Le chapiteau vert et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le chapiteau vert a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le chapiteau vert Broché – 20 mai 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,90
EUR 24,90 EUR 16,78

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 24,90 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le chapiteau vert + Les pauvres parents
Prix pour les deux : EUR 31,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Dans une vaste fresque qui plonge le lecteur au milieu de la tragédie soviétique, Ludmila Oulitskaïa sait tirer le meilleur profit de son immense talent de conteuse pour évoquer aussi bien la grandeur des hommes mus par le courage, les idéaux et l’amour, que les horreurs de la lâcheté, de la trahison et de la violence politique. Un magnifique roman dans la grande tradition russe.

Présentation de l'éditeur

Trois amis deviennent dissidents par amour pour la littérature : Ilya, Sania et Micha font connaissance à l'école où ils sont les souffre-douleur d'autres camarades, plus grands ou plus forts. Car Ilya est laid et pauvre ; Sania un musicien fragile ; quant à Micha, il est juif... Le soutien de leur professeur de lettres est essentiel pour les trois amis, en cette Union soviétique qui vient de vivre la mort de Staline et où chacun doit se positionner par rapport au pouvoir. Ilya documente ces années mouvementées en prenant des photos, tandis que Micha se rapproche du samizdat. Et lorsque Micha est dénoncé et déporté dans un camp, c'est Sania qui se charge de s'occuper de sa femme et de son enfant. Dans cette vaste fresque qui plonge le lecteur au milieu de la tragédie soviétique, Ludmila Oulitskaïa sait tirer le meilleur profit de son immense talent de conteuse pour évoquer aussi bien la grandeur des hommes mus par le courage, les idéaux et l'amour, que les horreurs de la lâcheté, de la trahison et de la violence politique. Un magnifique roman dans la grande tradition russe.


Détails sur le produit

  • Broché: 512 pages
  • Editeur : Gallimard (20 mai 2014)
  • Collection : Du monde entier
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070134970
  • ISBN-13: 978-2070134977
  • Dimensions du produit: 24,5 x 3,4 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 103.907 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sandrine le 8 août 2014
Format: Broché
D'abord, La couverture de l’ouvrage évoque un arbre composé de rails, de lignes de chemin de fer qui se croisent et partent dans différentes directions. Cela symbolise la vie, les rencontres, les différents destins, puis la mort. Car cela évoque, aussi, la déportation et la relégation.
Ensuite, « Le chapiteau vert » est le rêve d’Olga, mais, surtout, c’est un roman contre le totalitarisme, et en particulier, celui de Lénine. A travers trois amis d’enfance, Ilya, Sania et Micha, Ludmila Oulistskaïa, l’auteure, connue pour « Sonietchka », prix Médicis Etranger 1996, puis « Sincèrement vôtre, Chourik », 2005, entre autre, argue la Russie durant 4 décennies : de Staline à Heltsine.
Ces 3 camarades de classe découvrent l'amitié, mais, aussi, la musique, la photographie, la littérature russe et sa poésie grâce à leur professeur Victor Ouliévitch. Tout comme eux, le lecteur intègre leur petite bande, baptisée "Trianon", puis, leur LURS - les Amateurs de Lettres Russes. Avec eux, le liseur découvre Moscou à travers les visites littéraires de ce professeur pas comme les autres et les grands auteurs russes : Pouchkine, Viazemski, Gogol, Pasternak, Tolstoï, Siniavski, Brodsky, Martchenko, Berbérova, Khodassevitch, Gorki, Mandelstam, Zvétaéva, et bien d’autres encore. Cela fait penser au film « Le cercle des poètes disparus », paru en 1989 avec un excellent Robin Williams, dans lequel, les élèves vont apprendre que leur pensée ne doit pas être altérée par un ordre établi.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par La nonna le 1 juillet 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
On retrouve le monde de "Sincèrement vôtre, Chourik" avec une dimension politique plus marquée. On suit le cheminement de trois amis d'enfance très différents mais unis par le même goût pour la poésie russe, tout au long de leurs études puis de de leur vie. Un cheminement vers la dissidence et l'exil. Les personnages principaux et secondaires sont attachants et la belle écriture d'Outliskaïa, est merveilleusement traduite par Sophie Benech
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par sibériane le 23 janvier 2015
Format: Broché Achat vérifié
Moi aussi, j'adore la littérature russe, c'est même plutôt rare que je m'en détourne, les anciens, les modernes font mes lectures quotidiennes. "Le chapiteau vert" est très intéressant pour qui veut, en un seul bouquin, avoir une idée de la vie en Union Soviétique des années 50 à la Perestroïka, mais la volonté de l'auteure de vouloir balayer toutes les situations, tous les cas de figure, cette espèce d'exhaustivité finit par faire "catalogue" au détriment de toutes ces autres qualités qui confèrent du poids et de la valeur à une œuvre littéraire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?