Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 14,00

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 4,70
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le cahier rouge [Broché]

Marina Tsvétaïeva , Georges Nivat , Caroline Bérenger , Véronique Lossky , Marily Le Nir

Prix : EUR 23,33 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 24 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,70
Vendez Le cahier rouge contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,70, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

8 septembre 2011 LITTERAT ETRANG
Le Cahier rouge : un simple cahier d'écolier sauvegardé par miracle qui accompagna Marina Tsvetaeva dans un moment décisif de sa vie à Paris, en 1932-1933. Il aurait dû disparaître étant donné les circonstances mouvementées de son existence et de l'époque, mais elle le confia à un ami avant de quitter la France et de repartir en URSS en 1939. Un cahier inédit où l'on peut lire à livre ouvert le déroulement de sa création poétique. Où l'on observe le poète à sa table de travail écrivant, cherchant et trouvant, tantôt sous le coup de l'inspiration, tantôt dans une endurante patience, le verbe poétique ; où l'on découvre l'écriture en français d'un poète russe qui aurait pu devenir poète français. Un cahier célébrant deux géants de la poésie, Pasternak et Maïakovski, les amours féminines, les passions charnelles, le bonheur du conte et de l'enfance perdue, tous les démons et les délices de l'imagination. Une histoire de la création sur un fond idéologique et politique qui déchira le siècle. Une époque terrible, où il est question de survie, où le crime totalitaire est irrémédiable, qui voit la fin de toute espérance, la disparition de la génération des poètes de l'Âge d'argent, la mort de la poésie. Tout cela nous l'éprouvons en feuilletant le cahier, car ce livre comprend aussi l'intégralité du manuscrit autographe. Nous tournons chaque page une à une, suivons chaque phrase ligne à ligne, pour entrer dans le laboratoire de l'écrivain et dans la matière de son écriture.
C'est ce Cahier rouge, braise incandescente, que nous offrons au lecteur, pour qu'il en saisisse la force inaltérable et qu'il se souvienne de cette merveilleuse énergie de création : celle d'un poète majeur de l'avant-garde russe du début du XXe siècle, Marina Tsvetaeva.

Marina Tsvetaeva (1892-1941), icône des lettres russes, devient rapidement une figure incontournable de la poésie russe. Elle publie sa première série de poèmes en 1910. En 1912 elle épouse un officier de l'armée russe, Efron. En 1922, elle quitte la Russie pour s'installer à Berlin, à Prague puis à Paris. Dix-sept années d'exil pendants lesquelles Marina mène un combat incessant pour la vie et la création ; la vie n'a de sens pour elle qu'à travers l'écriture : la poésie avant tout, mais aussi prose, traductions, lettres, journal, carnets. Épuisant combat qui la rend austère, arrogante parfois, gaie quelquefois, désespérées presque toujours. Son besoin d'être aimée et surtout d'aimer, la pousse vers des relations épistolaires très fortes, avec des écrivains connus tels Pasternak, Rilke, mais aussi avec des inconnus - l'essentiel étant de dire, de se dire, de brûler, de donner. En 1939 elle rejoint son mari, devenu agent soviétique en URSS. Grâce à Pasternak elle obtient quelques contrats de traduction. En 1941 elle est évacuée à Yelabuga en République Indépendante Tartare ; désespérée, usée par les privations, elle se suicide le 31 août.

Les inédits de Marina Tsvetaeva sont très rares. Le Cahier rouge est une première dans l'édition française et un inédit. Grâce à ce cahier de brouillon va paraître non pas le QUOI de Tsvetaeva, mais son COMMENT, non pas le contenu de ses écrits, mais les préparatifs, son atelier d'artiste. Le manuscrit présenté ici, daté de 1932-1933, a appartenu à Marc Lvovitch Slonim (1897-1976). Marina Tsvetaeva, vivant alors en exil en France et sur le point de repartir en Russie, a confié certaines de ses archives à des amis proches.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le cahier rouge + Insomnie et autres poèmes + Le ciel brûle/tentative de jalousie
Prix pour les trois: EUR 43,33

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Dans la forge de Marina Tsvetaeva

«Confrérie de lépreux», ainsi désigne, en français, Marina Tsvetaeva la sororité fatale, condamnée par la nature, «charmeresse, chasseresse, vampirique» des jeunes filles séduites par l'amour saphique. Aurait-elle écrit un mot si fort, si étrange en tusse ? Les lépreux sont tous les réprouvés du monde, les aiglons, les Jeanne d'Arc, les mis à la question.

Comme l'auteur de la Lettre à l'Amazone passe d'une rive à l'autre des sexes, se réfugiant dans l'homme parce que le «moi féminin» ne peut lui donner un enfant, ainsi Tsvetaeva écrivain passe d'une rive à l'autre dans cet étrange fleuve langagier, le sien, qui mêle les eaux du français et du russe, comme si une langue était à l'autre son affluent. Étrange affluence et distance des langues. Et, surtout, dans un cahier, un cahier rouge d'écolier, quadrillé et pansu, qu'elle écrit pat les deux bouts, qu'elle émaille d'irruptions langagières - ce cahier recèle le mystère de la forge des mots. La forge des mots de Marina Tsvetaeva est une forge souterraine où règne cette «Vulcaine» féminine qui n'a peur d'aucun brasier, d'aucun alliage.

Fallait-il publier ce cahier avec ses brouillons de textes connus sur Maïakovski et Pasternak, sut l'Amazone, sur sa devise hautaine «Ne daigne» ? Fallait-il entrer dans cette fournaise où la pâte rouge des mots passe et repasse dans le brasier, où la rapacité langagière de Marina dérive parfois vers la litanie obsessionnelle, vêts une sorte de kyrielle chamanique qui fait songer au Péguy des grands poèmes, «Ève», ou «Le porche», ou les extraordinaires Quatrains. Oui, il le fallait si l'on veut pénétrer dans la forge et apercevoir rougeoyer les fers au feu.

Forgeronne obstinée, Marina veut que tout se presse et comprime entre deux rives, deux rives d'un fleuve, d'un fleuve un et violent, qu'il soit celui de la poésie, du sexe, de la langue ou de la souffrance. La poésie ? Il faut à tout force que Pasternak et Maïakovski deviennent des dieux gémellaires que tout oppose, l'un le réel, l'autre l'irréel, l'un le terrestre, l'autre le rêve (et là elle déforme quand même Pasternak, mais, bousculés par son fleuve rhétorique, pouvons-nous protester ?). Maïakovski menant est mené, Pasternak n'est que mené... Pasternak microscope, Maïakovski télescope... La forgeronne tape jusqu'à ce que la matière se rende à son marteau, à ses dichotomies, à ses obsessions duelles.

(...)

Georges Nivat

Détails sur le produit


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?