Le Trou a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Le Trou
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Le Trou


Prix : EUR 10,79 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
11 neufs à partir de EUR 8,99 2 d'occasion à partir de EUR 34,00
Découvrez plus de 10 000 DVD, Blu-ray et Séries TV en promotion

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Trou + Un Condamné à mort s'est echappé
Prix pour les deux : EUR 29,49

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Michel Constantin, Jean Keraudy, Philippe Leroy, Raymond Meunier, Marc Michel
  • Réalisateurs : Michel Constantin, Jean Keraudy, Philippe Leroy, Raymond Meunier, Marc Michel
  • Format : Noir et blanc, PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.66:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Studiocanal
  • Date de sortie du DVD : 30 août 2011
  • Durée : 125 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • ASIN: B004YWRUCG
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 14.512 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Bande-annonce
Documentaire : "Le trou, l'envers du décor" (27')
Présentation de Patrick Raynal (3')
Filmographies

Descriptions du produit

Descriptions du produit

LE TROU

Synopsis

Accusé d'avoir tenté d'assassiner sa femme, Claude Gaspard est enfermé à la prison de la Santé. Ses quatre compagnons de cellule lui font part de leur désir d'évasion. Ils creusent, avec l'énergie du désespoir, un tunnel qui doit les mener à la liberté. Leur plan aboutira-t-il ?...

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
13
4 étoiles
6
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 19 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Y. Essertaize le 14 février 2007
Format: DVD
« Le trou » est d'abord et avant tout, un hymne à la fraternité.

Tiré d'un roman de José Giovanni, ce film de Jacques Becker peut en quelques points ressembler au symétrique mais ô combien magnifique film : « Un condamné à mort s'est échappé » de Robert Bresson, en cela qu'il insiste sur les détails et la minutie auquel font preuve les détenus quant aux astuces de leur évasion. Moins froid, par contre, « Le trou » est assuré par une réalisation plus fluide et des acteurs attachants. Aidés, faut-il le mentionner, par de mémorables dialogues.

Jouant avec les paradoxes, que je tairai les exemples afin de ne rien dévoiler de l'intrigue, ce long métrage n'est pas qu'un simple « triller ». Plus que cela, sa profondeur est non seulement, tel que mentionnée plus haut, fraternelle, mais elle donne indubitablement à ce film, le titre d'oeuvre humanitaire.

Admirable !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roger Dominique Maes COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 18 septembre 2012
Format: DVD
"Le Trou", Jacques Becker, 1961, NB, bonne copie, excellent documentaire en bonus.

Ayant participé à une tentative d'évasion en 1947, José Giovanni (son rôle est tenu dans le film par Philippe Leroy) en tire un livre dix ans plus-tard, livre d'une vérité si crue, d'une telle franchise, que l'éditieur de la Série Noire, Gallimard, le publie immédiatement, et que Jacques Becker prend contact avec l'ancien taulard pour l'adapter à l'écran.
Le dernier film de Jacques Becker (il mourra à peine le montage terminé) sera le premier de José Giovanni, qui figure au générique comme adaptateur et dialoguiste, et changera définitivement sa vie.

Histoire d'une évasion à deux doigts de réussir, ce film est un docu-fiction avant la lettre, ne lésinant sur aucun détail, mais tous essentiels, comme le temps mis par Roland pour percer le sol en ciment (on vit physiquement son effort), ou tous les petits systèmes D des taulards pour fabriquer ce qui leur manque... -avec des dialogues succints, souvent chuchotés, interrompus, ou soupçonneux, ou inquiets, un film oppressant, totalement dépourvu de musique, c'est assez rare pour être remarqué, et cela participe puissamment à l'atmosphère de confinement, à la promiscuité suffocante de la cellule, mais aussi à la chaude humanité que les prisonniers dégagent.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 17 novembre 2009
Format: DVD
L'un des meilleurs films sur l'évasion pénitentiaire ; je n'ai en tout cas jamais pu trouver meilleure référence en la matière. Il date d'un demi-siècle, mais sa modernité est saisissante, et sur le sujet, les films de ces dernières années peinent à rivaliser avec ce travail d'orfèvre.

Dernier film de Jacques Becker (il mourut avant la sortie), c'est une oeuvre minutieuse, taciturne (mais l'essentiel est là), véritable manuel d'évasion. La tension règne tout au long du film, et voir les prisonniers (brillants acteurs) accomplir leur plan par petites touches filmées avec une attention d'horloger suisse, entre gyroscope de poche et sablier artisanal, entre creusage laborieux et fabrication de passe-partout, est un bonheur cinématographique. En filigrane se dévoilent aussi des histoires individuelles qui doivent construire une histoire commune, un récit de la solidarité et de ses aléas. Quant à la fin... silencio.

Grand film !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Shan le 26 septembre 2011
Format: DVD
Jacques Becker disparaitra avant la sortie en salle de son dernier film Le trou, le film est d'une puissance, d'une force, d'un humanisme et d'une fraternité rares, 5 hommes preparent leur evasion d'une prison, le style tres epuré est impressionnant, le film ne cesse d'etre passionnant, admiré, veneré, Le trou laisse une empreinte gigantesque dans l'histoire du cinema francais.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adanson COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 7 septembre 2013
Format: DVD Achat vérifié
Ce film (le dernier de Jacques Becker) d'après le roman de José Giovanni est sorti en 1960.
Jacques Becker voulait un long-métrage le plus réaliste possible et c'est pourquoi il prit des non professionnels comme acteur.
Enumérons les: Tout d'abord Jean Keraudy "Roland Darbant", le chef du plan d'évasion qui était le véritable compagnon de cellule de Giovanni et qui fut impliqué dans la vrai tentative d'évasion de 1947. Il introduit le film.
Ensuite: Philippe Leroy-Beaulieu "Manu" et Michel Constantin "Jo Cassine" que Jean Becker le fils du cinéaste connaissait dans son équipe de Volley-ball.
Puis viennent Raymond Meunier "Monseigneur" et Marc Michel "Claude Gaspard" (le traitre), tous deux également amateur.
L'histoire: Claude Gaspard qui est condamné pour tentative de meurtre sur la personne de sa femme et qui n'est pas du tout un truand mais un homme raffiné est transféré dans une autre cellule où se trouvent quatre hommes.
Ses compagnons de cellule après une longue hésitation lui apprennent qu'ils vont s'évader.
Ils commencent alors à creuser le sol de la cellule pour essayer de rejoindre les égouts et trouver la liberté.
José Giovanni condamné à mort le 10 juillet 1948 par la Cour d'assises de Paris est gracié par le président Vincent Auriol.
Sa peine est commuée en travaux forcés et il sortira de prison en décembre 1956.
En 1957, il se met à écrire et publie "le trou" puis collabore avec Becker. Plus tard il aura la carrière que l'on sait.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?