Le Complexe occidental : Petit traité de déculpabilisation et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 22,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le complexe occidental - ... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 7,70 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le complexe occidental - Petit traité de déculpabilisation Broché – 12 mars 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00
EUR 22,00 EUR 21,50

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le complexe occidental - Petit traité de déculpabilisation + Suicide d'une nation + Islamisme : Comment l'Occident creuse sa tombe
Prix pour les trois: EUR 35,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Voici le premier manuel de contre-désinformation à l'usage de nos sociétés occidentales, victimes du virus de la culpabilisation collective. Véritable arme de "destruction massive", cette culpabilisation est mise en oeuvre sous la forme de "mythes fondateurs" que l'auteur analyse un à un : les croisades, les "ténèbres" du Moyen Age, la diabolisation de l'Eglise catholique, la "dette" envers la science arabo-musulmane, Al-Andalus, les accusations d'esclavagisme, de colonialisme et de racisme à sens unique, la "mondialisation heureuse" et les dérives de l'Union européenne. Persuadé que la "guerre des représentations" est la clef de tous les conflits, l'auteur poursuit en identifiant le processus de désinformation à l'origine de cette manoeuvre de déstabilisation collective. Selon lui, la culpabilisation pathologique qui sape les fondements mêmes de nos sociétés ouvertes, est aux antipodes de la saine capacité à s'autocritiquer, car loin d'aider les peuples à tirer les leçons du passé, elle est fondée sur la haine de soi et attise celle de l'Autre à notre endroit. Afin de retrouver l'estime de soi, condition nécessaire pour être respecté par les autres, Del Valle invite la France et ses alliés occidentaux à mettre en oeuvre d'urgence une thérapie globale de déculpabilisation. Il montre enfin en quoi la survie géopolitique des nations occidentales dans le nouveau contexte multipolaire passe par leur capacité à substituer à leurs prétentions universalistes, souvent contre-productives, un recentrage stratégique et une réappropriation de leur identité propre, dont le monde slavo-orthodoxe, trop souvent diabolisé, est l'un des piliers.

Biographie de l'auteur

Geopolitologue et essayiste, Alexandre Del Valle est l'auteur de nombreux ouvrages. Il enseigne la géopolitique en France et en Italie et intervient auprès d'institutions internationales.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 7,70
Vendez Le complexe occidental - Petit traité de déculpabilisation contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 7,70, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 416 pages
  • Editeur : L'artilleur (12 mars 2014)
  • Collection : TOUC.ESSAIS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2810005745
  • ISBN-13: 978-2810005741
  • Dimensions du produit: 14 x 3,5 x 22 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (28 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 69.149 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

37 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile  Par catchmeifyoukan le 18 mars 2014
Format: Format Kindle
L'auteur Alexandre del Valle était jusqu'à présent connu pour ses analyses sur le "choc des représentations" entre (moyen) orient et (euro) occident altéré par l'alliance pétrolière entre les Etats-Unis et l'Islam salafiste. Son prisme d'analyse est en effet davantage fondé sur la réalité perçue que sur le choc des civilisations proprement dites: Pour Del Valle, l'important, c'est ce qui se passe dans les têtes et la manière dont l'Histoire retient et retraite les faits.
Ce nouvel ouvrage généralise cette grille de lecture géopolitique à un certain nombre de thèmes historiques et contemporains: On savait déjà que l'esclavage musulman avait fait autant sinon plus de ravages en Afrique que l'esclavage organisé par les européens. Mais savait-on que la traite négrière du 18ème siècle a été suivie, à la suite de son interdiction au 19ème siècle, par une traite minière qui a fait durant 50 ans autant de victimes en Europe qu'en Afrique? Savait-on que la traite négrière a fondé les premières réflexions d'Adam Smith sur la spécialisation internationale du travail qui est présentée aujourd'hui comme un instrument de d'émancipation individuelle ? Les 100 pages de cet ouvrage de 400 pages consacrées au rapport entre mondialisation et esclavage valent à elles seules le détour et participent au renouvellement de la critique de la rmondialisation heureuse initiée par David Graeber, René Passet et François Langlet.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
44 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 23 mars 2014
Format: Format Kindle
Aujourd'hui, l'Occident se définit non pas par l'identité des nations européennes et de leur civilisation, mais par l'ensemble des pays possédant une économie de marché, proche des Etats-Unis, et vivant dans l'idéologie mondialiste.

Voila déjà une explication à la déconfiture morale de l'Occident qui se définissait jusqu'à peu comme un ensemble de nations européennes se réclamant de leur identité greco latine et judéo chrétienne et de leur histoire pluri-millénaire.

Prisonnière de la négation de ses valeurs, vivant dans la culpabilisation totale, obligée de s'auto-flageller par une caste qui nie l'identité des nations, cette attitude collective s'apparente au suicide individuel.
En effet, baigné dans la haine de son identité depuis la naissance, l'Occident qui a intégré qu'il est mauvais et responsable de tout ce qui a pu être négatif dans l'histoire du monde, ne peut être que cohérent en mettant fin à son existence.

Parti de ce constat qui peut être difficilement nié, l'auteur, Alexandre Del Valle détricote cette idée du complexe de l'homme blanc et les mythes fondateurs de la pensée politiquement correct : esclavage, croisades, collaboration, reconquista de l'Andalousie pseudo- tolérante, inquisition, etc.............

Car en fait, il n'ya de culpabilisateur efficace que si en face de lui se trouve un culpabilisé volontaire.

A.Del Valle donne ici une méthode qui permet d'argumenter pour répondre aux discours de culpabilisation quotidienne.
Lire la suite ›
12 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Georges Schell le 18 mai 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Il est bon, aujourd'hui, de dévaloriser tous les apports de notre civilisation judéo-chrétienne. Ce livre reprend toutes les causes de repentance. Tout y passe, depuis les Croisades jusqu'à l'euro, sans oublier le sempiternel esclavage. Les désinformations sont démontées avec une grande maîtrise.
Un livre passionnant, à lire par tous ceux qui veulent sortir du marécage de la bienpensance.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé le 17 juin 2014
Format: Broché Achat vérifié
A l'heure où il est de bon temps d'accabler, surtout dans certains milieux académiques et médiatiques, indisctinctement tous les occidentaux pour tous les maux passés ou actuels de la planète (les croisades, la traite négrière, la shoah, le colonialisme, etc...), et même pour ceux perpértés alors que nous étions tous, et de loin pas nés, fait du bien. Ce livre remet en perspective l'histoire des différentes grandes civilisations, en remettant chacune face à son passé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par David le 21 avril 2014
Format: Broché
Le complexe occidental est un livre qui se lit non seulement avec plaisir parce qu'il synthétise tous les processus de désinformation à l’œuvre, en même temps qu'il les déconstruit et les dénonce mais avec le sentiment jouissif d' accueillir là un penseur, vigilant et inquiet, du monde contemporain, un intellectuel qui défend passionnément et infatigablement et sans craindre de susciter critiques, moqueries ou haines, l'impérieuse nécessité d'admirer, l'identité historique et morale de la France. C'est bien tout cela, le droit de retrouver l'estime de soi, qui est généralement jugé scandaleusement obsolète ou gênant, que l'on choisit d'honorer en lisant et en élisant cette bombe intellectuelle, qui déjà fait autorité - et qui dans l'histoire des idées fera date.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?