Le cas Mourinho et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 3,31
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le cas Mourinho sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le cas Mourinho [Broché]

Thibaud Leplat
3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 16,50
Prix : EUR 15,68 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,82 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 19 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 12,99  
Broché EUR 15,68  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

29 août 2013
Ses conférences de presse sont devenues des rendez-vous mondains, ses apparitions sur le banc des remplaçants sont scrutées par toutes les caméras du monde, chacune de ses déclarations est objet d'interprétations et de polémiques, icône de mode et d'élégance, c'est aussi un gourou de nouvelles méthodes de communication ou de management. Entraineur brillant, homme de média et de pouvoir, José Mourinho est tout à la fois. Comment un petit footballeur sans talent est-il devenu une icône de notre époque ? À Lisbonne, à Porto, à Chelsea, à Madrid : partout où il est passé, il a tout changé et tout gagné. En douze ans, il a remporté dix-neuf trophées, dans les quatre championnats les plus exigeants du monde. Là où certains feraient preuve de modestie et de réserve, Mourinho, lui, prend tous les risques et s'expose, comme s'il ne craignait plus rien. Comme s'il avait trouvé la recette de la victoire à tous les coups. Clown pour les uns, génie pour les autres, Mourinho est un personnage de débat permanent. Et si c'était vrai ? Si Mourinho avait un secret ? Pour nous mettre sur la piste il y a ses anciens joueurs, dirigeants, formateurs qui tous parlent d'un homme qu'on ne connaît pas. Un homme humble, travailleur et chaleureux mais aussi tyrannique, égoïste et paranoïaque. C'est le Mourinho des vestiaires, des bibliothèques, des couloirs ou des causeries. Celui qui est capable de convertir un bataillon de joueurs moyens en redoutables soldats sur les terrains du monde entier. Mourinho enfonce des portes et déchaîne les passions partout où il passe. Mais à chaque fois, il gagne. Pire, il force le respect et l'admiration du public le plus exigeant : ses joueurs. Lampard, Terry, Drogba, Ronaldo parlent de lui comme d'un " père " ou d'un " mentor ". Quel est le secret de Mourinho ? Nous tenterons de forcer son plus intime secret : pourquoi tant de victoires ? Pour cela il faut mener l'enquête partir sur les traces de l'enfant de Setubal : une personnalité unique aux méthodes révolutionnaires. À Setubal, à Lisbonne, à Londres, à Milan, à Madrid, ses amis, ses proches, ses joueurs, ses dirigeants, ses détracteurs racontent l'homme privé et l'homme public. Ils racontent surtout comme un gamin peu doué et promis à une carrière sans lendemain est devenu le Special One.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le cas Mourinho + Football management :  Deschamps, Mourinho, Ancelottio, Wenger, comment les meilleurs dirigent leur équipe + CHRISTIAN GOURCUFF, UN AUTRE REGARD SUR LE FOOTBALL
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue

THE SPECIAL ONE

«Je vous en prie ne prenez pas cela pour de l'arrogance.
Mais je suis champion d'Europe, je ne sors pas de nulle part. Je crois que je suis un type spécial.»
J. M.

Les alentours de Santiago-Bernabéu ne sont pas toujours remplis de voitures, de feux rouges ou de klaxons. Habituellement, la circulation y est dense mais plutôt disciplinée. Au guidon d'une Vespa rouge en surrégime, ce n'est pas toujours aussi difficile de remonter le Paseo del Prado, de tourner autour de la statue de Neptune, de celle de Cybèle, puis de s'installer entre deux voies du Paseo de la Castellana, l'artère centrale de Madrid. Mais les soirs de matchs, la ville est différente. Les bouches de métro vomissent des grappes de maillots blancs, les transistors crachent la FM branchée sur l'événement, les trottoirs se couvrent de véhicules garés comme ils peuvent. Le quartier du Real Madrid est aussi celui des bureaux, des magasins et des ventres bien ronds. Rien à voir avec une banlieue-dortoir, un nouveau quartier ou une zone de développement urbain. Le foot, ici, est célébré en centre-ville. Chamartin, en journée, c'est le district de la ville rationnelle, ponctuelle et disciplinée. Pourtant, au milieu, se tient le Stade Santiago-Bernabéu. Alors, quatre soirs par mois, le quartier des affaires s'autorise une sortie, défait sa cravate, enfile sa tunique et se met à hurler. Santiago-Bernabéu est le centre émotionnel de la ville.
La couleur du Real Madrid, c'est le blanc. Mais ce soir-là les maillots sont d'une autre couleur. Il y en a des rouges, des bleus et des noirs. Aucun blanc. Ou alors avec un autre écusson. Le 20 mai 2010, à Madrid, les rues sont pleines, mais le Real ne joue pas. C'est la finale de la Ligue des Champions entre Tinter Milan et le Bayern de Munich. L'UEFA, organisatrice de l'événement, a pris en main le stade, ses stewards et son parking au bord de l'avenue. Les humains qui entourent le vaisseau de béton parlent à peine espagnol et des grillages interdisent l'accès aux rues adjacentes à tout étranger à l'événement. Il faut se faufiler et montrer son accréditation accrochée à son cou. Les indications habituelles ont été retirées ou modifiées. Quand l'UEFA se déplace dans un stade, elle le décore à sa façon, organise l'espace comme elle le souhaite, modifie les plans et les rues. Ce soir-là, je me perds plusieurs fois. Je ne reconnais pas le stade dans lequel je me suis rendu toute l'année. J'étais à l'époque journaliste pigiste, je travaillais pour So Foot, TF1, et pour tous ceux qui voulaient en savoir un peu plus sur l'Espagne et sur le Real Madrid. Mais ce soir-là je ne travaillais pour personne. Je venais assister à une finale de Coupe d'Europe dans mon stade. C'est tout.

Je garais finalement mon scooter sur un morceau de trottoir de l'avenue. J'allais faire la connaissance d'un homme qui ne se souvient pas de moi. Il a vu tellement de visages qu'il n'a plus la place pour retenir la mine d'un type qui n'est ni joueur, ni agent, ni président, ni directeur, ni mannequin, ni professeur d'université, ni ami d'enfance, ni à peine journaliste. Lui n'est pas le genre d'homme qu'on croise le matin sur un coin de comptoir ou qu'on retrouve sur une terrasse ensoleillée de la Plaza de Santa Ana. Non, son quotidien, ce n'est pas le centre-ville le samedi après-midi ou les joggings en début de soirée à l'ombre des tilleuls du Parque del Buen Retiro, le parc central de la ville. Pour voir cet homme, il faut envoyer beaucoup de mails, laisser son numéro de passeport à l'entrée, passer plusieurs portes et s'asseoir dans une pièce remplie de journalistes venus du monde entier. Cet homme n'a rien à voir avec le commun des autres mortels. Cet homme est spécial.

Biographie de l'auteur

Thibaud Leplat, 32 ans, est journaliste et écrivain. Correspondant à Madrid pour les médias français en presse écrite et TV (So Foot, Canal +, TF1, Eurosport), il est l'auteur de Barça-Real : la guerre des mondes et a côtoyé de près pendant plusieurs années José Mourinho.

Détails sur le produit

  • Broché: 220 pages
  • Editeur : HUGO SPORT (29 août 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2755612991
  • ISBN-13: 978-2755612998
  • Dimensions du produit: 21,8 x 15 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 37.189 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3.5 étoiles sur 5
3.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 je n'aime pas le foot et pourtant! 16 septembre 2013
Par fande
Format:Broché
Je ne suis pas fan de foot, tombé par hasard sur cet ouvrage de Thibaud Leplat et complètement bluffé! Je ne savais pas qu'un ouvrage sur le oot pouvait être d'une telle qualité littéraire. A acheter, à lire et à offrir!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La meilleure biographie footballistique 17 novembre 2013
Format:Broché
« Le cas Mourinho » signé Thibaud Leplat est à l’image de son héros. Ce livre est « the spécial one » des biographies footballistiques tant l’auteur a su marier la littérature et le ballon rond. Alors que l’histoire de José Mourinho baignée de romanesque aurait pu se suffire à elle-même, Thibaud Leplat a choisi d’y ajouter le style, le beau jeu qu’il aime tant.
Tantôt dans la vie du plus célèbre des entraineurs comme Cécilia dans « La rose pourpre du Caire », tantôt comme journaliste sportif, il a construit son ouvrage comme un match de football avec ses feintes, ses buts et ses rebondissements.
On se laisse porter au fil des pages par le destin de cet être solaire qu’est José Mourinho tant il a l’allure d’un héros de roman mais « Le cas Mourinho » est aussi un véritable puits de savoir avec des références pointues qui attisent la curiosité intellectuelle à l’image de la part belle faite à « L’erreur de Descartes » de Damasio qui change la vision de l’existence que l’on soit sportif de haut niveau ou non.
Thibaud Leplat se dit être journaliste sportif, cette biographie prouve qu’il est surtout un écrivain qui a pour thème de prédilection le football. ( Le portrait de sa grand-mère est un bijou !)
Il dresse ici un portrait sans concession d’un José Mourinho plus attachant qu’on aurait pu le penser, d’un homme indéniablement hors du commun avec ses forces et ses failles, la plus belle répondant au doux nom de Barça.
Ceux qui n’ont pas lu le livre sont des chanceux, il leur reste 220 pages de bonheur absolu !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 La carrière de Mourinho vu part 5 janvier 2014
Par Fabbuleux
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Livre intéressant pour les amateurs de football et du personnage Mourinho.
Certains passages donnent l'impression de lire l'avis de l'auteur plus que des cas factuels.
A recouper avec d'autres références sur le même sujet pour pouvoir se faire son propre avis.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
0 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Mais quel petit dadd 6 avril 2014
Format:Broché
y (un chinois) pour du soi disant ko zette et joko pour du en fumée comme dans le testament de monsieur pump à vélo boudiné ar.
Moi ces types qui gagnent toujours en ne sachant rien dire ni écrire même le plat ici est sans saveur (existe t il en chair et en nonos ?) puis. encore un autre match. Le même en bleue ciélée puis. Un sponsor et ensuite une vente revente en plus value - aaaaaah le pape de diouf pas le bouif honnêtissime lui - pour du entre noisettes qui gonflotent toutes seules en passant des comptes en banque de comptes en banques pour du en coupete de roiure en champagne la prochaine fois ou avec du crémant cela va aussi. Bon. Vive le peuple qui aime ségailler ainsi ké jaqôt avec - le seul au monde - qui arrive à mettre son lobe inférieur dans l'orifice oreillardée. Donc
Sacré mourre iñoh (un blend) avec ta science tactique et ce coup de pied en talonnade bidouillée de ma djer ou madère - tu sais schmoeler...ce vin de garde avec des barreaux autour des fûts qui madér ise ...justement toie qui sé toute - voilà
Puis un changement MAGIQUISSIME D'INTELLIGENCE TACTIQUE.
Messieurs bon après-midi.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xae09ed20)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?