undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles12
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 avril 2013
Ceux qui ont visité le "Musée Nissim de Camondo", sur le parc Monceau, se posent inévitablement des questions sur cette famille "Camondo" qui a pu générer un tel rassemblement d'œuvres d'art dans un écrin aussi superbement adapté.

Assouline retrace l'histoire de cette famille depuis l'inquisition espagnole. Venise et surtout Constantinople sont des étapes majeures dans l'itinéraire de la famille très attachée à ses racines juives. Moïse, le père de Nissim, représentait l'image de l'intégration parmi la haute société de la fin du 19ème et le début du 20ème siècle, avec les autres grandes familles juives : Rothschild, Pereire, Fould, Cahen d'Anvers…

Hélas, un divorce, impensable à l'époque, et la mort au combat de Nissim changent sa vie. Son hôtel particulier et ses œuvres d'art restent comme les seuls vestiges de cette famille, dont les derniers descendants ont été exterminés par les nazis. Mais, quels vestiges !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Une saga familiale sur près de deux siècles, de l’Espagne à Paris en passant par Venise et Constantinople. Un nom de l'aristocratie financière parisienne du XIXème qui était l’égal des Rothschild et des Pereire.
La passion d’un homme pour le XVIIIème siècle français, hommage à sa patrie d’adoption mais peut être aussi façon d’oublier une vie privée sinistrée. Une collection exceptionnelles d’œuvres d’art léguée aux musées nationaux.
La tragédie d’une famille qu’anéantissent les deux guerres mondiales, depuis l’héritier du nom mort en héros en 1916 jusqu’aux dernières femmes victimes de l’holocauste.

Bref tous les ingrédients pour faire un beau roman, mais encore eut-il fallu avoir un peu de souffle et d’imagination pour faire revivre les grands moments de l’empire ottoman avec sa diplomatie byzantine ou bien la société aux codes invisibles mais incontournables de la noblesse parisienne. Au lieu de cela un récit plat, événementiel, entrecoupé de fastidieuses et répétitives énumérations (inventaire de la maison, liste des habitants de la rue Monceau, des invités à tel repas...), reflet maladroit d’un travail d’érudition qui n’arrive pas à épaissir un folio d’à peine 300 pages.

Evitez le livre, mais allez visiter le musée Nissim de Camondo à Paris !
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2014
Ne serait ce que parce qu'il ne faut pas oublier le nom de cette famille qui a été si généreuse et qui a connu le destin que l'on sait : dramatique. Vous ne visiterez pas le musée Camondo de la même façon après avoir lu ce livre. les fantômes de la maison seront encore plus "vivants"
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2014
Les parcours méconnu (au moins pour moi) et très intéressant d'une famille juive à travers l'Histoire. Les joies et les peines, les passions et les obstacles, et pour finir, une contribution exceptionnelle au patrimoine artistique français.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2013
Pierre Assouline est un grand écrivain, c'est sûr... Seulement à force d'effets et de longueurs descriptives, on perd le fil puis l'envie ...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2008
Sur plusieurs siecles l'histoire d'une etonnante famille juive de marchand regulièrement chassé d'un pays à un autre par l'antisémitisme. Toujours intégré au pays mais toujours chassé.

seule la dernière génération oublie son passé et le danger de l'antisémitisme, et la famille s'éteint.

Merci Mr Assouline de nous rappeler que l'histoire se repète régulièrement...
11 commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2013
Ce livre m'a permis de connaître une partie de l'histoire des juifs et m'a donné envie de me documenter car l'auteur fait allusion à différents faits que je ne connaissais pas.
De plus maintenant, j'ai très envie d'aller voir le musée Camondo.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2014
Cette belle biographie refermée, la route est toute tracée : se rendre toutes affaires cessantes visiter le musée Nissim de Camondo...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2002
Un ouvrage extraordinaire et poignant (sous une excellente plume) qui nous transporte de la Venise des marchands au Paris du début du siècle, et nous invite à revisiter l'excellent Musée Nissim de Camondo près du Parc Monceau à Paris.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mars 2011
Ce livre est indispensable après la visite du Musée Camondo. De plus P.Assouline a connu "la maison" donc il nous communique l'émotion qu'il y a ressentie et que nous "palpons" en visitant ce lieu si magnifique et le destin de cette famille.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,20 €
6,50 €
7,70 €