Le Bachelier (Classiques t. 1200) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 6,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le bachelier : Jacques Vingtras 2 Poche – 26 juin 2008


Voir les 9 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,90
Poche, 26 juin 2008
EUR 6,20
EUR 5,85 EUR 3,21
Broché
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 1,55

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le bachelier : Jacques Vingtras 2 + L'insurgé : Jacques Vingtras 3 + L'Enfant
Prix pour les trois: EUR 18,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Nouvelle édition.

Présentation de l'éditeur

Nouvelle édition en 2008


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Le bachelier : Jacques Vingtras 2 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 492 pages
  • Editeur : Gallimard (26 juin 2008)
  • Collection : Folio Classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070359425
  • ISBN-13: 978-2070359424
  • Dimensions du produit: 18 x 2,1 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 58.139 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Francois Ponge TOP 500 COMMENTATEURS sur 10 novembre 2012
Format: Poche
Oui, les indignés existaient déjà au dix-neuvième siècle, Jules Vallès en était ! Dans ce second volume de sa "Trilogie" ("L'enfant", "Le bachelier", "L'insurgé") il nous conte les déboires de sa jeunesse parisienne. Fraîchement débarqué de sa province natale au lendemain de la révolution de 1848, Jacques Vingtras (le prête-nom de l'auteur), républicain farouchement jusqu'au-boutiste, va connaître la faim, le froid, le manque de travail malgré des efforts incessants pour trouver un emploi correspondant à sa condition de bachelier. Peu désireux de compromettre ses idées révolutionnaires, il va devoir se contenter de la maigre pension allouée par ses parents. Trois ans plus tard, la venue du Second-Empire, avec sa police secrète et ses délateurs appointés, ne va rien arranger, et notre héros va manger de la vache enragée... jusqu'à l'os ! Au-delà de l'histoire de ce jeune intellectuel, qui préfère vivre misérablement pour rester sincère avec lui-même, un cas toujours actuel, l'écriture de Jules Vallès mérite que l'on voie dans ce roman autre chose qu'un manifeste appelant à l'insurrection. Par son langage proche du français parlé de l'époque, ses phrases courtes truffées d'onomatopées, de points d'exclamation et autres artifices narratifs destinés à "mettre du sentiment" dans la phrase, le rédacteur du célèbre "Cri du peuple" maintient constant l'intérêt du lecteur, avec lequel il semble (ou plutôt voudrait) dialoguer.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 17 février 2011
Format: Poche
Jules Vallès (1832-1885) est journaliste et écrivain. Journaliste engagé il créé le Cri du Peuple et sera membre de la Commune. Ecrivain, toutes ses expériences se retrouvent dans sa trilogie romanesque et autobiographique, L'Enfant ' Le Bachelier ' L'Insurgé. Ce roman, Le bachelier, second volet de la trilogie, paraît d'abord en feuilleton sous le titre Mémoires d'un révolté dans le journal socialiste Révolution française en 1879 et en livre sous son titre définitif en 1881.

Le narrateur Jacques Vingtras, baccalauréat en poche quitte Nantes et son collège pour monter à Paris. Il n'a pas d'argent mais il se sent libre, plein de haine pour la bourgeoisie et de fortes convictions républicaines. Après une enfance difficile et des rapports conflictuels extrêmes avec son père, il a pris l'enseignement en grippe lui reprochant d'avoir asservi son géniteur. Désormais il n'a qu'une envie, devenir ouvrier. « Qui peut le plus, peut le moins » assure un dicton mais pour Jacques ce n'est pas vrai, les éventuels employeurs se méfient d'un jeune homme trop vieux (à dix-sept ans !) et trop cultivé qui veut être ouvrier « Par ce temps de révolution, nous n'aimons pas les déclassés qui sautent du collège dans l'atelier. Ils gâtent les autres. Puis cela indique un caractère mal fait, ou qu'on a déjà commis des fautes. »
Dès lors, il doit se résoudre pour survivre à dénicher de petits boulots qui payent à peine le quignon de pain et la chambre mansardée dans un immeuble insalubre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par bouvret patrick-antoine sur 28 mai 2014
Format: Poche Achat vérifié
livre arrivé en parfait étét. Livraison rapide; Pour qui aime Jules Vallès ,c'est un vrai cadeau à se faire. Je ne vois pas ce que je pourrais rajouter de plus à ce commentaire
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par D. Legare TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 21 juin 2013
Format: Poche
Enfin bachelier, Jacques Vingtras peut échapper à la tutelle familiale et quitter Nantes pour Paris où il retrouve d'anciens compagnons de collège. C'est là qu'il cherche désespérément des places de répétiteur ou de pion , mais les places sérieuses sont rares et nous le suivons dans ses boires et ses déboires parfois racontés avec un humour très savoureux.
On sent déjà le révolté en devenir dans ce Paris du 19ème siècle placé sous le joug du second empire.

Quelle plume alerte et quel bel humour chez Vallès même lorsqu'il parle de misère. J'avais beaucoup aimé 'L'Enfant, mais j'ai savouré Le Bachelier jusqu'à la dernière page.

Un bon classique qu'il fait bon visiter ou revisiter !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Niok sur 13 février 2007
Format: Poche
Suite de *l'enfant* (et suivi par *l'insurgé*) dans la trilogie autobiographique de Vallès.

Cette fois, on assiste aux débuts malheureux de l'auteur dans la vie parisienne. Son bac en poche, comment vivre ? (on est au 19e siècle). Au contraire de *l'enfant*, livre ancré dans l'histoire (personnages, faits historiques) donc moins littéraire et beaucoup moins facile à lire et à appréhender.

Il faut saluer l'appareil critique résumant les faits historiques et donnant la biographie des différents personnages réels apparaissant. (Enfin, je ne comprends guère plus, mais je me sens moins bête.) Le livre contient également plusieurs variantes du texte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?