undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le cygne noir : La puissa... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 3,97 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le cygne noir : La puissance de l'imprévisible Poche – 30 septembre 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 14,00
EUR 14,00 EUR 10,01

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le cygne noir : La puissance de l'imprévisible + Antifragile: Les bienfaits du désordre + Le hasard sauvage : Comment la chance nous trompe
Prix pour les trois: EUR 62,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Prévoir l'imprévu. Nassim Nicholas Taleb raisonnait sur le 11 Septembre et sur la crise financière de 1987. Cygnes noirs ! Ils auraient pu être prévus ? Non. C'est là une rationalisation après coup visant à nous sécuriser. Il faut donc changer notre conception de la prévision, et notre manière de penser. Il est urgent d'acquérir un regard ouvert à l'imprévu.

(La Recherche - Janvier 2009)

C'est la crise. Et non, vous n'êtes pas les seuls à souffrir, à vous lever la nuit pour aller vers le réfrigérateur. Les stars aussi ont peur d'être cette dinde dont parle Nassim Nicholas Taleb dans Le Cygne noir, livre admirable à lire d'urgence.

(Le bloc-notes d'Ariel Wizman Gala 2008-12-10)

Cet ouvrage est écrit dans un style ludique et interactif qui se veut accessible, mêlant anecdotes et souvenirs de l'ex-trader. Chaque chapitre invite le lecteur à remettre en question tout ce qu'il considère comme des évidences. Un développement intitulé « Comment tirer la leçon de la dinde » compare le sort des humains sûrs d'eux et crédules à celui du volatile, qui ne se doute pas que ceux qui le nourrissent gentiment vont bientôt lui tordre le cou...

(François Dargent Le Figaro littéraire 2008-12-04)

Cet essai, riche de nombreuses références philosophiques et mathématiques, est passionnant. La crise actuelle devrait en rendre la lecture obligatoire.

(M.S. Management - Décembre 2008)

Dans cet ouvrage éclairant, plein d'esprit et d'impertinence, Taleb nous exhorte à ne pas tenir compte des propos des « experts », et nous montre comment cesser de tout prévoir ou comment tirer parti de l'incertitude.

(Journal de l'École de Paris - Nov./Déc. 2008)

[...] L'ouvrage tient en haleine par des références à large spectre maniées de façon si convaincante que Popper ou Mandelbrot en deviennent présents. Refusant d'être un gourou donnant une recette pour apprivoiser le cygne noir, Taleb nous invite à en mesurer la puissance. Il y a une réelle force intellectuelle dans la résistance aux illusions de la connaissance. N'est guère aisé à pratiquer le renversement voulant que l'aberration soit perçue comme centrale et l'ordinaire comme secondaire.

(Laurence Zordan Quinzaine Littéraire 2008-10-21)

Ce livre est un OPNI, un objet pensant non identifié ! Il mêle anecdotes personnelles, histoires d'érudit, cours de probabilité, réflexion sur la connaissance, dénonciation des uns et admiration des autres. Il s'en est vendu 500 000 exemplaires aux États-Unis, où il est longtemps resté en tête des ventes.

(Ch. Ch. Alternatives économiques 2008-10-20)

Nous avons naturellement tendance à écouter les experts, « même dans les domaines où il n'en existe pas », et les analystes financiers « font pire que les prévisions météorologiques », ironise ce volumineux ouvrage qui, avec esprit et impertinence, invite le lecteur à se méfier des prévisionnistes.

(Trends-Tendances 2008-10-16)

Nassim Nicholas Taleb défend la thèse selon laquelle les évènements les plus improbables finissent toujours par arriver. Ironiquement, cet essais qui fait la nique aux modèles mathématiques des marchés, a fait fureur chez les banquiers.

(Anna Loujine Télérama 2008-10-15)

Cet essai philosophique sur l'importance du hasard est inclassable. L'auteur y multiplie les anecdotes personnelles, les exemples, pour mieux mettre à la portée de tous son point de vue. Internet, la crise financière d'aujourd'hui, la sage Harry Potter, sont autant de cygnes noirs, positifs ou négatifs. Pour Nassim Nicholas Taleb, la clé du succès est de prévoir l'imprévisible, les scénari impossibles.

(Céline Astruc MoneyWeek 2008-10-09)

Les investisseurs et les professionnels de marché ont beaucoup de mal à accepter que l'imprévisible arrive et que l'imprévisibilité de notre monde augmente.
Inclassable et brillant, ce livre était déjà un best-seller en anglais avant la crise...

(Nessim Aït-Kacimi Les Échos 2008-10-02)

Dans un essai stimulant et jubilatoire, Nassim Nicholas Taleb souligne notre incapacité à reconnaître la puissance de l'imprévisible. Ce « gai savoir » a pour vertu de nous pousser à regarder différemment notre réalité quotidienne.

(Robert Jules La Tribune 2008-09-26)

Les Belles Lettres viennent de publier la traduction pour la France de l'ouvrage de Nassim Nicholas Taleb, The Black Swan, déja vendu à 700 000 exemplaires.
Depuis quelques temps, la formule « Black Swan » est entrée dans le langage courant. Jérôme Kerviel, qui a fait perdre tant d'argent à la Société Générale ? C'est un « Black Swan ». La quasi-faillite de la banque d'affaires américaine Bear Stearns ? C'est un « Black Swan »
On identifie le « Black Swan » grâce à trois éléments intimement liés :
1. il est totalement inattendu
2. son impact est gigantesque
3. notre cerveau va trouver des raisons logiques pour l'expliquer a posteriori
Regardez le cas de Lehman Brothers. Des tas de commentateurs expliquent aujourd'hui que sa faillite était inéluctable.

(P.B. La Tribune 2008-09-23)

Présentation de l'éditeur

Quel est le point commun entre l'invention de la roue, Pompéi, le krach boursier de 1987, Harry Potter et Internet?

Pourquoi ne devrait-on jamais lire un journal ni courir pour attraper un train?

Que peuvent nous apprendre les amants de Catherine de Russie sur les probabilités?

Pourquoi les prévisionnistes sont-ils pratiquement tous des arnaqueurs?

Ce livre révèle tout des Cygnes Noirs, ces événements aléatoires, hautement improbables, qui jalonnent notre vie: ils ont un impact énorme, sont presque impossibles à prévoir, et pourtant, a posteriori, nous essayons toujours de leur trouver une explication rationnelle.

Dans cet ouvrage éclairant, plein d'esprit d'impertinence et bien souvent prophétique, Taleb nous exhorte à ne pas tenir compte des propos de certains « experts », et nous montre comment cesser de tout prévoir ou comment tirer parti de l'incertitude.




Détails sur le produit

  • Poche: 496 pages
  • Editeur : Les Belles Lettres; Édition : Edition poche (30 septembre 2010)
  • Collection : Romans, Essais, Poésie, Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2251443959
  • ISBN-13: 978-2251443959
  • Dimensions du produit: 3,2 x 11,4 x 18,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (42 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 29.778 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

58 internautes sur 61 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eric S. le 2 octobre 2008
Format: Broché
Le titre se rapporte au problème de l'induction, dans le sens qu'on ne peut jamais être sûr qu'un échantillon représente vraiment une population au complet sans avoir observé tous les membres de celle-ci. Ainsi, dans le monde occidental, on a longtemps cru que tous les cygnes étaient blancs, jusqu'à ce qu'on découvre qu'il existe des cygnes noirs en Australie. Taleb utilise cette métaphore pour nous indiquer que les pires désastres sont ceux qu'on n'a pas su prévoir. Ainsi, l'idée d'utiliser des avions pour faire écrouler des immeubles ne faisait pas partie de notre imaginaire collectif avant le 11 septembre 2001.

J'ai beaucoup aimé les cent premières pages de ce livre, car Taleb a le don de présenter des idées parfois compliquées d'une manière accessible et divertissante, en nous parlant de son propre vécu et en incluant beaucoup d'anecdotes pour mettre au clair ses propos. La dernière partie du livre est d'ordre plus quantitatif, traitant de mathématiques et de statistiques. Je sentais parfois qu'elle répétait des idées soulevées plus clairement dans la première partie. Néanmoins, j'apprécie l'idée principale de Taleb qu'on doit toujours s'attendre à l'imprévu, tant à l'échelle individuelle qu'à l'échelle sociale. (Lu en anglais.)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fassola Lucca le 19 octobre 2008
Format: Broché
A trop vouloir mettre les choses, les gens, les événements dans des catégories hermétiques, on finit par ne plus accepter l'élément improbable, celui qui se soustrait à toutes les catégories, celui qui n'appartient à rien ni à personne. Pourtant l'élément incertain, le cygne noir, est celui qui influence le plus l'évolution et de fait les autres catégories. L'auteur par des exemples précis, qu'il juge plus important que la théorie même, nous prouve l'importance de tous les cygnes noirs.

Bonne lecture, rapide à lire. Très intéressant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Liberliger le 5 juillet 2013
Format: Poche Achat vérifié
La thèse est suffisamment originale et le thème si peu courant que le livre est indéniablement intéressant. De plus, fustigeant les Diafoirus qui déifient la courbe de Gauss et autre règle des 80/20, l'ouvrage mérite que l'on si attarde d'autant que l'auteur, ne se contente pas de pourfendre quelques idées bien reçues de la communauté scientifique, il le fait aussi avec humour et érudition. La thèse est globalement intéressante, dommage que l'ouvrage s'égare parfois dans des démonstrations un peu absconse qui n'apporte rien de plus à l'ouvrage qu'un travers de "platonicité" que l'auteur est le premier à critiquer par ailleurs. Un format plus resserré mettrait mieux en valeur la démonstration.

PS : la version poche est assez pénible à lire en raison d'une police de caractères trop petite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bruno Sentenac le 20 janvier 2011
Format: Poche Achat vérifié
Remarquable.
Ca part dans tous les sens, mais il y a des pépites dans cet ouvrage, qui ne ressemble décidément à rien de ce qu'on peut lire habituellement (ce n'est ni un ouvrage de philosophie, ni un ouvrage de psychologie, ni un ouvrage de sociologie, ou d'analyse économique, .... c'est tout ça à la fois).
La leçon de ce livre serait qu'il faut douter de tout, même du doute...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jules Alexandre Théophraste de Corvée de Ch...., dit "Dupond" TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 avril 2009
Format: Broché
Taleb rend accessible au lecteur non scientifique les grands enjeux du débat épistémologique dans les sciences depuis la fin du XVIII° siècle: la vérité scientifique s'établit-elle en vérifiant par les faits une hypothèse (ce qu'il appelle "empirisme positif") ou en cherchant au contraire, l'imprévu, l'improbable, le "cygne noir" ("l'empirisme négatif" qui va contredire l'hypothèse). Taleb se fonde sur les travaux de Karl Popper, notamment La connaissance objective auquel il rend un hommage appuyé. Popper a montré que l'empirisme et le positivisme à la Auguste Comte - qui prétend organiser l'avenir à partir d'une observation scientifique du passé - étaient faux et menaient à la tyrannie des pseudo-experts. De même, le déductionnisme à la Descartes ne va aller chercher dans les faits que ceux qui corroborent et confirment une hypothèse.
Au contraire, il faut aller chercher l'imprévu, en augmentant l'analyse des données du passé et en accroissant la banque de scénarios sur les futurs possibles.
Tout cela est connu et étayé dans le domaine des sciences, qu'elles soient mathématiques ou sociales. Cependant, la crise financière de 2008 a montré que tout les "gestionnaires de crise" dont s'étaient dotés les banques, ne géraient rien car ils ne regardaient que dans le passé et en se limitant aux données qui confirmaient leurs hypothèses.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?