Acheter d'occasion
EUR 1,76
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le dernier amour d'Arsène Lupin Broché – 15 mai 2012

3.1 étoiles sur 5 14 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 15 mai 2012
EUR 7,97 EUR 1,76

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue

I. Un ancêtre d'Arsène Lupin

- Hôtelier, le général Lupin est là ?
- Oui, mon colonel. Il dort, il tombait de sommeil en arrivant tout à l'heure.
Dans le couloir d'une auberge de la Marne où cantonnent des troupes, le colonel Barabas s'est arrêté, haletant, après avoir gravi l'escalier en courant.
- Il dort ? Réveille-le.
- Oh, impossible, mon colonel. Le général ne serait pas content !
- Réveille-le, te dis-je.
- Je n'oserais pas...
- Il le faut, c'est pressé.
- Mais, mon colonel...
- Ordre de l'Empereur.
- Présent ! lance une voix lointaine.
Une porte s'est ouverte violemment et, dans l'embrasure, un grand diable apparaît, en chemise de nuit. Il répète :
- Présent !
En apercevant le colonel, il ajoute d'un ton cordial :
- Tiens, c'est toi, Barabas, qu'est-ce qu'il y a ? Entre.
Tous deux pénètrent dans la chambre où des vêtements militaires sont jetés pêle-mêle.
- As-tu dormi ? continue le colonel. As-tu mangé ?
- Je n'ai pas faim.
- Habille-toi. L'Empereur a besoin de toi.
A ces mots, comme mû par un ressort, le général Lupin revêt déjà son uniforme, tout en interrogeant le visiteur :
- Qu'est-ce qui se passe ?
- Une mission que toi seul peux remplir.
- Alors elle est remplie d'avance. Il ouvre la porte et appelle :
- Brichanteau ! L'ordonnance est entré.
- Mon général ?- Fais seller Cléopâtre. C'est urgent ! Et préviens mon officier d'ordonnance Damier qu'il se prépare à m'accompagner avec quelques lieutenants, ceux qu'il voudra. Je vais voir l'Empereur, pas une minute à perdre.
Brichanteau disparaît au pas de charge.
En un clin d'oeil, le général Lupin est équipé. Au moment de descendre l'escalier, il s'arrête et se retourne inquiet vers son compagnon :
- Dis donc, Barabas, la bataille de tantôt n'est pas perdue ?
- Non, mon général. Une victoire gagnée par l'Empereur ne fait que se consolider avec le temps.
Devant l'auberge les bêtes harnachées piaffent ; des officiers arrivent. Le général Lupin saute en selle. Il commande :
- En avant ! En avant !

Revue de presse

C'est une première. Jamais, depuis la mort de Maurice Leblanc, survenue en 1941, alors qu'il avait soixante-dix-sept ans, un inédit d'une aventure d'Arsène Lupin n'avait été publié. Or là, coup de théâtre, les Éditions Balland, avec l'accord de Florence Leblanc, la petite-fille du créateur du gentleman cambrioleur, publient, le 22 mai, Le Dernier Amour d'Arsène Lupin. De quoi faire saliver tous les «lupinophiles» de France et du monde entier...
Mais s'il n'est certes pas totalement abouti, ce qui se comprend d'autant mieux que Maurice Leblanc, alors vieillissant, fut vic­time d'une petite attaque cérébrale alors qu'il n'avait pas fini de le corriger,Le Dernier Amour d'Arsène Lupin offre toutefois une lecture très agréable. Et sa grande originalité, qui lui confère tout son intérêt, tient au fait qu'il présente le fameux héros dans un rôle totalement nouveau. L'escroc au grand coeur éduque en effet des enfants pauvres de la «Zone» misérable située au nord de Paris. (Blaise de Chabalier - Le Figaro du 24 mai 2012)

Le Dernier Amour d'Arsène Lupin fait partie de ces oeuvres retrouvées par des descendants d'écrivains dans des caisses, caves ou greniers longtemps après la mort de leur auteur. En l'occurrence, ce sont «les hauts de placards» auxquels rend hommage dans son avant-propos Florence Leblanc, la petite-fille de Maurice, puisque c'est là qu'elle a découvert «sans le chercher» le tapuscrit de 1936 qui comporte quelques corrections de 1937...
Le roman se situe en banlieue parisienne, dans «la Zône» (l'accent circonflexe est de Maurice Leblanc). Arsène Lupin est devenu l'incarnation du Bien pour éduquer le mieux possible la jeunesse du coin. C'est un peu comme s'il était une organisation caritative à lui tout seul. Il donne des milliards pour la science tel Bill Gates ou Warren Buffet, travaille en tant qu'Arsène Lupin avec l'aide de la justice française et fait preuve d'un nationalisme qui tourne presque au chauvinisme - mais ça, ça lui est arrivé même à sa grande époque. (Mathieu Lindon - Libération du 24 mai 2012)

Vol de manuscrit précieux et de sacs d'or, amours complexes, lutte contre l'Intelligence Service... Maurice Leblanc picore dans ses oeuvres passées pour concevoir une histoire efficace au style parfois télégraphique. Retrouvé en haut d'une armoire par la petite-fille de l'écrivain, Florence Boespflug-Leblanc, ce roman montre un héros en quête d'une société plus juste - sacré Arsène ! (Christine Ferniot - Télérama du 30 mai 2012)

L'ultime épisode des aventures du cambrioleur-justicier, épris de la belle Cora, qui seule connaît sa véritable identité...
Voici donc un Arsène Lupin revisité, humaniste et profondément épris de Cora, son "seul amour", la seule aussi à connaître sa véritable identité : le coeur de cet immortel héros n'a pas fini de battre. (Delphine Peras - L'Express, juin 2012)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Maurice Leblanc est un écrivain français (1864-1941). Il est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures et est le créateur du célèbre personnage d'Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Bien tentant de retrouver une dernière fois notre gentleman cambrioleur national!
Hélas, nous ne retrouvons pas l'écriture du Maurice Leblanc des aventures précédentes... A lire tout de même; par nostalgie.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Je ne suis pas ravie de ce dernier Arsène Lupin, le style n'est plus du tout celui des livres précédents qui me plaisait tant. La petite fille de Maurice Leblanc aurait du laisser ce manuscrit au fond du placard... S'il ne l'avait pas publié c'est qu'il avait peut-être ses raisons! On a l'impression que le livre est un brouillon à compléter, une histoire pas simplifiée. Pas du tout du Arsène Lupin dont on a l'habitude.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Trop moralisateur pour un Lupin, trop "vive l'éducation"les enfants "éduqués" deviennent des braves sans peur et sans reproche. La veine du gentleman cambrioleur en prend un coup . le côté enlevé et où se moque de l'autorité a disparu.
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'en suis, alors il me fallait le lire et le posséder même si ce n'est plus le grand Lupin, celui de l'arrestation, de la barre y va, de 813 ou de l'île aux trente cercueils. Mais on l'a tellement aimé que celui la aussi nous plait, par certains passages, quelques attitudes, tournures de phrases, et puis l'esprit, la noblesse du grand Lupin. A recommander aux inconditionnels et aux gardiens du temple.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Paluel Marmont TOP 500 COMMENTATEURS le 19 mai 2012
Format: Broché
Après un pré-Perec ("Le Condottière"), un post-Leblanc ('Le dernier amour d'Arsène Lupin"). On exploite les fonds de tiroir. Ce posthume tardif (manuscrit de 1936, non finalisé par Maurice Leblanc) ne séduira que les lupiniens maniaques d'exhaustivité (dont je fais partie). Mais les autres pourront s'abstenir. Intrigue incohérente, situations improbables, invraisemblances répétées consterneraient le lecteur s'il perdait de vue que Maurice Leblanc a eu le bon sens de ne pas publier ce document maladroit, exhumé par sa petite-fille.

On a observé de longue date que le "grand" Arsène Lupin et le meilleur Maurice Leblanc sont des personnages de la Belle Époque; et que la guerre de 14-18 a sonné le glas de l'un comme de l'autre. Le fringant gentleman-cambrioleur frôle la cinquantaine en 1922, date de son "dernier amour"; et le prestigieux auteur du "Bouchon de cristal" et de "L'Aiguille creuse" avait sensiblement perdu la main dans les années 30.
1 commentaire 20 sur 25 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS le 22 juin 2014
Format: Broché
Encore un manuscrit retrouvé dans un grenier que les héritiers publient. Et comme souvent en pareil cas, la déception est au rendez-vous : un ouvrage non publié l’a été pour de bonnes raisons : soit il ne plaisait pas à son auteur, soit il n’était pas achevé.
On retrouve ici les thèmes classiques d’Arsène Lupin, les rebondissements, les machinations, la jeune femme ravissante et menacée par des forces obscures, Lupin et sa bande, ses pouvoirs extraordinaires...
Mais tout s’enchaine trop vite, on a l’impression d’avoir à faire à une caricature des aventures d’Arsène Lupin, encore plus invraisemblable et incohérente, ou à un squelette de roman sur lequel l’écrivain n’aurait pas eu le temps de venir mettre la chaire pour lui donner de l’épaisseur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BerGer TOP 1000 COMMENTATEURS le 19 juin 2015
Format: Broché
Inconditionnel d'Arsène Lupin, j'ai dévoré durant mon adolescence tous les livres de Maurice Leblanc dont je guettais impatiemment la (re)publication en format poche.
Pourquoi avoir publié ce texte maladroit, inachevé incomplet et ennuyeux ?
Je me suis forcé à le lire par politesse et respect envers un auteur qui m'avait offert des moments inoubliables de rêve, de réflexion, d'évasion.
Les héritiers de Maurice Leblanc auraient pu, par respect pour leur aïeul, s'abstenir de faire éditer un texte si peu achevé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?