Le déni français (Essais et documents) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 14,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le déni fran&ccedi... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le déni français Broché – 12 septembre 2012


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,80
EUR 14,06 EUR 6,60

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le déni français + Qui va payer la crise ?
Prix pour les deux : EUR 26,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

La France, dernier enfant gâté de l'Europe ?

Quel bonheur d'être Français ! La crise dans la zone euro ne fait que s'aggraver et toute l'Europe s'inflige des mesures d'urgence sans précédent, mais les Français se prélassent toujours dans le luxe d'un modèle social sans équivalent. Longs week-ends grâce aux RTT. Système de santé remarquable. Retraite de bonne heure. Services publics à portée de la main. Congés payés hors pair. Le pays se prépare à un avenir incertain en s'enfermant dans le déni du réel.
Suite à une campagne électorale marquée par la rêverie et l'esquive, l'heure est maintenant à une politique de rigueur qui n'ose pas dire son nom. À entendre le nouveau gouvernement, le pays s'est embarqué dans un redressement fondamental des comptes publics, dans un sérieux budgétaire, qui se ferait sans austérité, sans coupes sauvages dans les dépenses et sans douleur pour les classes moyennes. Sans parler d'une amélioration de la compétitivité sans effort important. Bref, un redressement sans aucun sacrifice. Le déni a changé de nature mais il existe toujours.

Les Français n'ont encore rien vu ! Malgré la succession de mesures budgétaires d'urgence, annoncées par le gouvernement précédent, les dépenses publiques n'ont pas cessé d'augmenter depuis le début de la crise actuelle, et le programme officiel du Parti Socialiste ne prévoit pas de renverser la tendance. Au point qu'elles représentent une part de P.I.B. plus élevée qu'en Suède et que la dette publique, exprimée en pourcentage du P.I.B., dépasse celle de l'Espagne.
Par rapport à l'effort de redressement consenti par d'autres pays européens, les Français restent de grands privilégiés, les enfants gâtés de l'Europe. Du berceau au cercueil, ils sont soignés, protégés, assistés, choyés : allocations familiales généralisées ; âge moyen de la retraite à moins de 60 ans ; crèches municipales et garderies publiques ; soins et consultations à volonté ; installations culturelles et sportives qui font envie ; villes fleuries et bâtiments publics impeccables ; allocations de chômage généreuses. Pas surprenant que les Anglais aiment tant venir s'installer dans des villages français pour y bénéficier d'une vie aussi délicieuse !
Mais les Français n'ont plus les moyens de maintenir ce train de vie ! Depuis plus de trente ans, tout a été financé à crédit. La France ne peut plus se permettre un tel luxe. Il faudra se préparer à faire un effort réel et à affronter l'avenir avec un modèle plus modeste, et un nouveau pacte social.

Revue de presse

Le regard extérieur que pose la journaliste britannique sur la France est passionnant, car il montre, chiffres et exemples à l'appui, l'extravagante prodigalité de l'Etat, mais aussi la profonde injustice d'un système qui conduit à accorder le même traitement aux riches et aux pauvres, au nom de la passion française pour l'égalité, et à surprotéger ceux qui sont dans le système au détriment de ceux qui en sont sortis, comme le montre le taux de chômage qui n'est jamais descendu, même en période de croissance, sous les 8% depuis vingt ans...
Il faut donc briser le cercle vicieux français, mais sans remettre en cause son «modèle». Sophie Pedder livre de nombreuses pistes possibles. Pourquoi la France compte-t-elle quasiment deux fois plus d'agents publics par habitant que l'Allemagne ? Pour quelles raisons le plafond de l'indemnisation du chômage n'est-il que de 2 150 euros au Danemark, contre 6 000 euros par mois en France, record mondial ? Un livre salutaire à lire d'urgence. (Jean Quatremer - Libération du 22 novembre 2012)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Le déni français contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 188 pages
  • Editeur : JC Lattès (12 septembre 2012)
  • Collection : Essais et documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2709639629
  • ISBN-13: 978-2709639620
  • Dimensions du produit: 13 x 1,6 x 20,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (29 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 87.971 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roberzede sur 26 mars 2013
Format: Broché Achat vérifié
liste récapitulative des avantages à la française, mais beaucoup de redites . rien de neuf pour qui est conscient des dérives du système à la françase
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par jacques B. sur 18 janvier 2013
Format: Format Kindle
cela fait au moins trente ans que les maux que dénonce cet auteur avec talent perdurent.La liste en est longue mais en les énumérant on se donne l'impréssion de ressasser Le diagnostic est donc fait,les remédes sont connus et vous savez quoi? le traitement ne commencera jamais.
Qu'il s'agisse de Mitterrand,de Chirac,de Sarkosy?de l'actuel ils se sont fait élire les uns et les autres sur un "gimmik" qui a marché.Pour le premier c'était "l'abandon du capitalisme" pour le second "la feuille de paie n'est pas l'ennemie de la croissance"pour le troisième c'était pas un gimmik c'était un roman fleuve (300 propositions qui se sont brisées en 24 heures sur une gréve des taxis parisiens)pour M.Hollande le sésame a été la détestation de Sarkosy pour ensuite faire la même politique même la guéguerre on se la paie.
Donc on continuera pareil et peu à peu le pays s'enfoncera comme un individu qui pris dans des sables mouvants refuserait de voir sa situation sous prétexte qu'il continue à respirer
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eric L. Chaney sur 10 octobre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Sophie Pedder a du être piquée au vif par le commentaire d'un ayatollah du Nouvel Obs, qui la traitait de taliban du libéralisme - sait-il seulement, ce libelliste, que le libéralisme politique et économique est d'origine française? Mais, plutôt que de répondre par un pamphlet ironique, ce qui n'aurait pas été difficile, elle a préféré la méthode cartésienne, la voie étroite comme aurait dit Gide. Elle a repris un par un les poncifs que l'on oppose souvent aux critiques de Bruxelles, Berlin ou Londres, et les a déconstruits méticuleusement en s'appuyant sur un solide corpus d'études comparatives entre pays développés européens. Rien de bien nouveau pour les économistes professionnels, qui ont souvent renoncé à conseiller les gouvernants successifs de la République, tant se révèle épaisse l'infatuation officielle. Mais une façon fraiche, déliée et diablement convaincante, d'exposer le 'mal français'.

Seule petite réserve: la France n'est malheureusement pas le seul pays développé à être confronté à une dette publique explosive. C'est aussi le cas du Royaume-Uni ou des Etats-Unis, où la forte augmentation récente de la dette ne vient pas d'un excès de dépenses publiques (comme en France), mais de la quasi obligation pour les états d'éponger l'excès de dette privée accumulée durant les années de bulle du crédit.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Jacques Francis sur 5 mai 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Cette journaliste anglaise qui vit en France pour nous observer le fait sans agressivité mais avec précision et lucidité et on ne peut qu'approuver ce qu'elle nous dit.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile  Par Caroline LESNIAK TOP 500 COMMENTATEURS sur 3 octobre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Un regard lucide et sans concessions porté sur la société française, par la chef du bureau de “The Economist “ à Paris. Avec beaucoup d’exemples, en des termes que chacun peut comprendre (nul besoin d’être expert en économie pour lire ce livre qui s’absorbe d’un trait!), elle pointe du doigt les choix faits par la classe politique, que les dirigeants soient de droite ou de gauche, et dont bon nombre remontent au lendemain de la seconde guerre mondiale. Le “modèle français” que l’on nous envie souvent, semble maintenant, en ces temps de crise économique, de moins en moins viable. Un regard “extérieur” a priori sans parti pris de nature politique, avec beaucoup de choses qui font mal, mais somme toute frappé de bon sens et de réalisme.
On peut trouver malgré tout dans ce constat nombre de raisons d’espérer, car le point de départ d’une quelconque thérapie est justement d’établir un diagnostic clair et précis, lucide et sans concession, des maux dont souffre notre société. A nous de savoir porter un tel regard sur nous mêmes, pour pouvoir sauver ce qui peut l’être encore.
15 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Meursault TOP 500 COMMENTATEURS sur 3 octobre 2012
Format: Broché
Pourquoi la France se permet de donner des leçons au monde entier alors qu’elle est au bord de la faillite ? Sophie Pedder apporte des éléments de réponse intéressants, fouillés, passionnants à lire.

Aujourd'hui, la France fait figure d'anomalie dans le monde: Les dépenses publiques y représentent 56% du PIB contre 52% en Suède. Toutes les réformes de fond menées dans le reste de l'Europe sont ignorées, que ce soit sur l'emploi, les aides sociales ou quasiment tout sujet. Les français, derniers enfants gâtés de l'Europe, ferment les yeux en pensant que l'inaction les protègera de la réalité du monde. Un jeu dangereux, comme l'auteur le montre dans ce livre argumenté, clair, précis...
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?