varèse sur un scénario de Thierry Smolderen, chez Alpen Publishers. En 1992, Marini et Smolderen changent d'univers et créent Gipsy, un vrai héros de chair et de sang. Ensuite Marini parcourt, avec Jean Dufaux, le monde des vampires avec Rapaces. Avec Stephen Desberg, il concrétise un rêve d'enfant - dessiner un western, L'Etoile du Désert. De cette rencontre est née Le Scorpion, une grande fresque de cape et d'épée. Depuis 2007, Marini, désormais auteur à part entière, fait revivre l'antiquité avec Les Aigles de Rome.

Détails sur le produit

  • Album: 48 pages
  • Editeur : Dargaud (1 novembre 2004)
  • Collection : Le Scorpion
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2871296774
  • ISBN-13: 978-2871296775
  • Dimensions du produit: 28,8 x 22,2 x 0,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 64.852 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Enrico Marini, de nationalité italienne, est né le 13 août 1969 en Suisse dans la région de Bâle. Tout au long de son enfance c'est pour son plaisir qu'il dessinera et créera des bandes dessinées. Poussé par ses amis, vers l'âge de 14 ans il se décidera enfin à participer à certains concours. Durant quatre années (de 1987 à 1991) il étudiera le graphisme à l'Ecole des Beaux-Arts de Bâle. Son trait est alors influencé par les Manga, son admiration se porte sur Hermann, Moebius et Otomo. Sa carrière débute réellement en 1987 au Festival de la Bande Dessinée de Sierre dans le cadre du concours des nouveaux talents. En effet, Cuno Affolter (journaliste suisse, organisateur notamment de plusieurs expositions à la Foire de Francfort ou au Festival de Sierre), admiratif devant les planches déjà très abouties de ce jeune dessinateur, le présente à une nouvelle maison d'édition : Alpen Publishers. Ces derniers décident alors de confier à Marini le dessin d'un scénario de Marelle intitulé La Colombe de la Place rouge. Ses dessins commenceront par être publiés dans « La Tribune de Genève ». Face au succès remporté, naîtra le premier tome de la série Un Dossier d'Olivier Varèse. Trois tomes d'Olivier Varèse suivront entre janvier 1992 et mai 1993. Puis c'est Georges Pop, journaliste de la Radio Suisse Romande, qui sera le scénariste du dernier épisode de cette première série Le Parfum du Magnolia. En 1992, Thierry Smolderen propose à Marini de changer d'univers. Leurs regards se tournent alors vers Gipsy, un vrai héros de chair et de sang, avec des défauts et un passé, mélange de cynisme, de force grossière et de sensibilité dissimulée. De par sa rencontre avec Stephen Desberg, Marini concrétise un rêve d'enfant - dessiner un western. L'Etoile du Désert, révèle, à travers un nouveau style, le talent incontestable de deux sommités de la bande dessinée.


Dans ce livre (En savoir plus)
Première phrase
MESSIRE, IL NOUS FALIT REMONTER. Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un peu frustré! 22 novembre 2004
Par gtheboss2
Format:Album
Ce tome s'inscrit dans la continuité de la série en reprenant les éléments qui ont fait son succès : une intrigue complexe et prenante, appuyée d'un dessin pur et efficace (beau travail de documentation sur cette époque donnant beaucoup de crédit à l'intrigue).
Même si le lecteur ne s'ennuie pas, on a la curieuse impression de piétiner. Desberg nous guide un peu trop lentement vers la croix de St-Pierre. Il faut esperer que ce n'est pas parti pour une série en 20 tomes !
Certes, certains éléments s'inscrivent dans l'esprit de la série (évènements souvent inattendus, situations inextricables...) mais on ne parvient pas à retrouver le dynamisme des trois premiers albums. Espérons que l'histoire encore va durer (seulement) quelques tomes pour finir en beauté !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Un client
Format:Album
Les séduisants dessins de Marini captivent toujours notre attention, et l'histoire haletante se poursuit à un rythme effréné, mais à la fin de cette "Vallée sacrée", on a tout de même l'impression de se faire un peu mener en bateau, à la recherche de cette fameuse croix de Pierre. L'ensemble reste assez prenant pour qu'on lise en quelques minutes l'album, à l'image des premiers tomes de cette série. Desberg et Marini poursuivent les aventures du Scorpion devenue une série à succès, attention qu'ils n'en soient pas victimes...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Toujours aussi beau... mais ça traine ! 31 décembre 2004
Par A. Diane
Format:Album|Achat vérifié
Une fois de plus, Marini nous offre de superbes planches (même si Mejai semble avoir perdu un peu de son charisme a mesure des tomes...).
Malheureusement, le scénario s'essoufle et on aimerait sortir un peu de la cadence "le scoprion est fait prisonnier, il s'enfuit, il est refait prisonnier, il s'enfuit" etc etc... Un peu lassant.
En revanche, le personnage qu'est Scorpion gagne en personalité, il n'est plus le beau-gosse-sans-peu-ni-reproche parfait des permiers tomes.
A lire, mais la fin se fait un peu (trop?) attendre...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un coup pour rien... 7 décembre 2004
Format:Album
On a du mal à croire que Marini manque à ce point de propositions pour perdre son temps à dessiner un tome du scorpion qui n'amène rien à l'intrigue et qui ressemble plus à une opération destinée à faire de l'argent sur le dos des nombreux passionés que nous sommes. Et pourtant, c'est ce à quoi me fait penser cet exemplaire du Scorpion. L'intrigue n'avance pas, les relations entre les personnages n'évoluent pas, bref, l'album pourrait ne pas avoir existé, il ne manquerait à personne. Alors, bien-sûr, il y a toujours le dessin magnifique de Marini mais bon, cela ne sauve pas tout...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?