Le Boucher et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 0,01

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le Boucher sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le boucher [Poche]

REYES
3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
Prix : EUR 4,70 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 24 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 3,09  
Relié --  
Broché --  
Poche EUR 4,70  
Cassette EUR 14,50  

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le boucher + La femme de papier + Histoire d'O, suivi de Retour à Roissy
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

« La chair du boeuf devant moi était bien la même que celle du ruminant dans son pré, sauf que le sang l'avait quittée, le fleuve qui porte et transporte si vite la vie, dont il ne restait ici que quelques gouttes comme des perles sur le papier blanc. Et le boucher qui me parlait de sexe toute la journée était fait de la même chair, mais chaude, et tour à tour molle et dure ; le boucher avait ses bons et ses bas morceaux, exigeants, avides de brûler leur vie, de se transformer en viande. Et de même étaient mes chairs, moi qui sentais le feu prendre entre mes jambes aux paroles du boucher. »

Détails sur le produit

  • Poche: 90 pages
  • Editeur : Editions du Seuil; Édition : 1re (1995)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020262053
  • ISBN-13: 978-2020262057
  • Dimensions du produit: 17,6 x 10,6 x 0,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 94.070 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Journaliste et écrivain, Alina Reyes construit, depuis son premier roman, une œuvre littéraire marquée par le questionnement du corps revendiqué comme acte politique : l'érotisme ou le refus de la chair y traduisent l'aspiration de l'être à une difficile, voire impossible, libération.

Alina Reyes est née en 1956 près de Bordeaux. En milieu populaire, communiste. Enfance et adolescence à Soulac-sur-Mer (racontée dans Le chien qui voulait me manger et dans Ma vie douce). Interne à Royan où elle choisit d'apprendre le grec ancien, elle commence à tenir son journal en I968. Quitte le lycée avant le bac, années de bohème. En 1981, mère de deux garçons, elle s'installe à Bordeaux où elle reprend ses études : journalisme et lettres (DEA). Collabore à la presse locale (écrite et radiophonique), fait des remplacements de professeurs en collège. En 1988, publie le Boucher. Dans les années suivantes, vit à Montréal, puis à Paris et dans les Hautes-Pyrénées. Naissance de ses deux derniers fils en 1994 et 1996.
Outre l'érotisme ou l'engagement politique, Alina Reyes aborde dans ses livres la question sociale. Notamment à travers des livres autobiographiques tels que : Quand tu aimes il faut partir, Moha m'aime ou Ma vie douce, journal 1979-2000).
Elle poursuit, parallèlement, une activité de chroniqueuse (entre autres dans Le Devoir, à Montréal, puis à Libération magazine, Globe, Pyrénées magazine, Edelweiss, à Genève, etc). Nombreuses publications dans la presse écrite, quotidiens et magazines ; collaborations à des revues littéraires (L'Infini, Supérieur Inconnu, Le Passant ordinaire, Inventaire/Invention, revue sur Internet, qui publie son premier long poème, Autopsie) ; lectures et conférences en Europe et aux Etats-Unis. A réalisé un court-métrage, Métamorphoses, dans la série « L'érotisme vu par (des écrivains) », pour Canal + en 2001.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Décevant 24 janvier 2007
Par Philippe
Format:Poche
Bon désolé, je vais être un peu à contre courant des autres commentaires, mais vraiment je n'ai pas apprécié. C'est trop crû, ça manque de finesse, c'est de l'érotisme à l'emporte pièce. Il y a de l'imagination, certes, et le thème est intéressant. Mais il ne faut pas s'attendre à beaucoup de psychologie. C'est animal (ce qui n'est pas un défaut) mais seulement animal.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Déconcertant 12 février 2007
Par Amandine TOP 1000 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Poche
C'est le premier livre que je lis de Alina Reyes. Bien sur je savais à quoi m'attendre mais je dois dire qu'il m'a quand meme surpris. Une jeune femme trouve un emploi dans une boucherie et le boucher ne fait que de l'exciter en lui susurrant dans ses scènes de sexes.

C'est du sexe cru, personnellement je n'ai pas trouvé qu'il y avait de l'amour entre eux.

En plus je n'ai pas trop aimé la fin.

Mais je pense je vais essayer d'autre livre de cette auteur car il m'a quand meme touché.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Déroutant 21 juillet 2006
Format:Poche
En quelques mots, quelques pages, l'auteur vous amene à cet état de dégout teinté d'excitation. Mais Dieu que c'est erotique. Le désir, comme pour cette jeune fille, vient malgré vous. Toutefois, personnelement, je pense qu'il y a une forme d'amour dans ce roman, particulier certes, mais véritable.

A lire quand ne dort pas seul(e)!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Pour les belles pages sur le tranché de viande 26 mars 2014
Par D. Cohen TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Format Kindle
Dans ce court roman, il y a de belles pages sur le tranché de la viande, le bruit mat que fait l'entrecôte sur le bois du billot. C'est dans ce domaine boucher que le style très beau est le plus apparent. Les scènes érotiques sont plus convenues malgré quelques références bouchères. L'histoire d'amour parallèle avec Daniel fait un peu "pièce rapportée". On a du mal à y croire, à sortir du côté onirique des choses.

Un texte à lire avec plaisir mais qui tient plus de la nouvelle charnue que du court roman.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?