Le Choc des civilisations et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 12,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 4,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le choc des civilisations Poche – 22 avril 2000


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00 EUR 9,52
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 12,90
EUR 12,85 EUR 8,02

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le choc des civilisations + La fin de l'histoire et le dernier homme + Le grand échiquier
Prix pour les trois: EUR 32,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

Un pavé dans la mare. Les propos de Samuel Huntington ont souvent été controversés, critiqués : il est vrai que son interprétation de l'évolution de la politique mondiale et des relations internationales est percutante.
Les chocs entre civilisations représentent la principale menace pour la paix dans le monde, mais ils sont aussi, au sein d'un ordre international désormais fondé sur les civilisations, le garde-fou le plus sûr contre une guerre mondiale.
D'après l'auteur, la géopolitique mondiale ne se lit plus dans l'opposition idéologique - comme ce fut le cas entre les deux blocs de la guerre froide -, mais dans des conflits et des oppositions entre grandes civilisations, regroupées par affinités culturelles.

Les mots peuvent choquer : l'auteur questionne le possible déclin de l'Occident face à la montée en puissance économique et démographique des pays d'Asie (Chine et Inde) et face à l'islam. Mais le raisonnement se fait plus profond, plus convaincant : la mondialisation n'entraîne pas une uniformisation des civilisations, mais renforce des pôles majeurs, suscite des nouvelles concurrences, alliances et oppositions. Il propose à un public averti un cadre général à la compréhension de la politique globale à l'aube du XXIe siècle. --Mattieu Reno

Présentation de l'éditeur

Menacé par la puissance grandissante de l'islam et de la Chine, l'Occident parviendra-t-il à conjurer son déclin ? Saurons-nous apprendre rapidement à coexister ou bien nos différences nous pousseront-elles vers un nouveau type de conflit, plus violent que ceux que nous avons connus depuis un siècle ? Pour Samuel P. Huntington, les peuples se regroupent désormais en fonction de leurs affinités culturelles. Les frontières politiques comptent moins que les barrières religieuses, ethniques, intellectuelles. Au conflit entre les blocs idéologiques de naguère succède le choc des civilisations... Le livre qu'il faut lire pour comprendre le monde contemporain et les vraies menaces qui s'annoncent. "Le livre le plus important depuis la fin de la guerre froide." Henry Kissinger. "Un tour de force intellectuel : une oeuvre fondatrice qui va révolutionner notre vision des affaires internationales." Zbigniew Brzezinski. Samuel P. Huntington est professeur à l'Université Harvard où il dirige le John M. Olin Institute for Strategic Studies. Il a été expert auprès du Conseil national américain de sécurité, sous l'administration Carter. Il est le fondateur et l'un des directeurs de la revue Foreign Policy.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,00
Vendez Le choc des civilisations contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 545 pages
  • Editeur : Odile Jacob (22 avril 2000)
  • Collection : POCH ODIL JACOB
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2738108393
  • ISBN-13: 978-2738108395
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 3,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (28 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.197 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

37 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 9 novembre 2010
Format: Poche
Considérant que l'on a tellement parlé de ce livre que l'on a finit par oublier de le lire, je me suis lancé dans les 500 pages de son édition en poche (Odile Jacob). Écrit il y a 14 ans déjà, « Le choc des civilisations » est un livre capital pour comprendre le début du XXIe siècle, car il a profondément influé - c'est indéniable - la nature des relations internationales depuis la fin de la guerre froide, tant par l'adhésion parfois caricaturale qu'il a généré chez certains ou le rejet parfois lui aussi teinté d'incompréhension qu'il a provoqué ailleurs. Quoi que l'on en pense (du bien ou du mal), le livre d'Huntington est un ouvrage important pour appréhender notre monde.

Je retiens par exemple (page 18) : « Les Occidentaux doivent admettre que leur civilisation est unique mais pas universelle et s'unir pour lui redonner vigueur contre les défis posés par les sociétés non occidentales. Nous éviterons une guerre généralisée entre civilisations si, dans le monde entier, les chefs politiques admettent que la politique globale est devenue multicivilisationelle et coopèrent à préserver cet état de fait ».

Ou encore page 61, sur l'apogée de l'Occident : « L'Occident a vaincu le monde non parce que ses idées, ses valeurs, sa religion étaient les supérieures (rares ont été les membres d'autres civilisations à se convertir) mais plutôt par sa supériorité à organiser la violence organisée. Les Occidentaux l'oublient souvent, mais les non-Occidentaux jamais.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-paul Lacharme TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 14 juin 2009
Format: Poche Achat vérifié
L'ouvrage de Samuel Huntington (1927-2008), publié en 1996, n'a connu de succès auprès du grand public qu'après le 11 septembre 2001, lorsque les thuriféraires de l'administration Bush l'annexèrent à leur propagande pour justifier leurs guerres criminelles. En fait, à le lire, on peut vérifier que l'ouvrage souvent nuancé ne mérite pas ce parrainage sulfureux. L'idée maitresse et originale développée par l'auteur est bâtie autour de l'importance du concept de civilisation comme facteur essentiel de distinction des blocs géopolitiques et ces civilisations seraient portées grosso modo par les grandes religions. On peut trouver la démonstration insuffisante, mais son développement n'en est pas moins intéressant. A l'examiner de près, elle est peut-être vraie en moyenne bien qu'on puisse trouver une multitude de cas particuliers qui l'invalident. Peu importe ! Ce sont là des sciences sociales, pas de la physique.
Pour faire vite, trois axes émergent plus particulièrement de ce gros livre (548 pages) : l'émergence de la Chine, celle de l'Islam, et le déclin de l'occident qui renvoie à des auteurs plus anciens (Toynbee, Spengler), mais de façon plus concrète. Les conflits récents de la fin du XXème siècle sont particulièrement bien analysés au travers d'une grille de concepts élaborés par l'auteur : notions de centre dominant, d'État-phare, et d'échelon d'influence (p.411).
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par "johannesmw" sur 11 juillet 2005
Format: Poche
l'ouvrage de huntington sur le choc des civilastions a été l'un des plus commentés ces dernières années dans le domaine des relations internationales. A juste titre car l'auteur développe une thèse originale et bien documentée : après les affrontements idéologiques (communisme contre démocratie et économie de marché), les nouvelles conflictualités sont de plus en plus centrés sur des oppositions entre groupes culturels . Et comment nier le bien fondé de cette analyse : n'y a-t-il pas eu depuis la fin de la guerre froide une recrudescence de conflits "culturels"? Conflits ethniques dans l'Afrique des grands lacs, guerres yougoslaves, terrorisme islamiste... Et son analyse des difficultés de l'Australie à intégrer la culture asiatique, ainsi que sa définition des Etats-phares de chaque civilisation sont très pertinentes.
Reste qu'il me semble que huntington surestime la variable culturelle, et en fait le facteur principal des conflits à venir. Or on peut nuancer cette vision: les raisons profondes des conflits africains sont-elles vraiment ethniques? Le terrorisme d'Al Qaeda est-il la preuve d'un inévitable affrontement civilisationnel? Les causes classiques des guerres (ressources, zones d'influence, délimitation des frontières etc.) ne restent-elles pas les plus pertinentes?
On peut également critiquer la délimitation, parfois surprenante, que fait l'auteur des zones civilationnelles qu'il distingue.
Dans l'ensemble, il reste un ouvrage d'un grande qualité, dont on fait souvent, à tort, une analyse caricaturale. Bref, un classique indispensable pour tous ceux qui s'intéressent aux relations internationales.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?