EUR 10,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 2,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le gourmet solitaire Broché – 21 novembre 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,95
EUR 10,95 EUR 6,96

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le gourmet solitaire + Quartier lointain - Intégrale + Journal de mon père (le) - Cartonné
Prix pour les trois: EUR 55,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Chronique 1


Ce qui constitue le remarquable talent de Taniguchi, c’est sa simplicité dans le fait de nous faire partager des choses tout à fait anodines et de les transformer en d’agréables saynètes éclairées d’une lumière nouvelle. C’est ce qu’il fait encore ici en nous faisant partager la table d’un représentant de commerce souvent pressé qui part à la découverte de divers snacks restaurants ou simplement des rayons d’un convini. On suit donc les errances gastronomiques et les pensées d’un homme appréciant la bonne table mais sans prétention. Les différents menus offerts, toujours sur un canevas semblable, poussent sur des réflexions diverses sur l’urbanisation qui fait disparaitre certain commerces ou sur l’angoisse de tomber sur une gargote mal famée, quand elles ne font pas carrément remonter des souvenirs d’enfance.
L’ensemble à des accents de nostalgie désabusée et laisse à voir la vie pressée des employés de bureau avec un grand réalisme.
Cela reste honnête et parfois un peu vain comme exercice mais c’est Taniguchi et on se laisse emporter dans le cortège où on le regarde défiler sans émotion. Moi, je continue à participer d’un œil critique assez bienveillant.


néun11septembre


Chronique 2


"Le Gourmet solitaire, il faut le lire comme on voit et revoit dix fois un film qu'on aime. Un film d'Ozu... ou de Truffaut, de Cassavetes, de Tarkovski... Lu comme on lit trop souvent une BD, à la va-vite, en surfant sur les images, vous passeriez à côté du meilleur."

Voici les premières lignes qui constituent la préface de cet ouvrage, préface écrite par Patrick Honnoré, le traducteur du livre. Et il faut avouer qu'il est loin d'avoir tort : encore une fois, cette oeuvre de Taniguchi est à savourer lentement, à ne pas lire comme un vulgaire shonen juste avant de s'endormir. Mieux vaut apprécier chaque page comme le gourmet apprécie chaque repas, et se laisser emporter...

Imaginé par Masayuki Kusumi puis né sous la plume du talentueux Jirô Taniguchi, Le Gourmet solitaire nous emmène à suivre un homme dont on ne connaît rien. On sait qu'il apprécie les femmes mais préfère vivre seul, il aime également contempler ce qui l'entoure durant ses repas et la cuisine simple des quartiers populaires est ce qui sied le mieux à son estomac. Chaque histoire nous l'emmène à manger un plat différent et typiquement japonais, lui apportant bien souvent des souvenirs enfouis au plus profond de sa mémoire.
Ainsi au niveau du contenu, les auteurs nous offrent plusieurs petites histoires où notre héros cherche à chaque fois un lieu pour manger, mais attention, jamais un grand restaurant de luxe ! Celui-ci cherche plutôt des endroits sympathiques où l'on peut manger autour d'une bonne table sans prétention. En sortant du boulot, en se baladant ou bien en voyageant simplement, notre gourmet aura toujours une raison pour chercher un convini ou un snack pour se remplir l'estomac rapidement et être satisfait ou déçu de son repas. C'est en lisant cet ouvrage que l'on se rend compte davantage qu'un repas n'est pas que de la nourriture qu'on engloutit, un repas est aussi une question d'ambiance, d'environnement, de ressenti et peut même être source de nostalgie et de surprise.

Ce qui constitue le remarquable talent de Taniguchi, c'est sa simplicité dans le fait de nous faire partager des choses tout à fait anodines et de les transformer en d'agréables saynètes éclairées d'une lumière nouvelle. De plus, ces différentes scènes nous poussent souvent à la réflexion, on pense par exemple à l'urbanisation qui fait disparaître certains commerces, ou bien à l'angoisse de tomber sur une gargote mal famée. Tout ce récit nous montre également un peu comment est la vie des salary-man, souvent pressés et devant manger sur le pouce pour pouvoir terminer à temps leur travail.
L'auteur nous dessine de nombreux plats à travers tout le manga, et il faut avouer que ceux-ci donnent énormément faim ! Encore un point de plus à Mr.Taniguchi qui arrive à faire saliver le lecteur par de simples dessins ! Tous ces plats sont d'ailleurs minutieusement décrits, nous montrant que les Japonais ont une cuisine très loin de la notre, bien que certains ingrédients se trouvent dans les deux pays.

Notons donc que l'auteur sait toujours autant rendre poétique des petites scènes de la vie quotidienne qui pourtant peuvent paraître anodines, et c'est ça la force de ces oeuvres, on s'accroche au récit alors qu'il nous arrive souvent de vivre plusieurs fois la même chose que le héros de l'ouvrage. Taniguchi nous offre également toujours d'aussi belles planches, avec un Japon dépeint au détail prêt avec des quartiers célèbres de Tokyo tel Ikebukuro ou Akihabara. Ses personnages débordent toujours autant d'émotions, chacune est parfaitement retranscrite sur le visage des personnages.

Sakka a fait du bon boulot pour cette oeuvre, avec une très bonne traduction, un livre soigné et des bonus telle la préface ainsi que la longue postface de Masayuki Kusumi.

Le Gourmet solitaire est, comme dit précédemment, le genre de manga qu'il faut lire tranquillement en savourant la moindre page, la moindre case. Il est intéressant de parler de cuisine, une activité importante autant en France qu'au Japon. Les auteurs ne nous déçoivent pas et nous offrent au final un manga que l'on "dévore" à pleines dents, mais que l'on avale doucement, le temps que nos papilles frémissent devant ce goût doux et sucré... Laissez-vous donc entraîner par la poésie de Taniguchi et suivez le gourmet solitaire, un personnage qui aura été quelqu'un de fort sympathique et que l'on espère retrouver un jour dans une autre oeuvre !


Kiraa7

(Critique de www.manga-news.com)


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,50
Vendez Le gourmet solitaire contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 200 pages
  • Editeur : Casterman (21 novembre 2005)
  • Collection : Gourmet solitaire (le)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2203373342
  • ISBN-13: 978-2203373341
  • Dimensions du produit: 21,5 x 1,5 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 56.763 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par colargol2036 sur 1 août 2006
Format: Broché
Ramens, BBQ Coréen, Toyoyakis, Manjû ou encore Shumai en bentô... Que des noms qui, pour les Japonais, évoquent l'art culinaire élevé dans sa plus pure simplicité pour le plaisir des papilles et des yeux.

A travers le parcours géographique d'un représentant de commerce, c'est tout une partie du Japon que l'on apprécie avec les yeux et les papilles qui frétillent. De ville en ville découvrez les nomiyas (petits restaurants ambulants), les sushis bar, les gargottes plus modestes et plongez dans les spécialités diverses et variées qui vont de la cuisine Japonaise un hymne au délice.

Le trait de Taniguchi est tout bonnement sublime ! Véritable fondateur d'un style a part entière qui donne au manga ses lettres de noblesse, avec une narration qui, comme dans "L'homme qui marche" confine a la contemplation et à la méditation visuelle, "Le gourmet solitaire" se lit et se relit pour ne pas dire se déguste, comme un grand vin, avec le même plaisir qu'éprouve son héros à se rassasier des délices du Japon : En en appréciant chaque infime partie, chaque détail, à chaque lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Natie sur 8 novembre 2005
Format: Broché
L'histoire peut paraître simple et banal.... Mais c'est avec 'délice' qu'on se plonge dans ces courts récits où les petits plats piquent la vedette ! A travers la quête et les souvenirs du personnage principal, on découvre des plats populaires du japon (dont la plupart m'étaient inconnus) ainsi que le mode de vie des citadins japonais.... En plus de nous faire saliver, ce manga nous pousse à connaître davantage sur le japon ! Les dessins sont magnifiques !!! Riche en décors et en détails,le graphisme urbain du livre et les personnages sont impeccables ! Bref, il n'y a rien à redire...
Si vous avez lu 'Quartiers Lointains', 'Le journal de mon père', 'L'homme qui marche' de Jiro Taniguchi, dépêchez vous d'acheter celui là, vous ne serez pas dessus ! Quant aux autres lecteurs, n'hésitez pas ; les mangas de Taniguchi sont de 'véritables chef d'oeuvree, et pour les découvrir celui-ci est parfait !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francois Lemaire sur 4 janvier 2010
Format: Broché Achat vérifié
Un homme d'affaires japonais solitaire s'offre et nous offre des pauses casse-croute dans des petits restaurants, reflétant toute la richesse de la cuisine japonaise. Ca n'a l'air de rien, mais ça se lit avec grand plaisir, surtout quand on connait le Japon et qu'on retrouve des spécialités et des ambiances connues, ou qu'on en découvre de nouvelles à expérimenter lors d'un prochain voyage...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par dj.pessoa sur 29 juillet 2011
Format: Broché
Tout d'abord, attention : pas d'intrigue, pas d'histoire, un seul personnage important... Un unique fil conducteur : un commercial relate ses repas ou collations à différents moments de la journée, dans différents types d'établissements, de la petite gargote au restaurant bio, en passant par la caféteria et le sushi bar !
Il faut le savoir : certains lecteurs trouveront cela rebutant d'entrée.

Pour les autres, ce livre est un vrai bijou. Chaque repas est décrit avec une minutie amoureuse, avec une petite introduction pour amener notre gourmet affamé sur les lieux du délice, jusqu'à la petite conclusion qui le voit repu, ou non.
Le cadre, les clients, les parfums, les couleurs, les saveurs, parfois l'histoire personnelle du narrateur avec tel ou tel plat, tous les sens, du toucher jusqu'à la pensée, participent au festin. C'est un livre très original (je n'en connais pas de semblable), et très attachant. De plus, ces petites histoires gourmandes ont lieu au Japon que j'adore, ce qui ajoute une touche d'exotisme très sympa.
Enfin, pour les connaisseurs, la touche de Taniguchi apporte un réalisme délectable à toute cette gastronomie de plus ou moins haut vol.

J'ai vraiment adoré cette bd. Si vous vous sentez prêt à essayer ce type de littérature, je vous le recommande chaleureusement !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par A. Silva sur 15 avril 2009
Format: Broché
Taniguchi est au sommet de son art (pas seulement culinaire!): non content de nous faire voyager jusqu'au Japon, il nous fait goûter des spécialités gastronomiques dont nous n'avons même pas idée... Une ambiance extraordinaire, à déguster avec délices!
Au fait, vous reprendrez bien quelques takoyaki...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tourach sur 14 avril 2013
Format: Broché Achat vérifié
J'ai vraiment aimé Quartier lointain et le Journal de mon père et je remercie vivement M. Jirô Taniguchi pour
ces créations qui m'ont fait passer de super moments de lecture. Par contre personnellement je n'ai pas réussi à finir Le gourmet solitaire où il ne se passe pas grand chose (pour moi). C'est une description(très détaillées) des repas japonais que "le héro" va manger tout au long du livre. J'admets que je ne suis pas des plus sensible aux descriptions aussi précises soient-elles. En gros, j'ai trouvé cet ouvrage barbant... Ce qui n'enlève en rien du génie de Jirô Taniguchi pour ces autres ouvrages! Tourach
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?