ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,84
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le mythe de Sisyphe [Poche]

Albert Camus
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
Prix : EUR 7,90 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 15 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,84
Vendez Le mythe de Sisyphe contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,84, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le mythe de Sisyphe + L'homme révolté + La chute
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • L'homme révolté EUR 8,40
  • La chute EUR 5,60


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Nouvelle édition en 1990 --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Quatrième de couverture

La notion d’absurde et le rapport entre l’absurde et le suicide forment le sujet de cet essai. Une fois reconnu le divorce entre son désir raisonnable de compréhension et de bonheur et le silence du monde, l’homme peut-il juger que la vie vaut la peine d’être vécue ? Telle est la question fondamentale de la philosophie. Mais si l’absurde m’apparaît évident, je dois le maintenir par un effort lucide et accepter en le vivant de vivre. Ma révolte, ma liberté, ma passion seront ses conséquences. Assuré de mourir tout entier, mais refusant la mort, délivré de l’espoir surnaturel qui le liait, l’homme va pouvoir connaître la passion de vivre dans un monde rendu à son indifférence et à sa beauté périssable. Les images de Don Juan, du comédien, de l’aventurier illustrent la liberté et la sagesse lucide de l’homme absurde. Mais la création - une fois admis qu’elle peut ne pas être - est pour lui la meilleure chance de maintenir sa conscience éveillée aux images éclatantes et sans raison du monde. Le travail de Sisyphe qui méprise les dieux, aime la vie et hait la mort, figure la condition humaine. Mais la lutte vers les sommets porte sa récompense en elle-même. Il faut imaginer Sisyphe heureux.

Détails sur le produit

  • Poche: 169 pages
  • Editeur : Gallimard (21 février 1985)
  • Collection : Folio essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070322882
  • ISBN-13: 978-2070322886
  • Dimensions du produit: 1,5 x 10,5 x 17,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.906 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment «L'étranger» (1942) et «La Peste» (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture.


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
22 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A lire lentement et à méditer 9 décembre 2011
Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche|Achat vérifié
Comme tout le monde, je connaissais le titre, la première phrase (Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est le suicide), la dernière (Il faut imaginer Sisyphe heureux). Ces formules chocs frappent l'imagination mais j'ai souhaité aller au delà de la culture en boîte et lire de qu'il y a entre ces deux phrases pour comprendre leur sens véritable.

Malheureusement pour moi, mes cours de philo datent d'il y a longtemps et mon esprit au quotidien est habitué à la réflexion scientifique et la lecture de romans. La lecture m'a demandé une grosse concentration et il aurait fallu que je travaille le texte avec papier et crayon pour bien suivre le fil du raisonnement. Camus s'efforce implacablement d'analyser comment l'homme peut vivre en supportant et en assumant l'absurde qui « naît de cette confrontation entre l'appel humain et le silence déraisonnable du monde », sans tenter d'esquiver le problème en inventant des explications ou en se donnant des espérances dans l'au-delà. Certains passages m'ont paru plus simples que d'autres, surtout ceux qui éveillaient en moi une résonance profonde, j'en ai lu d'autres sans vraiment les comprendre.

Si vous aussi vous voulez comprendre ce qui lie profondément la première et la dernière phrase, et comprendre le bonheur et la dignité qu'il y a à assumer son fardeau quotidien, prenez votre temps ou prenez un guide qui vous éclairera tant sur la pensée de Camus que sur celle des philosophes qu'il cite.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'homme est sa propre et sa seule fin 23 août 2012
Par Luc REYNAERT TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Poche
Dans ce texte éminemment moderne, Albert Camus propose courageusement une solution `humaine' pour l'intoxication de l'âme par l'absurdité de la vie, qui peut mener au suicide (un saut hors de la vie, hors du monde).

Suicides
Le suicide peut se situer au niveau individuel, mais aussi au niveau philosophique et religieux (intellectuel).
Les religions et certaines philosophies proposent l'irrationnel (l'illusion d'un autre monde) et l'eternel comme solution. La phénoménologie d'E. Husserl ne propose même pas de solution du tout, en refusant d'expliquer le monde et en se limitant à une description du vécu.
Albert Camus illustre le suicide religieux par la philosophie de S. Kierkegaard, qui demande en fin de compte `le sacrifice de l'Intellect'. Le suicide philosophique est expliqué par les théories de K. Jaspers qui culminent dans `l'être de la transcendance'.

Solution courageuse
Pour Albert Camus, il faut vivre l'absurde, qui n'est rien d'autre qu'un monde dont l'homme est le seul maître et dont le destin doit être réglé entre les hommes. Cet état des choses a trois conséquences pour l'homme : la liberté, la passion et la révolte.
L'homme absurde ne fait rien pour l'éternel. Il vit sur terre dans la peau de l'amant, du comédien et du conquérant, avec Prométhée comme premier conquérant qui se révolte contre les dieux.
Le summum, néanmoins, est le créateur. Créer, c'est vivre deux fois, c'est donner une forme à son destin. Comme l'a dit Nietzsche (cité ici) : `l'art et rien que l'art, nous avons l'art pour ne point mourir de la vérité.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
50 internautes sur 60 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le sourire de l'absurde 31 janvier 2003
Par Cio96
Format:Poche
"Le seul problème philosophique vraiment sérieux est la question du suicide." Un essai qui commence ainsi, écrit par Camus, ne peut qu'annoncer profondeur, sincérité de l'homme face au monde et si la rigueur exigée des philosophes peut être critiquée, elle n'est que secondaire. Clef de lecture des romans de Camus, cet essai est plus que cela, une initiation à sa pensée, à la pensée en tant que conflit de l'homme et du monde, symptome de l'absurde. Un plaisir pour l'esprit, Sisyphe et son sourire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Top 28 août 2013
Format:Poche|Achat vérifié
Je suis en train de lire et relire ce "petit" mais "grand" livre.
Il a sa place à côté (entre autres) d'un livre de Rudiger Safranski "Ein Meister aus Deutschland. Heidegger und seine Zeit, München u. a., Hanser. 1994. (ISBN 3-446-17874-0)"
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Lecture pour homme absurde 17 février 2012
Format:Poche
J'ai mis beaucoup de temps avant de me décider à lire le mythe de Sisyphe. La phrase liminaire de l'essai est en effet un peu m'as tu vu : "Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux, c'est le suicide..." Et oui, pouet, pouet, To be or not to be, that is ze quiestion !Ah non ! si c'est pour nous tarauder avec les doutes de Hamlet, vous arrivez un peu tard mon cher Albert. Mais passons cette ligne et découvrons Sisyphe dans le corps.

Sisyphe c'est cet homme condamné à perpétuité par les Dieux. Pendant le jour, il monte un rocher au sommet d'une montagne et chaque soir, la pierre retombe à l'endroit exact où elle était le matin. Selon Camus, Sisyphe, c'est la quintessence de l' homme moderne. De l'employé de banque à l'artiste postmoderne, les travailleurs qui se lèvent tôt ont des productions qui manquent de sens. Pour Camus, tout homme un tant soit peu intelligent doit se confronter aux dérélictions de l'absurde. La question alors se pose en ces termes : quelles sont les vraies bonnes raisons de lutter quand tout ce que l'on fait ne sert à rien ? (puisque que Dieu est mort et que l'on redeviendra poussière).

Au final, la réflexion sur l'homme absurde ne manque pas d'intérêt, mais elle apporte plus de questions que de réponses. Cette lecture bourrées d'apophtegmes est surtout guidée par la force des mots. Elle dérive et enfle souvent hors d'un contrôle rigoureux. Ce livre est très nietzschéen : le plan n'est pas clair, les solutions sont multiples, la vérité est modeste... mais qu'importe, cela fait réfléchir et c'est cela qui compte.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
4.0 étoiles sur 5 Albert Camus
Première page et nous voilà plongé dans le questionnement philosophique. Cet essai écrit par Camus à la trentaine, nous interpelle sur la... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par sandrine
3.0 étoiles sur 5 « La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur...
Texte difficile à résumer. Il fut écrit pendant la guerre en 1942. Commençant par "Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par Latour07
5.0 étoiles sur 5 un très beau livre
C'est pour mon fils que je l'aie acheté,donc je ne peux pas vous dire s'il a aimé ou pas,c'était un ouvrage demandé par son lycée.
Publié il y a 18 mois par kikip81
1.0 étoiles sur 5 Petit abus
Le livre est un must. Hélas je l'ai reçu dans l'édition France Loisirs donc grosse déception. Lire la suite
Publié il y a 19 mois par Daniel Kittler
5.0 étoiles sur 5 bon livre
bon livre,qui fait partie d'une trilogie. a lire absolument, pas du tout ennuyeux. pour tous lecteurs adultes et ados. a s'offrir ou à se faire commander pour les fêtes.
Publié il y a 22 mois par marie-hélène
3.0 étoiles sur 5 Pas mal
Livre qui relève plus de l'analyse que du "roman" fondé sur des faits réels.
A lire malgrè tout.
Publié le 23 septembre 2010 par ~*~ Lola ~*~
4.0 étoiles sur 5 L'ultime tabou de la vie exploré
C'est un des thèmes les plus "intouchables" explorées par Camus: comment se situer vis-à-vis cet ultime tabou de la vie, la suicide. Lire la suite
Publié le 8 février 2010 par Aristide Bruant
5.0 étoiles sur 5 suicide or not suicide, tel est...
Ici Albert Camus nous parle du suicide à travers Sisyphe. Pour ceux qui ne connaisse pas, Sisyphe c'est cette homme contraint de recommencer éternellement sa tâche... Lire la suite
Publié le 25 juin 2008 par Bardot
5.0 étoiles sur 5 IMAGINER Sisyphe heureux?
Sisyphe est condamné à pousser sans cesse un rocher au sommet d'une montagne, d'où il roule incessament dans la vallée, d'où Sisyphe doit le... Lire la suite
Publié le 1 novembre 2005 par Georges Allaire
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?