Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,50
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : ULYSSE Business
Ajouter au panier
EUR 8,70
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : CKDO77
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Le diable s'habille en Prada

dans notre promotion 5 DVD = 30€*


Prix conseillé : EUR 10,02
Prix : EUR 8,39 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,63 (16%)
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
44 neufs à partir de EUR 3,47 57 d'occasion à partir de EUR 0,99 1 de collection à partir de EUR 720,00

3 DVD achetés = 15€

3 DVD =15
Vous pouvez profiter de cette offre sur près de 2000 titres du 22 septembre 2014 au 12 décembre 2014 inclus. Pour profiter de l'offre, ajoutez à votre panier 3 DVD, et utilisez le code 3DVDPOUR15.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le diable s'habille en Prada + 27 robes + Confessions d'une accro au shopping
Prix pour les trois: EUR 30,67

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Meryl Streep, Anne Hathaway, Stanley Tucci, Simon Baker, Emily Blunt
  • Réalisateurs : Meryl Streep, Anne Hathaway, Stanley Tucci, Simon Baker, Emily Blunt
  • Format : Couleur, Dolby, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français, Anglais, Néerlandais, Arabe
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : 20th Century Fox
  • Date de sortie du DVD : 28 mars 2007
  • Durée : 105 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (86 commentaires client)
  • ASIN: B000LSBM4E
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 780 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Boîtier DVD avec fourreau
Commentaire audio du réalisateur et de l'équipe technique
6 documentaires
15 scènes coupées
Bêtisier
Bande-annonce

Descriptions du produit

Description du produit

La joven Andy Sachs es la secretaria de Miranda Priestly, la directora, increíblemente exigente, de una revista de moda neoyorquina. Es un puesto por el que un millón de chicas "estarían dispuestas a matar" . Por desgracia, ese nombramiento tan "divino" amenaza con acabar con la pobre Andy.

Premios:
- Globo de Oro a la Mejor Actriz.
- Nominación al Globo de Oro Mejor Película.
- Nominación al Globo de Oro Mejor Actriz de Reparto.

Synopsis

Fraîchement diplômée, Andrea débarque à New York et décroche le job de rêve. Mais en tant qu'assistante de la tyrannique rédactrice en chef d'un prestigieux magazine de mode, elle va vite découvrir ce que le mot "enfer" veut dire...

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 10 novembre 2014
Format: DVD
« Le Diable s'habille en Prada », tiré du roman éponyme, est une véritable comédie culte qui prend pour cible l'univers de la mode où se côtoient créativité, business et superficialité.

Le film de David Frankel raconte l'histoire d'Andréa Sachs (Anna Hathaway, qui avait encore ses magnifiques cheveux longs), une brillante journaliste qui désespère de trouver un emploi et se fait finalement embauché comme seconde assistante Miranda Priestly (Meryl Streep), la rédactrice en chef du magazine Runway qui fait le beau-temps et la pluie dans le monde de la mode. Andréa est naturelle et mal fringuée, elle ne connait rien à la haute-couture (elle demande qu'on lui épelle Gabana au téléphone...), mais elle finit par se prendre au jeu pour devenir indispensable à Miranda Priestly, dont l'exigence tyrannique transforme la rédaction de Runway en un bagne doré.

Le scénario est suffisamment subtil et bien écrit pour que l'on accroche immédiatement au film. Des trouvailles visuelles - le jeter de manteau quotidien de Miranda sur le bureau de son assistante - des dialogues ciselés - « Tu me diras quand ta vie ne sera plus qu'un champ de ruine, je t'obtiendrai une promotion » - et un sens aigu de la dérision confèrent un rythme enlevée à cette comédie particulièrement drôle.

Meryl Streep réalise une fabuleuse performance d'actrice et porte le film à bout de bras. Anna Hathaway est épatante dans ce film qui va véritablement lancer sa carrière.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Minette sur 28 septembre 2013
Format: DVD
Ah quelle actrice cette Meryl ! Quand on veut se remonter le moral avec ma fille, on se passe "Le diable en Prada" et c'est bien mieux qu'un Lexomachin !

La scène que je préfère c'est quand Miranda (Meryl Sreep) jette pour la millième fois son manteau et son sac sur le bureau de Andy (Anna Hathaway : Merveilleuse) et qu'elle lui aboie : "Mais où se trouve donc le morceau de papier chiffonné que je tenais dans la main hier matin?"

Gé-nial ce film !!! Depuis les 3 versions reliées et inédites de "Harry Potter" que Andy lui remet très fière d'elle et qui tire à son horrifiante patronne, un espèce de sourire en coin et un haussement de sourcils ... Jusqu'au si délicieux surnom "taille 40" que lui donne très élégamment Stanley (Stanley Tucci) l'associé dandy très maniéré mais totalement à croquer, et dévoué corps et âme à sa dragonne de cheftaine ...

Certes, elle est complètement IM-BU-VA-BLE, Miranda, mais on l'adore quand même en se demandant jusqu'où elle va bien pouvoir aller dans sa cruauté envers ses sbires tous "à sa botte", et envers cette pauvre Andy, qui finalement n'en découdra pas, ne se laissera jamais piétiner et finira même par gagner son respect (voire son affection).

Un film absolument épatant, hilarant, et qui, mine de rien, ouvre un peu les yeux sur le monde des magazines de mode tellement prisés par les jeunettes, et dont la super ambiance décrite dans ce film ne doit pas être que pure invention !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Incognita TOP 500 COMMENTATEURS sur 28 août 2012
Format: DVD
"Le Diable s’habille en Prada" appartient à cette famille de comédies destinées à un public quasi-exclusivement féminin dont "Working Girl" (1988) semble être le prototype : une jeune femme, lâchée dans un milieu hostile, va traverser de nombreuses épreuves avant de trouver l’amour/la reconnaissance sociale. On se souvient, dans le même style, de "Pretty Woman" (1990), sorte de prostituée déguisée et transformée en Cendrillon.

Sur ce terrain, "Le Diable s’habille en Prada", adapté du best-seller de Lauren Weisberger, ne semble pas faire preuve d’une grande originalité. On ne sera pas étonné d'apprendre que le réalisateur David Frankel a également signé divers épisodes de la série "Sex & The City", qui aura sûrement servi de modèle pour conter l’histoire d’une jeune apprentie journaliste (jolie et intelligente, forcément) parachutée dans un monde qu’elle méprise vaguement (la rédaction d’un magazine de mode type Vogue, baptisé ici Runway) et qui va humilier ce vilain petit canard (étranger au monde de la mode) : coups bas, avilissement, rythme infernal et secrets d’alcôve seront au programme. Rien de bien neuf, donc, dans l’expression des turpitudes que subira Andrea (Anne Hathaway, digne héritière ici d'une certaine Julia Roberts) qui, après de nombreuses épreuves et un relookage complet (un délice pour les amateurs des colonnes « avant/après » des journaux féminins), évitera (of course) de justesse la tentation de devenir comme ces affreux modèles de superficialité qu’elle côtoie. Ouf, la morale est sauve.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Langues 1 28 nov. 07
Voir toutes les discussions...  
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?