undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
EUR 5,60
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le maître des deux ... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 0,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le maître des deux terres : Tome 3 Poche – 25 octobre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,60
EUR 5,60 EUR 11,99

Livres pour enfants Livres pour enfants


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le maître des deux terres : Tome 3 + L'assassin du Nil + L'oeil d'Horus
Prix pour les trois: EUR 17,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Prologue

LA PAROLE D'ANUBIS

Nekhen pleurait son roi. Le visage couvert de boue, les hommes et les femmes étaient accroupis dans les ruelles et s'aspergeaient de poussière. Les pleureuses erraient par toute la ville en se frappant la poitrine, se lamentaient, poussaient des cris stridents, comme prises de folie. Tous portaient des vêtements sombres et, depuis deux jours - depuis l'annonce de la mort d'Antaref -, les hommes s'abstenaient de se raser.
L'embaumeur s'approcha du corps d'Antaref. Le roi était étendu nu sur un lit funéraire, sorte de grande planche très large qui reposait sur deux corps de félin à l'effigie de la déesse chatte Bastet. Il marqua le tracé de l'incision sur le côté gauche du cadavre, et se recula. Son aide découpa la chair avec une pierre d'Éthiopie puis il s'enfuit, poursuivi par deux serviteurs du palais qui agitaient des bâtons et lui jetaient des invectives. Ainsi l'exigeait la coutume. Il était interdit d'infliger des blessures au corps humain ; l'assistant avait pris sur lui toute la réprobation attachée à cet acte haïssable mais cependant indispensable.
L'embaumeur introduisit alors sa main dans l'abdomen et retira les intestins, le foie, les poumons, l'estomac. Il enleva le coeur en dernier, le remplaça par un scarabée sacré en obsidienne. L'homme lava les viscères dans du vin de palme mêlé à des aromates broyés, puis il les plaça dans quatre vases - les canopes - au couvercle en forme de tête humaine. Après quoi l'embaumeur purifia l'intérieur du corps avec du vin de palme additionné de myrrhe et de cannelle. Il referma l'incision avec de la résine, recousit méticuleusement la plaie. Il injecta un dissolvant végétal par les narines, laissa le produit agir sur le cerveau. Au moyen d'un crochet en bronze, l'embaumeur entreprit ensuite de le retirer par les narines qu'il prit soin, après l'opération, de reboucher avec des grains de poivre et de la résine. L'homme enduisit enfin le corps d'huile de cèdre et de diverses essences aromatiques, et il alla l'immerger dans une cuve contenant du natron sec. La dépouille du roi y macérerait soixante-dix jours, le temps de dessécher complètement.
- Ainsi, dit Anubis du fond des nécropoles, Antaref entame son long voyage vers le royaume des morts où l'attend le tribunal d'Osiris.



Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?