Le Livre d'un homme seul et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le livre d'un homme seul Broché – 24 février 2000


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00 EUR 1,26
--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Conçu comme le voyage décousu que mène un homme à travers le temps - de son enfance à l'âge adulte  ainsi qu'à travers l'espace - de la Chine à l'Europe -, ce livre du Prix Nobel de littérature chinois Gao Xingjian a parfois les élans poétiques d'un conte et la violence dénonciatrice d'un combat. Plus introspectif que dans son premier roman, La Montagne de l'âme, Gao Xingjian dresse le portrait d'un individu en quête de ses racines et dont la mémoire, vive et aiguisée, est aussi douloureuse qu'essentielle.
Tu dis que la Chine, pour toi, c'est déjà très loin. Elle dit qu'elle comprend. Tu dis que tu n'as pas de patrie. Elle dit que bien que son père soit allemand, sa mère est juive, elle n'a donc pas de patrie non plus, mais elle ne peut se soustraire au souvenir. Tu lui demandes pourquoi. Elle dit qu'elle n'est pas comme toi, elle est une femme. Tu fais simplement "ah", sans rien ajouter.
Sans rien ajouter, toi le narrateur de ce livre parce que tu sais que toi non plus, jamais, tu ne pourras te soustraire aux souvenirs. Des souvenirs qui font de ta solitude un alter ego, une barrière infranchissable. Si tu pouvais te libérer de ton passé, le voudrais-tu ?

À l'image de cette mémoire que le narrateur nous livre telle quelle, sans cohérence, Gao Xingjian invoque les images et les êtres du passé pour dépeindre ce second lui-même, cet homme seul condamné à l'exil. Un livre poignant à la fois oeuvre littéraire et témoignage historique. --Hector Chavez

Biographie de l'auteur

Né en 1940, Gao Xingjian est peintre, dramaturge, critique littéraire, metteur en scène et traducteur. Réfugié politique, il vit à Paris. Il est notamment l'auteur du roman La Montagne de l'Ame, disponible en Points. En 2000, il a reçu le prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son œuvre. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Détails sur le produit

  • Broché: 485 pages
  • Editeur : Editions de l'Aube (24 février 2000)
  • Collection : Regards croisés
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2876785382
  • ISBN-13: 978-2876785380
  • Dimensions du produit: 22 x 14,5 x 3,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 293.891 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joël TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 septembre 2012
Format: Broché
Je crains que je ne partage pas l'avis d'autres commentateurs. Toutefois, je dois admettre que ce livre m'a intéressé pendant une centaine de pages car je croyais que la construction cahoteuse de l’ouvrage allait nous mener quelque part. Toutefois, à mon grand désappointement, ce ne fut pas le cas.

Face à cet embrouillamini de situations et de personnages, on finit par perdre le sens de l’histoire. Par ailleurs, le sexe est un fil conducteur (l’unique fil conducteur que j’ai pu trouver) et l’auteur semble nous livrer davantage un compte-rendu de ses performances sexuelles qu’autre chose. Quant à sa haine du régime chinois, elle est décrite de manière très diffuse, tel un nuage de lait dans un thé bien chaud.

Bref, ce livre aurait gagné en intensité s’il était réduit de moitié, en écrémant le superflu. Pour ce qui est de la critique du régime chinois, je préfère de loin Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine ou bien encore English. Désolé.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ferdinand le 8 novembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Écrit de 1996 à 1998, le roman se présente comme le journal de bord d'un écrivain qui se souvient de sa jeunesse en Chine pendant ce qu'on a appelé la Révolution culturelle. Comment vivre dans la violence de la tyrannie, une tyrannie méticuleuse, sournoise, imprévisible, meurtrière, humiliante ? Comment peut-on aimer, se déplacer, écrire, être soi ? Lecture cruelle pour ceux qui, en France, avaient cru à la naissance là-bas, d'un monde nouveau, plus fraternel (on ne peut plus dire plus humain quand on sait ce qu'humain veut dire). Le genre romanesque se révèle ici indispensable pour faire sentir, pour faire partager (si c'est possible) ce qui a été vécu dans cet univers-là. Du reste, le contrepoint entre le présent et le passé, le monde communiste et le monde capitaliste, orchestré à partir des amours du narrateur, empêche d'idéaliser le monde où il a pu, où il a dû fuir, le nôtre. D'un monde à l'autre, la même solitude, la même difficulté à vivre, à aimer, mais "libre soit cette infortune".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philippe Platon le 11 septembre 2003
Format: Poche
Gao Xinjiang raconte non pas la Revolution Culturelle, mais le cheminement interieur d'un homme qui a vecu de l'interieur, et dans un dechirement personnel permanent, cet episode de broyage systematique des individus.
Ce livre magnifique, certes pas tres accessible aux amateurs de phrases courtes et de recits lineaires, sera peut-etre a la Revolution Culturelle ce qu'est Si C'est Un Homme a la Shoah: le temoignage le plus vrai, parce qu'il est le plus profondement creuse au fond d'une ame humaine.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par castex eric le 12 octobre 2014
Format: Poche Achat vérifié
De la grande littérature...une langue surprenante et un voyage dans une chine que je connaissais pas. je vous conseil ce chef d'oeuvre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?