ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,50
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le Vingt-Septième Livre [Broché]

Marc-Edouard Nabe
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 10,00
Prix : EUR 9,50 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,50 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 23 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

12 janvier 2009
«J'ai eu tout faux, je n'ai rien compris.»

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Vingt-Septième Livre + Chacun mes goûts + L'âme de Billie Holiday
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Je suis un loser, ce qu'on appelle un écrivain à insuccès, un worst-seller... J'ai complètement raté mon destin d'écrivain. J'ai écrit vingt-six livres totalement inutiles : personne ne les a lus, ou si peu. Flops sur flops. On ne me connaît que par ouï-dire. Je marche par le bouche-à-oreille ; mais souvent la bouche est cousue et l'oreille bouchée... La plupart des libraires m'enfouissent comme si j'étais un déchet nucléaire !
J'ai publié mon premier livre il y a vingt ans et, depuis, chaque fois que j'en publie un nouveau, c'est comme si je publiais mon premier puisqu'on a nié le précédent. À partir du moment où c'est un livre de moi, il est voué à la négation instantanée.

Revue de presse

Le destin de la littérature française de ce début de millénaire s'est-il joué autour du local à poubelles d'un anonyme immeuble du XVe arrondissement de Paris ? Peut-être... Au 103, rue de la Convention, ont longtemps habité, au cinquième étage, Michel Houellebecq, que l'on ne présente plus, et, au premier, Marc-Edouard Nabe, enfant terrible des lettres parisiennes. Dans son Vingt-Septième Livre, ce dernier revient avec saveur sur leur chassé-croisé improbable. (Jérôme Dupuis - L'Express du 29 janvier 2009)

Détails sur le produit

  • Broché: 92 pages
  • Editeur : Le Dilettante (12 janvier 2009)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2842631684
  • ISBN-13: 978-2842631680
  • Dimensions du produit: 17,2 x 11,6 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 170.583 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
1 étoiles
0
4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un exercice remarquable ? 7 janvier 2012
Par Alxid
Ca reste formidablement bien écrit, tout en sous entendu avec le lecteur, on a envie de croire qu'il ne se fout pas de nous ! C'est vivant, respirant, haletant, avec une connivence avec le liseur qui prend plaisir à rentrer dans ce monde !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Le Livre de trop... 7 juillet 2011
J'aime bien Marc-Edouard Nabe; sa fougue, son dandysme, son éloquence, et même, quelque part, son humour, ne sont pas pour me déplaire.
Je n'ai à ce jour pas lu l'un de ses romans ou essais, juste le petit livre d'aphorismes Chacun mes goûts.
Le Vingt-Septième Livre est donc mon second Nabe, et quelle déception!
Point de littérature, très bien; essai? non plus.
Quoi alors?
Une mise au point sur sa situation d'écrivain, confrontée à celle de Houellebecq. Pourquoi pas?
Sauf que l'analyse de la littérature houellebecquienne, que Nabe situe à juste titre du côté de la science, se transforme vite en exercice masqué de ressentiment, voire de jalousie par rapport à la célébration que chaque rentrée littéraire réserve à Houellebecq, et même les prix littéraires, puisque son dernier roman a obtenu le devenu si banal Goncourt.
Nabe fait preuve d'une fausse modestie; ce qu'il semble crever de nous dire, c'est, en gros: Je suis un bien meilleur écrivain que Houellebecq, l'époque s'est trompée.
Peut-être, je ne me prononcerai guère là-dessus, puisque, comme je l'ai indiqué, je n'ai pas vraiment lu de Nabe.
Mais ce 27ème Livre, apparemment celui de trop, prouve le contraire, où je crève, moi, de dire à Nabe, qu'il aurait bien mieux valu faire ce pourquoi il vit, ce qui le fait vivre, ce qu'il sait si bien défendre: la Littérature.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un écrivain désenchanté ! 8 juin 2011
Achat authentifié par Amazon
j'aime bien cette forme d'écriture qui coule toute seule, ;Jean-Marc Edouard Nabe n'a pas choisi le fond le plus facile à faire ,la critique d'un auteur-confrère , de la société culturelle française du XXIè siècle...Il reste à la bibliothèque qu'à trouver le tome 4 du journal intime,pour avoir un regard sur l'oeuvre d'un écrivain méconnu du public en bibliothèque
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa44eb9cc)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?