Le droit à la paresse et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le droit à la paresse sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le droit à la paresse [Broché]

Paul Lafargue
4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
Prix : EUR 5,10 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 0,99  
Broché EUR 5,10  
Poche EUR 2,60  
CD-Rom EUR 15,00  

Description de l'ouvrage

1 octobre 2007 Flash-back
Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis des siècles, torturent la triste humanité. Cette folie est l'amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu à l'épuisement des forces vitales de l individu et de sa progéniture. Au lieu de réagir contre cette aberration mentale, les prêtres, les économistes, les moralistes, ont sacro-sanctifié le travail. Hommes aveugles et bornés, ils ont voulu être plus sages que leur Dieu ; hommes faibles et méprisables, ils ont voulu réhabiliter ce que leur Dieu avait maudit. Moi, qui ne professe d être chrétien, économe et moral, j'en appelle de leur jugement à celui de leur Dieu ; des prédications de leur morale religieuse, économique, libre penseuse, aux épouvantables conséquences du travail dans la société capitaliste.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le droit à la paresse + Eloge de l'Oisiveté
Prix pour les deux : EUR 11,30

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Eloge de l'Oisiveté EUR 6,20

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

« On s'en voudrait de ne pas signaler le remarquable travail des éditions L'Altiplano, qui rééditent des classiques de philosophie sociale dans une toute petite collection de poche. » --Politis (décembre 2007)

Quatrième de couverture

Et si j'entame du texte de Lafargue était le secret du succès jamais démenti mais ambigu de ce Droit à la paresse ?

«Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie est l'amour du travail.

Et si Le Droit à la paresse était beaucoup plus qu'un pamphlet superbement écrit ? S'il contenait une compréhension essentielle de la transformation nécessaire et actuelle de nos sociétés à travers la nature même du travail productif ?

Oui, la paresse est la mère de toutes les vertus, car elle est ce par quoi l'homme cherche à économiser ses forces, à surmonter ses déceptions. C'est elle qui lui fait inventer des organisations sociales, révolutionner des techniques, imaginer des cultures. Cela, toutes les idéologies de la performance, de la réussite individuelle ou du productivisme ne parviendront jamais à l'effacer. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Détails sur le produit

  • Broché: 96 pages
  • Editeur : L'Altiplano; Édition : 2ème édition (1 octobre 2007)
  • Collection : Flash-back
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2353460186
  • ISBN-13: 978-2353460182
  • Dimensions du produit: 14,8 x 8,8 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 179.728 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
51 internautes sur 54 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Adam Zitten TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
Lecture aisée et rapide (1 à 2 heures).
Il ne s'agit pas du tout d'un manuel décrivant les 101 meilleures façons pour piquer un roupillon. Le terme "paresse" désigne tout la durée de la journée que nous ne consacrons pas à notre travail "obligatoire", quelque soit la façon dont nous occupons ce temps LIBRE.
La paresse a mauvaise presse. La PARESSE est un grand mal, disait-on déjà à l'époque de Lafargue. Je suppose que l'on tient ce discours depuis qu'il y a des gens (plus ou moins oisifs) dont l'enrichissement à satiété provient presqu'uniquement du travail des autres.

Ce texte est, semble-t-il, la réédition parue en 1883 de "Le Droit à la paresse" (Réfutation du « Droit au travail » de 1848), édité une première fois en 1880. Cette deuxième version contient quelques notes additionnelles.
Dans son contexte historique, Lafargue était en mesure de faire le bilan et le "procès" de CERTAINS EFFETS produits par la révolution industrielle.
Imaginez-vous qu'à cette époque lointaine, la bourgeoisie s'inquiétait des effets désastreux qu'aurait la diminution du temps de travail (des "prolétaires") sur l'économie, sur les profits (ceux des "capitalistes").
Et qu'est-ce que j'apprends? On pratiquait la désinformation, l'endoctrinement. Le travail (à l'excès) y était érigé en valeur première, dans l'esprit des classes laborieuses (bien sûr!).
Le fond du discours des classes dirigeantes : "Il faut absolument travailler plus (en tout cas, pas moins!), sinon nous courons à la catastrophe...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
67 internautes sur 72 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Etonnament vrai 25 janvier 2006
Par RaZ
Format:Poche
Véhément, La droit à la paresse balance sévère sur les bourgeois, la religion, le capitalisme, les idées reçues encore en cours de nos jours et critique même un peu les prolétaires.
Paul Lafargue nous fournit ici un plaidoyer pour que cesse la religion du travail, il préconise l'abolition du dogme du travail et le salariat instauré comme droits fondamentaux par les Droits de l'homme, qui se révèle être de nouvelles formes d'esclavage moderne. Il nous dit qu'avec l'avénement des machines, trois heures de travail par jour sont suffisantes pour assurer la production, le reste du temps servirait à la consommation et à la liesse des ouvriers, alors affranchit des malheurs que le travail apporte.
C'est écrit sur un ton tellement enjoué qu'on a envie d'y croire, d'autant plus que Lafargue n'oublie pas d'argumenter son point de vue, tout en balançant des piques sur à peu près tout. L'oeuvre a également une raisonnance bien actuelle sur notre société, où le travail est toujours sacralisé, portée comme une valeur universelle, alors que l'humain a toujours eu envie de flemmarder.
Rien à dire, ce bouquin m'a enthousiasmé, j'y ai découvert des points de vues que j'avais déjà auparavant. OUI le travail est aliénant, certains y verront comme une blague d'utopiste, mais pour d'autre la vérité les frappera au visage : travailler n'est pas le progrés, le progrés, c'est travailler moins.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le droit à la paresse. Tout simplement génial ! 5 février 2009
Par Ulysse
Format:Poche
Ce livre est indispensable pour comprendre la société actuelle.

Ne vous fiez pas à l'apparente simplicité de son titre. C'est un livre qu'on lit et relit tellement il est profond et tellement le changement de vision du monde qu'il introduit est considérable. Il donne une analyse d'une grande finesse et extrêmement contemporaine de la sombre mécanique qui brise la volonté des salariés et les conduits à accepter leur sort passivement.
Il démonte les a priori fallacieux qu'on leur à mis dans la tête pour les conduire à accepter l'inacceptable.

Je n'ai pas trop le temps de développer, mais je dirais que c'est un des livres les plus révolutionnaires qu'il m'ait été donné de lire. De plus il est court et il coûte un prix dérisoire. Vraiment, je n'ai qu'un mot à vous dire : achetez-le, vous ne le regretterez pas ! Les patrons ne vous volent pas seulement une partie de votre salaire, ils vous volent votre vie !

Et je terminerais par cette citation de Guy Debord qui décrit bien l'atmosphère de ce livre :
« Le tord qui est fait au prolétariat n'est pas un tord limité, ni un ensemble de tords particuliers : c'est le tord absolu d'être rejeté en marge de la vie ! »
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 a lire ou a relire ! 15 juillet 2013
Par G. P
Format:Poche|Achat vérifié
...Qu'il s'agisse du 19 ème siècle ne change rien a la pertinence du propos ; le constat exposé reste d'actualité et le désir d'une autre vie , d'un autre fonctionnement ... PLUS QUE NECESSAIRE ;
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
Par GHILBERT
Format:Poche|Achat vérifié
Mis à part les TRES grands auteurs (Hugo, Proust, Voltaire etc.) c'est à mon sens avec 1984 d'Orwell,
"Extension du domaine de la lutte" de Houelbecque, le livre qu'il FAUT impérativement avoir lu pour
comprendre à quel point nous sommes conditionnés et manipulés par la doxa libérale dominante...en plus
c'est très concis et facile à appréhender.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
4.0 étoiles sur 5 Le "Droit à la paressse" aujourd'hui
Ecrit dans un style brillant et volontairement provocateur, ce pamphlet doit être lu aujourd'hui comme un antidote aux proclamations des chantres du néo-capitalisme... Lire la suite
Publié il y a 1 mois par Christian Raffalli
5.0 étoiles sur 5 Pamphlet très actuel
satire à l humour ginçant de la bourgeoisie du dix-neuvième siècle écrite dans un français délicieux qui donne des clefs pour bien comprendre les... Lire la suite
Publié il y a 4 mois par michel layet
5.0 étoiles sur 5 Une réflexion ancienne sur le travail qui a toute son...
Paul Lafargue est un penseur indépendant. Le regard qu'il porte sur le travail va totalement à l'encontre des clichés à la fois capitalistiques et... Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Mr. Audier Marc
2.0 étoiles sur 5 La qualité ??
Effectivement il faut vraiment se remettre dans le contexte de l'époque car se n'est plus vraiment au goût du jour, fin après se n'est que mon avis personnel, mais il... Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Pierre-Henri ROSE
5.0 étoiles sur 5 1880 ou le Manifeste social français (marxiste et proudhonien) de Paul...
"Le Droit à la paresse" est l'écrit du marxiste français Paul Lafargue (1842-1911) dont la postérité est la plus grande. Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Joseph Fouché
4.0 étoiles sur 5 Une douceur dans notre monde de brut !
Des idées qui datent un peu mais tellement d'actualité à l'heure d'une niéme réforme des retraites !!
Mais pourquoi devons nous travailler ? Lire la suite
Publié il y a 11 mois par Jicé
5.0 étoiles sur 5 PLUS QU'UN DROIT, UN DEVOIR
Salut, les potesses et les potes, les potos, les aminches, les copines et les copains, une bonne année 2013 et toutes sortes de choses... Lire la suite
Publié il y a 18 mois par BAGRATION
2.0 étoiles sur 5 droit à paresse
Presque bon texte, qui porrait être plein de philosophie mais completement dépassé. n'est pas indispensable de l'avoir dans sa bibliotheque;
Publié le 28 décembre 2011 par dadoune
5.0 étoiles sur 5 Indispensable
Oui, un livre indispensable. Il n'y a pas dans ce petit livre du gendre de Marx une apologie de la paresse telle que nous la définissons. Non! Lire la suite
Publié le 24 février 2011 par Jean-Luc
3.0 étoiles sur 5 Un peu "démodé" sur certaines questions
L'argumentaire de l'auteur est intéressant mais commence à dater, les références à des politiciens ou des bourgeois de l'époque (XIX... Lire la suite
Publié le 31 janvier 2011 par Balika_73
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?