ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le goût de la danse [Broché]

Collectifs

Prix : EUR 6,60 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 1 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

21 février 2008 Le Petit Mercure
Le goût de la danse

Éphémère, impalpable, la danse est le plus physique, le plus intime et le plus personnel des arts puisqu'elle exige le concours de tout le corps. Vieux comme le monde, l'art de la danse touche à l'enchantement du sensible, à l'essence du divin, au surnaturel, au Mystère, aux forces de la Nature et à notre nature. La danse est énergie, flamme et souffle, séduction et possession, extase et ravissement... Selon le lieu où elle s'exprime, l'endroit d'où on la regarde, qu'elle soit folklorique ou traditionnelle, classique ou contemporaine, la danse a mille visages. Elle est le fruit de métissages, prend des formes variées, répond à de multiples fonctions. Du ballet classique au bal populaire, du menuet aux Ballets russes, des entrechats aux recherches chorégraphiques les plus avant-gardistes, balade en compagnie de Mme de La Fayette, Molière, Gustave Flaubert, Karen Blixen, Thomas Mann, Yasunari Kawabata, Marie Nimier, Colum McCann, Eduardo Manet, Margaret Mitchell, Nijinski, Martha Graham, Pina Bausch, Merce Cunningham, et bien d'autres.

Textes choisis et présentés par Véronique Petit.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction :

La danse est l'art premier par excellence, éphémère, passager, impalpable, le plus physique, le plus intime et personnel des arts puisqu'il exige le concours de tout le corps - notre corps, la seule chose qui nous appartienne en propre... Un art vieux comme le monde comme en témoignent les représentations sur les parois des grottes dès la préhistoire, puis sur les murs des temples, sur les vases et les amphores, dans les bas-reliefs et les sculptures. L'art le plus émouvant aussi, car il touche à l'enchantement du sensible, à l'essence du divin, au surnaturel, au Mystère, aux forces de la Nature et à notre nature. La danse est énergie, flamme et souffle, séduction et possession, extase et ravissement... «Le cortège, flamboyant de vie, des fous de Dionysos», comme l'écrivit Friedrich Nietzsche.
Explorer l'univers de la danse par le truchement des textes, donc... Lorsqu'on n'est pas danseur, les mots pour la décrire peuvent paraître bien désincarnés et couleur de muraille. La Danse ? «Une poésie générale de l'action des êtres vivants», concluait Paul Valéry dans une tentative désespérée d'approche philosophique. Voir aussi l'exquise abstraction d'un Mallarmé déclarant «la danse est toujours une fausse tonalité. Il n'y a pas de durée close d'un spectacle».
La danse a mille visages selon le lieu où elle s'exprime, l'endroit d'où on la regarde, qu'elle soit folklorique ou traditionnelle, classique ou contemporaine. Elle est le fruit de métissages, prend des formes variées, répond à de multiples fonctions. En Occident la danse est davantage divertissement et langage esthétique alors que dans d'autres parties du monde elle est au coeur du rituel et l'expression d'une communication directe avec le sacré.
La première partie de ces extraits privilégie la vision des écrivains et propose une promenade tous azimuts à travers des voix qui, chacune, ont trouvé leurs mots et leur musique pour dire la danse et ses singularités, la danse et ses émois, ses exigences et ses plaisirs. Nous passerons ainsi de la tension d'un extrait de Nietzsche au gothique précieux de Karen Blixen; de la langue sensuelle et réaliste de Flaubert à celle, lumineuse, d'un Colum McCann se glissant dans la peau de Noureïev...
La seconde partie évoque le bal et l'imaginaire de la fête. Événement mondain par excellence, théâtre des intrigues politiques comme des passions personnelles, lieu de l'élégance et de la vulgarité, le bal s'inscrit au coeur du romanesque, dans la littérature comme dans la vie. Mais, au-delà de la magie, le bal est aussi, tout au long de son histoire - depuis les bals d'apparat et bals de cour jusqu'aux bals populaires - le lieu où le monde se montre. Reflet de la société, il dévoile les moeurs et révèle les codes de bienséance propres à chaque époque et à chaque milieu, révèle l'identité d'un peuple. Madame de La Fayette, Delphine de Girardin, Verlaine, Tolstoï, Lampedusa nous en peignent les motifs. Dans les scènes décrites par Merce Rodoreda, la Catalane, et Margaret Mitchell, l'Américaine, on entend battre le coeur des femmes; Francis Carco exalte le caractère libre et joyeux du musette tandis que Jacques Prévert évoque avec nostalgie le temps de l'insouciance.

Quatrième de couverture

Éphémère, impalpable, la danse est le plus physique, le plus intime et le plus personnel des arts puisqu'elle exige le concours de tout le corps. Vieux comme le monde, l'art de la danse touche à l'enchantement du sensible, à l'essence du divin, au surnaturel, au Mystère, aux forces de la Nature et à notre nature. La danse est énergie, flamme et souffle, séduction et possession, extase et ravissement... Selon le lieu où elle s'exprime, l'endroit d'où on la regarde, qu'elle soit folklorique ou traditionnelle, classique ou contemporaine, la danse a mille visages. Elle est le fruit de métissages, prend des formes variées, répond à de multiples fonctions. Du ballet classique au bal populaire, du menuet aux Ballets russes, des entrechats aux recherches chorégraphiques les plus avant-gardistes, balade en compagnie de Mme de La Fayette, Molière, Gustave Flaubert, Karen Blixen, Thomas Mann, Yasunari Kawabata, Marie Nimier, Colum McCann, Eduardo Manet, Margaret Mitchell, Nijinski, Martha Graham, Pina Bausch, Merce Cunningham, et bien d'autres.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?