soldes montres soldes bijoux undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
18
4,0 sur 5 étoiles
Format: Relié|Modifier
Prix:29,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 juin 2014
« Le Grand Livre de la Cuisine Crue » de Christophe Berg est un ouvrage précieux qui impressionne par son contenu, l’étendue des sujets couverts et la variété des recettes proposées. Si vous débutez ou devenez maître de la cuisine crue, ce livre va certainement devenir un incontournable.

Ce n’est pas le premier, certes, mais sans exagérer, c’est celui que j’attendais depuis longtemps. Depuis mes débuts dans l’alimentation crue, en 2006, j’ai acheté, consulté, lu et visité de très nombreux livres, couvrant théorie et recettes, et presque tous sont en anglais. Plusieurs livres de qualité sont parus depuis en français, dont je ferai une liste prochainement, mais aucun ne proposait une approche aussi claire, facile, séduisante, et qui me correspond. C’est l’équivalent francophone de mes livres préférés de Sarma Melngailais, « Raw Food Made Easy » ou « Raw Food Real World ». Pour moi, c’est un sacré compliment, car ces derniers m’accompagnent sans relâche depuis le début de mon aventure !

C’est avec un grand plaisir que j’ai dévoré (!) ce livre. Après avoir baigné dans son énergie, ses arômes et son rythme plaisant, j’ai l’impression de connaître son auteur. Dans tous les cas, je le comprend et me sens entièrement sur la même longueur d’ondes ! Formé en Californie à la mouvance du Raw Food auprès du fameux Matthew Kenney (co-auteur du premier livre susmentionné), Christophe Berg est un globe-trotteur et sportif assidu qui partage avec nous la passion qui l’anime pour un manger sain, coloré et alléchant.

Le livre apporte tout ce qu’il faut pour découvrir et, avec la pratique, maîtriser toutes les facettes de l’alimentation vivante : une description des techniques de préparation, des machines et ustensiles, des ingrédients, mais aussi de la logistique et des principes d’hygiène en cuisine, ou encore du garde-manger ou de l’épicerie domestique. En véritable chef cuisinier, l’auteur nous enseigne des trucs utiles, des tours de main et de couteau, et démystifie la complexité souvent perçue de ce mode de préparation culinaire. De plus, Christophe Berg n’en fait pas un dogme, mais un plaisir retrouvé, instinctif et créatif pour ceux qui aiment les produits du terroir et leurs infinies possibilités.

« Le Grand Livre de la Cuisine Crue » mérite bien son nom. Il couvre tout, et offre en prime pus de 100 recettes, des plus simples aux plus élaborées. Elles nous font parcourir le monde entier, par des saveurs orientales (le couscous) ou tropicales (la salade thaïe et le pad thaï), et proposent des adaptations de plats bien de chez nous (la mousse de champignons aux noix, qui rappelle la classique mousse de pâté). Des sauces, des variantes pour les pains plats, et des condiments qui apportent des touches originales, comme le « caviar d’olives noires », un condiment déshydraté qui transforme quelques simples ingrédients en une composition alléchante. Le déshydrateur sert à rehausser les textures et les saveurs, tandis que les faux-mages enrichissent certains mets (mozzarella ou feta de noix de cajou) et la poudre d’agar-agar permet de réaliser des flancs de fruits : décidément, ce livre nous enchante !

Ce livre respire l’instinct, l’aisance et le plaisir paisible. Christophe Berg nous fait ici un véritable cadeau, un ouvrage complet, richement et superbement illustré, qui nous inspire et nous donne envie ! Je vous le recommande à tous sans aucune retenue : je crois même qu’il va bien remplacer ma large bibliothèque anglophone et qu’il constituera une de mes principales recommandations lors de mes cours et de mes programmes.

Amy Webster, [...]
0Commentaire| 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juillet 2014
Excellent livre contenant des recettes assez simples à réaliser et délicieuses.
Le principal problème vient du fait qu'il faut trop de produits qu'une petite ville de province ne fournit pas. De plus, la demande assez constante d'un déshydrateur (appareil que l'utilisateur lambda ne possède pas forcément dans sa cuisine) est assez pénalisante.

Donc en conclusion, j'adore mais je trouve dommage d'être bloqué non pas par la complexité des recettes mais par les ingrédients utilisés.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 septembre 2014
Ce qui m'attire, m’enthousiasme dans cet ouvrage culinaire, c'est la découverte d'une nouvelle façon de cuisiner, de s'alimenter. C'est la rencontre avec une cuisine créative, enjouée, colorée, saine, composée de bons produits, des produits bruts, crus. Christophe Berg nous présente sa cuisine et il le fait avec brio en nous prenant par la main dès les premières pages. Il communique tout au long du livre sa passion pour la cuisine crue et c'est avec avidité qu'on le suit, qu'on découvre de nouvelles techniques, qu'on s'émerveille devant le dressage de ses assiettes. Les recettes sont simples et nécessitent peu d'ingrédients. Elles sont malléables, avec un peu de créativité et d'imagination vous devriez bien vous amusez !

Le seul hic peut-être, si vous vous passionnez pour ce type de cuisine, c'est qu'il va falloir investir car un bon nombre de recettes nécessitent un déshydrateur. Attention ! Avec 250 recettes, vous avez de quoi faire sans son utilisation. Pour le blender, j'ai utilisé un mixeur plongeant assez puissant et ça marche plutôt pas mal.

Pour conclure, je ne passerai pas totalement à la cuisine crue mais il est certain que je vais me l'approprier de plus en plus. [Le grand Livre de la Cuisine Crue] est un achat que je recommande pour toutes et tous, que vous soyez omnivore, végétarien, végétalien, laissez vous tenter par ce voyage culinaire, vous ne le regretterez pas!

Chronique : [...]
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2015
Un livre qui reflète assez bien les dernières tendances de la cusine raw à l'américaine. Donc pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, c'est un bon ouvrage sur le sujet. Sinon, lisez plutôt directement les ouvrages de Matthew Kenney, Sarma Melngailis, Judita Wignall et Ani Phyo.

Un livre beau à feuilleter mais beaucoup d'éléments négatifs :

- une introduction longue avec des infos parfaitement inutiles qui frôlent le ridicule, comme l'art de faire fonctionner votre blender (« bien fixer le couvercle avant de démarrer le blender »), celui de choisir un emballage pour vos barres de céréales maison (apprenez que papier cuisson plié et film étirable marchent bien). L'introduction est non seulement pour les novices en cuisine crue mais les novices en cuisine tout court, puisque parmi la vaisselle conseillée figure bols, saladiers et assiettes, et dans l'équipement un congélateur et une bouilloire... Ces précisions sont-elles vraiment utiles ?

- Les tableaux en introduction n'ont que peu d'intérêt et sont du goût personnel de l'auteur: les fruits secs sont classés par variété et par goût : sachez que les abricots secs sont légèrement acidulés et les raisins secs, très sucrés. Sérieusement, un tableau comparatif pour ça ?
Au tour des oléagineux (nommés simplement « noix » dans l'ouvrage) : les noix de macadamia auraient un goût salé et celui des noix de pécan serait doux et sucré, les pistaches sont quant à elles sucré-salé (ha bon ?).

- Des problèmes de vocabulaire culinaire : l'auteur revenant visiblement d'un long séjour aux États-Unis, on dirait que certains termes français lui font parfois défaut. On nous parle de raisins verts secs (raisins blonds?), de pulpe de coco séchée (noix de coco en poudre), de levure diététique (levure maltée). De plus, on ne trouve pas de champignons portobello en France, et les nouilles kelp sont à commander sur des sites internet à l'étranger.

- l'organisation du livre est compliquée et répétitive : des recettes partant d'une base et multipliées en variantes, voire carrément en doublon. page 98, les noix confites sont déclinées en 4 variantes qui sont quasiment les mêmes à un ou deux ingrédients près. Quant à la recette du fromage d'oléagineux, c'est la même p 54 et 162, celle des beignets de légumes à deux épices près est la même page 132 et 176. Cela prête à confusion et le lecteur paye des pages de papier pour des recettes en double...

- attention, dans certaines recettes, il manque le sel ! J'ai pris 12 heures pour faire déshydrater des crackers et me suis aperçue que l'auteur avait oublié le sel... Inutile de dire que le résultat était pas très bon...

- enfin, quelques recettes ne sont pas crues : l'auteur réalise notamment des flans au lait d'amande en faisant bouillir le lait avec de l'agar-agar ! Il aurait simplement suffi de faire bouillir un peu d'eau et d'agar-agar à part puis de l'intégrer à la recette pour éviter de faire bouillir tous les ingrédients...

En bref, je vous déconseille ce livre et vous suggère plutôt Délicieusement Cru de Judita Wignall, Desserts Crus de Géraldine Olivo, Crudessence de Mathieu Gallant et Living Raw Food de Sarma Melngailis.
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2014
beau livre, bien construit, bien fourni, attrayant et praticable, ce qui n'est pas le cas de très nombreux livre de cuisine... il pose les bases de la cuisine crue, les variantes possibles, les gammes que l'ont peut monter pour ensuite arriver à notre symphonie personnelle...je suis très contente de cet achat...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2014
J'ai été assez déçue de ce livre,car pour la plupart des recettes il faut avoir un déshydrateur, que je n'ai pas, je projette seulement de l'acheter dans le future quand j'aurai la possibilité de dépenser une somme importante (les bons modèles ne sont pas donnés). De plus, ce n'est pas un livre classique de recettes; il est assez difficile de se retrouver dedans quand on cherche quelque chose de précis. Les ingrédients sont souvent trop exotiques, introuvables même aux magasins bio. Le livre est beau, mais quasiment inutile, j'ai regretté cet achat.
En résumé, si vous cherchez de la lecture, c'est bien comme livre. Si vous cherchez un livre de recettes pratiques, faciles à réaliser au quotidien, sans qu'elles nécessitent quasiment toutes un déshydrateur, ce ne sera pas un bon choix
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2016
Je cherchais à m'orienter vers le cru sans pour autant m'y cantonner. Je trouve dans ce livre les recettes pour faire les desserts, les fruits et c'est ce que je cherchais. Il faut néanmoins disposer d'un deshydratateur car beaucoup de ces recettes sont travaillées en deshydratation, ce qui est absolument délicieux. Je n'ai pas acheté un blender, comme conseillé, et/car mon robot assez puissant fait l'affaire. Et... je suis assez rebelle à la présentation des recettes du livre. ou est-ce que la cuisine crue demande du temps et d l'expérience ? Ce n'est pas un livre facile mais je m'y suis déjà attaché. Et mes amis se sont montré ravis de l'échantillonage que je leur ai fait gouter.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2015
C'est un très beau "livre-objet" qu'on a plaisir à avoir dans sa bibliothèque ou sa cuisine, et bien entendu à offrir.

Après une série d'introduction sur le matériel, l'organisation, l'épicerie de base à avoir sous la main, les modes de préparation, quelques bases essentielles comme les sauces, le livre se répartit en chapitres très joliement illustrés : Smoothies, Grignotages, Entrées, Plats principaux et assiettes complètes, Desserts.

Les recettes reprennent certains grands classiques revisités comme la Cruza, les Maki, les lasagnes avec un petit twist un peu différent des recettes auxquelles j'étais habituée. Mon reproche, beaucoup d'utilisation de légumes de la "belle saison" et pas trop d'idées pour l'automne/hiver.

Pour quelqu'un qui veut commencer l'alimentation vivante sérieusement, c'est un livre parfait.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2014
Je ne connaissais la cuisine crue que de loin.
Avec ce livre, je plonge en plein dedans et ça me plait !
Effectivement, ça change un peu toute ma façon de cuisiner. Je commence donc progressivement à augmenter la part de "cru" dans mon alimentation.
Le livre informe sur de nombreuses techniques :
- les essentielles : découper, "blender", "mixer", mariner...
- des recettes simples et rapides : smoothies, grignotages (parfait pour commencer)
- des recettes divisées en entrées, plats et desserts
Effectivement, l'auteur conseille souvent de déshydrater une partie de la nourriture pour la conserver tout en préservant ses nutriments. Pourquoi pas ? C'est à expérimenter.
Un index des recettes classées par "ingrédient principal" m'aurait été utile, car je cuisine souvent le cru avec l'intérieur de mon frigo comme première base.
Ce livre est très beau, avec de belles images et donne envie de se faire du bien !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2014
il est bien fait sauf que pour passer du cuit au cru il ne faut pas beaucoup manger
trop de preparation pour en mettre plein la vue mais peu dans l estomac sauf pour ceux qui aiment les desserts
je vais en preparer et voir car il faut aussi investir dans des robots cher alors que les jus sont plus simple et beaucoup moins de manipulation
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus