• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le maître de th&eac... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Amazon rachète votre
article EUR 0,46 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le maître de thé Poche – 26 janvier 2000


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,10
EUR 3,00 EUR 0,48

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le maître de thé + La geste des Sanada + Le fusil de chasse
Prix pour les trois: EUR 17,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Yasushi Inoué est un des plus célèbres romanciers japonais. Il se fait connaître grâce à une nouvelle récompensée par le prestigieux Prix Akutagawa en 1949 : Combats de taureaux . Il se met ensuite à publier un grand nombre de romans et de nouvelles dont les thèmes sont souvent historiques et minutieusement documentés, comme la Tuile de Tenpyo (1957) ou le Maître de thé (1991). Il est élu en 1964 à l’Académie des Arts et préside l’Association littéraire japonaise de 1969 à 1972. Il reçoit l’Ordre National du Mérite en 1976. Il sera également élu vice-président du PEN Club International en 1984. Il a reçu, en 1950, le prix Akutagawa, la plus prestigieuse récompense littéraire du japon, pour Le fusil de chasse.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,46
Vendez Le maître de thé contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,46, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 157 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche; Édition : Le Livre de Poche (26 janvier 2000)
  • Collection : Biblio Romans
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253933244
  • ISBN-13: 978-2253933243
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 0,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 55.447 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Miss_Plumette le 12 mai 2008
Format: Poche
Je comprends que ce livre puisse irriter. Objectivement, l'histoire est très mince, pour ne pas dire qu'il ne s'y passe strictement rien ; on y découvre simplement sur des pages l'art de la cérémonie du thé à la manière "simple et saine", ainsi que quelques bribes de la vie au Japon au Moyen-Age.
Mais ce sont justement ce style épuré et cette absence de péripéties que j'ai aimés dans ce récit. Il y règne une forme de "zénitude", un calme d'autant plus sensible et fragile que l'on perçoit en arrière plan les atrocités engendrées par les guerres intestines qui déchirent le Japon à cette époque.
J'ai été touchée par le style de Yasushi Inoue, mais je conçois bien qu'on puisse ne pas l'être. Pour ceux qui préfèrent les romans moins statiques et descriptifs, je conseillerais plutôt des auteurs comme Haruki Murakami (par exemple son superbe "chroniques de l'oiseau à ressort")
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par "sp57943" le 28 novembre 2002
Format: Poche
A travers la sérénité du zen , l'acceptation de la mort comme seul le Japon a pu l'initier, voici la voie du thé jusqu'à son paroxisme : beauté et profondeur de chacun des gestes d'un maître de thé, on découvre à la fois la gravité d'un destin racontée par un de ses disciples et une foule d'informations sur cette cérémonie codifiée à l'extrème, simplicité et raffinement d'une époque révolue.
Concept incrompréhensible pour l'Occidental, on ne peut pourtant rester insensible à la voie que choisit Rikyu empreinte de sensibilité et de tragique. Un livre qu'on n'oublie pas !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par oribie VOIX VINE le 13 décembre 2010
Format: Poche
J'ai lu plusieurs romans d'Inoue et il en existe de deux sortes, me semble-t-il. Inoue excelle tout autant dans les fresques historiques que dans les narrations subtiles se sentiments qui nous paraissent étranges à nous autres, occidentaux. Avec "Le maître de thé", on est dans la seconde catégorie. L'élève d'un grand maître de thé (le plus grand ?) cherche à connaître les raisons qui ont poussé ce dernier à se donner la mort. Pourtant, l'Histoire est bien là elle aussi. Car dans l'"enquête" apparaissent les relations entre le maître de thé et Hideyoshi (le potentat de l'époque) et donc, les relations profondes et parfois conflictuelles entre le zen et les samourais. Le maître de thé a-t-il voulu donner une leçon au guerrier (suicide de remontrance) ? Ou ne faut-il voir que des raisons liées à l'art du thé ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gérard BEGNI TOP 500 COMMENTATEURS le 8 mars 2014
Format: Poche
Avez-vous parfois contemplé un jardin japonais sans que cela ne vous dise rien, puis interrogé un Maître qui vous en fasse découvrir les insondables symboles secrets, jusqu'à comprendre que la position d'une pierre à quelques centimètres près soit riche de millénaires de symboliques et de traditions d'une subtilité inconcevable, et répond à l'Harmonie secrète des Nombres et de l'Univers?

C'est à cet art, où a priori il ne se passe rien ou pas grand chose que de très ordinaire, que me fait spontanément penser ce livre. Il y a quelque chose - en encore plus épuré - du célèbre 'Le maître ou le tournoi de Go' de Yasunari Kawabata, car après tout dans ce livre étonnant de Kawabata il se passe quelque chose - ce chef d’œuvre en serait presque bavard devant ce livre d'Inoué.

On sent que ce qui s'est passé, évoqué dans le mode allusif, reste de l'ordre d'un rituel immuable et incontournable, déclenché (pour utiliser la terminologie d'un Jankélévitch) par un 'je-ne-sais-quoi' ou un 'presque rien' apparemment aussi futile et innocent que les quelques centimètres que nous ferions subir par ignorance, inactivité, que sais-je? à une pierre du jardin japonais qui lui ferait perdre tout son sens et détruirait symboliquement l'Ordre éternel du Monde.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par "jeoffrey_rambinintsoa" le 11 juillet 2002
Format: Poche
En effet, à travers ce livre, notre esprit apprend peu à peu à s'ouvrir à cette pratique inhérente à la culture japonaise qu'est la ceremonie du thé. A travers ce roman autobiographique, Inoue explore ce monde à la fois si complexe et si simple que les européens ont tant de mal à comprendre. A travers la vision de l'un de ses diciples, Inoue tente d'expliciter la mort si mysterieuse d'un celebre maître de thé mais aussi le parallelisme existant entre une culture japonaise pleine de codes, de rythes et cette ceremonie qui suit elle aussi des objectifs des ideaux bien precis... passionant
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?