• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le confident a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le confident Poche – 22 mars 2012

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.3 étoiles sur 5 343 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,70
EUR 6,98 EUR 0,01

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le confident
  • +
  • La garçonnière
  • +
  • Moment d'un couple - Prix Interallié 2013
Prix total: EUR 23,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Un jour, j'ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C'était un événement, car dans ma vie je n'ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m'annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l'ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j'attendais d'elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu'à dix puis de les rouvrir, qu'elles bouleversent ma vie.
Et puis ma mère est morte. Alors là, j'ai été comblée, pour bouleverser une vie, la mort d'une mère, on peut difficilement mieux faire.

Je n'avais jamais lu de lettres de condoléances. A la mort de mon père, ma mère m'avait épargné cette funèbre lecture. Elle m'avait seulement montré la convocation à la remise de médaille. Je me souviens encore de cette foutue cérémonie, j'avais treize ans depuis trois jours : un grand type me serre la main, il me sourit mais c'est un rictus que je reçois à la place, il a la gueule de travers et quand il parle, c'est pire.
- Il est infiniment déplorable que la mort ait été l'issue d'un tel acte de bravoure. Votre père, mademoiselle, était un homme courageux. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspens psychologique.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
quelle belle surprise ce jeune auteur ! je l'ai lu d'une seule traite, en voiture, impossible de le lâcher et moi qui déteste les livres parlant de la guerre j'ai fortement apprécié car justement elle en parle très peu mais très bien ! je n'arrête pas de le prêter depuis, ne tergiversez pas c'est un très bon livre
2 commentaires 72 sur 78 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Peter Guizmo TOP 500 COMMENTATEURS le 2 décembre 2013
Format: Poche
Camille, tout juste enceinte, vient de perdre sa mère... Au milieu des mots de condoléances, une lettre qui semble lui raconter le début d'une histoire ancienne... Une erreur de destinataire, comme elle le pense d'abord ? A l'évidence, non..
les lettres continuent d'arriver tous les mardi, l'histoire à prendre forme... et c'est tout ce que Camille pense savoir de sa vie qui va être chamboulé...
Dans ce très beau roman, Hélène de Grémillon, va nous raconter sous fond de 2nde guerre mondiale, une histoire d'amour, de duperie, de vengeance, d'instinct maternel... au fil du roman, les personnages ne seront jamais ce qu'ils semblent être, les faits seront toujours différents de ce que nous comprenons.. et chaque fois que nous penserons avoir compris cette histoire, un éclairage nouveau nous montrera à quel point nous nous sommes trompés... Qui sont les bons , qui sont les méchants... il sera difficile de le determiner tant les rôles s'échangent tour à tour.. personne n'est ni tout blanc, ni tout noir.. sans doute comme dans la vraie vie... et c'est ce qui fait la force de ce roman...
Les motivations de tous ces personnages seront souvent nobles (l'amour sous toutes ses formes) , mais la route vers l'enfer est si souvent pavée de bonnes intentions...
1 commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre se lit facilement, on se laisse bien emporter par l'histoire de cette jeune femme qui est à un carrefour de sa vie.
L'écriture est originale sur la forme, d'un coté, sa vie, d'un autre des lettres qu'elle reçoit par erreur pense-t-elle....
Un livre sympa, une histoire dont les personnages sont tous bons et mauvais tour à tour, plein d'humanité en somme.
Je recommande.
1 commentaire 44 sur 48 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Ca fait un bout de temps que j'ai adoré un livre comme celui-ci (pour une fois les critiques littéraires de France Info ne se sont pas trompés !). Quand on le commence, on ne le lâche plus. Je mettrais juste un bémol sur la fin qui à mon gout est tout de même un peu trop tirée par les cheveux (pourquoi Jacques fait-il ce qu'il fait ???). Mais c'est mineur par rapport à tout le reste du livre qui est prenant et super bien construit: un vrai régal !
Remarque sur ce commentaire 52 sur 57 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'ai longtemps eu envie de le lire, influencée par les nombreux prix, critiques dithyrambiques et son succès commercial.
Jeune mère, j'étais aussi attirée par cette histoire.
On rentre dedans facilement, on a envie de savoir la suite, et pourtant... c'est sans réel plaisir que je prenais mon livre le soir.
Ici, le hic principal, c'est que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages.
Certes, l'histoire est bien construite, originale, poignante parfois. Au point du malaise d'ailleurs. Ce livre m'a parfois empêchée de dormir, sans que j'y trouve le bonheur de lecture qui habituellement compense ces imaginaires tragiques.
J'ai trouvé ce roman un peu aride et décevant. La même trame, très bonne d'ailleurs, aurait pu être traitée avec plus de profondeur, d'humanité.
J'ai bien aimé la fin... en partie soulagée d'avoir fini. Je ne relirai pas de sitôt un autre livre de cette auteure.
Remarque sur ce commentaire 11 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
C'est amusant, ou plutôt étrange le hasard qui me fait lire par série des romans qui ont des thèmes communs. Ce roman bien écrit, au suspens malgré tout un peu léger va explorer dans le thème de la parentalité et de la maternité. Il s'appuie autant sur les circonstances historiques exceptionnelles que sur les caractères pour se dérouler. La forme épistolaire permet de dévoiler les plusieurs perceptions. ce mécanisme est bien amené et est très agréable, sans pour autant arriver a la maitrise de Lawrence Durrell dans Le Quatuor d'Alexandrie : Justine, Balthazar, Mountolive, Clea.
Dans le même thème, je vous conseille l'excellent Mal d'enfant. Il est considéré comme un simple roman policier, mais qui atteint sur ce thème une profondeur dans l'analyse des personnages que Le confident n'arrive pas a atteindre.
Remarque sur ce commentaire 10 sur 11 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Foxylady le 18 juillet 2012
Format: Poche
J'ai été happée par le roman dès le 2ème chapitre. Je n'ai pas pu le lire d'un coup, mais j'y pensais en journée, attendant avec impatience de le continuer le soir... L'intérêt grandit au fur et à mesure, quelle maîtrise pour un premier roman ! Je le prête dès ce soir...
1 commentaire 37 sur 42 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jay TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 mars 2013
Format: Poche Achat vérifié
Comment parler d'un roman qui révèle peu à peu secrets et mensonges sans trop en révéler justement ? Je vais essayer de relever le défi avec « Le confident » mais évitez mon commentaire si vous ne voulez pas perdre une miette de la découverte. Alors qu'elle-même est confrontée à la maternité, Camille reçoit par lettres des confidences qui pourraient bien avoir trait à ses origines. Dans ces communications mystérieuses, alterneront les points de vue de 3 personnages : Louis, Annie et Elisabeth (Paul est ainsi le grand absent du quatuor). Annie, jeune fille d'un milieu modeste, se lie d'amitié avec Elisabeth, jeune femme bourgeoise. Pourtant c'est Annie qui a ce qu'Elisabeth voudrait. Sur une impulsion, Annie propose de le lui offrir et, avec une trompeuse insouciance, un pacte qui ne pourra être que fatal est noué.

« Le confident » est pour moi un roman inégal tant sur le fond que la forme. Malgré une situation très lutte des classes au départ avec la pauvre Annie face à la riche Elisabeth, j'ai apprécié qu'Hélène Grémillon ne s'en tienne pas complètement ensuite à une position manichéenne avec la gentille Annie face à la méchante Elisabeth. Personne n'est complètement innocent et sans pour autant approuver les actions des personnages, il me semble que le récit permet de les comprendre au moins, de réaliser qu'elles ne sont rien d'autre qu'humaines. Les principaux coupables sont finalement le mensonge et les non-dits.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?