EUR 9,63
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le dit de Hôgen, le... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le dit de Hôgen, le dit de Heiji : Cycle épique médiéval des Taïra et des Minamoto Poche – 5 avril 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,63
EUR 9,63 EUR 22,99

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 9,63 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le dit de Hôgen, le dit de Heiji : Cycle épique médiéval des Taïra et des Minamoto + Le dit des Heiké : Cycle épique des Taïra et des Minamoto + Le dit de Heichû : Heichû monogatari
Prix pour les trois: EUR 39,03

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction :

Les parties en présence

C'est dans les années cinquante du XIIe siècle que commence l'histoire qui va nous être contée. Le Japon vient de connaître la période la plus brillante de sa civilisation, période dont le point culminant se situe aux environs de notre an mil, sous le gouvernement de Fujiwara no Michinaga (966-1027). Pendant près de trois siècles, le clan des Fujiwara, par une habile politique matrimoniale, a lié son sort à celui de la Maison Impériale. L'histoire officielle se résume pratiquement aux intrigues de sérail, aux luttes ouvertes ou sournoises qui opposent les chefs des principales branches du clan. En plaçant ses filles dans le gynécée impérial, chacun espère accéder au titre convoité d' «aïeul extérieur» d'un futur souverain, position qui permettra, à lui-même ou à ses fils, d'exercer les fonctions, souvent associées, de Régent, Grand Chancelier ou Grand Ministre. Comme les Empereurs meurent jeunes en ces temps où l'espérance de vie ne dépasse pas vingt ans, et qu'à de rares exceptions près, ceux qui atteignent ce terme «abdiquent» dès qu'ils sont d'âge à s'intéresser aux affaires de l'Etat, les Régents sont en fait les véritables maîtres de l'Empire.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez Le dit de Hôgen, le dit de Heiji : Cycle épique médiéval des Taïra et des Minamoto contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 310 pages
  • Editeur : Editions Verdier (5 avril 2007)
  • Collection : Verdier Poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2864325012
  • ISBN-13: 978-2864325017
  • Dimensions du produit: 18 x 1,2 x 10,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 157.407 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par KIMURA le 11 septembre 2012
Format: Poche
Il s'agit de deux chroniques historiques essentielles pour le Japon. Il a fallu attendre 1976 pour que René Sieffert, éminent traducteur et japonologue, les fasse découvrir au public français. Et il est heureux qu'un éditeur ait réédité cette traduction pionnière.
Bien sûr, on ne lira pas cela comme un roman historique (les autres commentaires font contresens en demandant à un livre quelque chose qu'il ne donne pas par définition), mais comme une chronique écrite au XIIe siècle en japonais 'médiéval' : il faut un certain effort de traduction pour restituer cela. Les lecteurs ayant soif d'exotisme et qui aiment les romans historiques se tourneront ailleurs. Ceux qui cherchent à connaître les sources de la culture et l'histoire du Japon trouveront ici deux oeuvres fondamentales, qui ont influencé aussi bien le cinéma que le roman et les feuilletons télévisés (au Japon, 'mochiron'). J'encourage les lecteurs à rechercher sur Internet les illustrations (emakimono) qui représentent en particulier des scènes du "Dit de Heiji", comme l'incendie du Palais Sanjo (à Kyoto).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Luc Wanlin le 7 juillet 2014
Format: Poche Achat vérifié
Avant l'armaggedon des Heike, lisez les événements en Hogen et Heiji : bien que non nécessaire à la compréhension du premier, son ambiance, son style - et la traduction unique de Sieffert - vous seront plus accessibles grâce à ces deux préludes (qui contiennent ceci dit quelques morceaux mémorables).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par frenchfun le 18 novembre 2011
Format: Poche Achat vérifié
Je suis entièrement d'accord avec les critiques de C.Luc sur amazon ( février 2011 ) : le livre peut être intéressant en tant que livre d'histoire, mais le récit en lui-même n'est pas emballant

Pour les férus d'histoire nippone, à ne pas comparer avec mon livre préféré : TAIKO ( à lire en anglais si vous pouvez, la traduction étant excellente, contrairement il parait à la traduction française ) qui lui est à la fois un roman historique, PASSIONNANT , et VIVANT

Le dit de Hogen et le dit de Heiji manquent de vie. je suis à peu près sûr qu'il est facile de trouver un livre d'histoire plus passionnant sur cette époque du Japon
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par C. luc le 19 février 2011
Format: Poche Achat vérifié
Interressant, mais pas facile à lire, mais reste une mémoire du 10 et 11° siècle japonais. Le Dit du Genji, plus récent de 2 siècles, est plus motivant et entrainant, et est présenté comme une histoire romancée, bien que historique, alors que le Hogen et le Heiji sont plutot une succession de faits relatés chronologiquement . Le tout reste de l'Histoire...........
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?