Le Papillon des étoiles et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 19,30
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 2 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le papillon des étoiles Broché – 4 octobre 2006


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,30
EUR 15,35 EUR 1,26

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le papillon des étoiles + Le Père de nos pères + L'Ultime Secret
Prix pour les trois: EUR 63,00

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

PUISSANCE DE L'EAU

Au commencement était le souffle.
Le souffle puissant du vent salé.
Il faisait glisser les voiliers sur les océans infinis.
Et de tous les navires, le plus rapide était sans aucun doute celui d'Elisabeth Malory.
La jeune femme au regard turquoise s'était octroyé une réputation de championne en remportant deux fois de suite le tour du monde à la voile en solitaire, une épreuve jusque-là monopolisée par ses collègues masculins.
Seule à l'avant de son catamaran baptisé le Poisson volant elle serrait le gouvernail de bois qui dirigeait la longue structure effilée en aluminium et fibre de résine.
Tout vibrait dans son fin vaisseau qui filait, fendant l'écume ou se soulevant tel un exocet au ras des flots.
Plus vite, plus fort.
Caressée par la puissance des embruns chargés d'iode, elle chantait faux dans la tempête à s'en enrayer la voix. C'était son secret pour gagner : mêler sa voix au vent, pour se concilier les éléments déchaînés.
Elle avait ainsi l'impression de devenir elle-même la mer : de l'eau salée mobile, filant de vague coupante en dentelle d'écume.
Elisabeth Malory était belle.

Revue de presse

Bernard Werber, c'est un peu le Marc Levy de la science-fiction (lui-même parle de «philo-fiction») : les critiques le snobent, ses fans l'adulent et ses livres se vendent par millions (10, rien qu'en France)...
Ecrit pendant le tournage de son premier long-métrage (Nos amis les Terriens, sur les écrans en 2007), Le Papillon des étoiles est une fantaisie charmante, condensé efficace de thèmes qui sont chers à l'auteur...
Surtout, l'ancien journaliste scientifique reste, en format court, un excellent vulgarisateur. (Anne Berthod - L'Express du 9 novembre 2006 )


Détails sur le produit

  • Broché: 340 pages
  • Editeur : Editions Albin Michel (4 octobre 2006)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226173498
  • ISBN-13: 978-2226173492
  • Dimensions du produit: 24 x 2,2 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (53 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 77.588 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Thierry Cohen

Après des études de droit et de criminologie à Toulouse, Bernard Werber entre à l'École supérieure de journalisme de Paris. Il fait ses premières armes dans un journal de Cambrai aux rubriques "chiens écrasés", météo, mariages et cérémonies en tout genre, avant de gagner le prix de la fondation News du meilleur jeune reporter qui lui permet de financer son premier vrai grand reportage. Sujet : les redoutables fourmis magnans de Côte-d'Ivoire. A son retour, il devient pigiste (L'Événement, Le Point, VSD...), puis journaliste scientifique au Nouvel Observateur où il reste 7 ans.
Son enquête sur les magnans va lui inspirer son premier roman, Les Fourmis, qui connaît dès sa sortie en 1991, un succès immédiat, en France et dans le monde, notamment en Corée et en Russie. Succès qui ira croissant au fur et à mesure de la parution de ses livres (près d'une vingtaine : romans, nouvelles, pièce de théâtre...).
Les livres de Bernard Werber sont traduits dans une trentaine de langues.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile  Par N.M. sur 25 octobre 2006
Format: Broché
Ce livre est relativement court pour les thèmes abordés. B.W. semble se presser, écrivant des chapitres très courts, où le rythme de l'action semble non pas accéléré, mais précipité. Est-ce la seule solution qu'il a trouvée pour couvrir 1250 ans en 1 seul livre?

Certaines idées, situations... Semblent sous-exploitées. Tout est survolé: le caractère des personnages, les conflits sociaux dans le vaisseau spatial, l'arrivée sur la planète... En définitive c'est plus un conte qu'un roman fouillé.

J'ai quand même bien aimé ce livre, pour le style et pour les thèmes évoqués. Je le recommanderais malgré tout. Mais je suis resté frustré par la fin, qui à mon avis aurait pu être bien meilleure.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Olivier D. sur 7 juillet 2008
Format: Poche
Le papillon des étoiles reprend un thème cher à la SF depuis les voyages spatiaux, le transport à travers l'espace d'une partie de l'humanité dans un vaisseau-monde ou vaisseau planète, et l'évolution de cette portion d'humanité au fur et à mesure des siècles.
Je ne dévoilerai ici ni la fin ni la totalité de l'histoire, mais je vous ferai part de mes commentaires de lecteur exigeant.
Je qualifie ce roman de mineur, pour plusieurs raisons.
B. Werber, dans ce roman utilise trop de raccourcis, de facilités, en quelques chapitres le vaisseau est conçu, en quelques autres il est fabriqué, et ainsi de suite pour le reste de l'histoire... c'est écrit léger comme du Marc Levy (contre qui je n'ai rien, à chacun son style).
Pour être à la hauteur de l'idée de base cette histoire aurait mérité une trilogie ou de plus longs développements ethnologiques, technologiques, politiques, religieux (comme Les Fourmis, le cycle des anges entamé par les Thanatonautes), à la hauteur d'un Carl Sagan, d'un Ben Bova ou d'un Kim Stanley Robinson, auxquels d'ailleurs il est comparé indirectement... dans sa présentation.
Bernard Werber semble ici effleurer le sujet, rester à la surface des choses, malgré la richesse du sujet de son roman, sans compter la pirouette finale un peu vite expédiée...
Ce livre permet de passer un bon moment, mais pour les amateurs de SF, il lorgne de loin vers la SF hard science sans oser y toucher, d'où mes regrets.
Un bon roman de vacances, rien de plus...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
127 internautes sur 143 ont trouvé ce commentaire utile  Par My Inner Shelf sur 17 septembre 2006
Format: Broché
Lu en quelques heures ce roman est une petite merveille de poésie. Sur une base scientifique tout à fait crédible et réaliste, Werber nous emmène dans un voyage d’interrogations sans fin.

Le vaisseau conçut par l’un des héros est techniquement réalisable, l’énergie photonique existe bel et bien. Ce côté Hard Science m’a évidemment beaucoup plu, et le thème principal, (l’Humanité peut-elle espérer un avenir ailleurs dans de meilleurs dispositions), m’a passionnée.

L’ensemble pose des tas de questions : sommes-nous seuls dans l’univers ? Peut-on humainement accomplir de si longs voyages spatiaux, et comment ? Comment s’affranchir des bas instincts autodestructeurs de l’homme ? Etc.

Le tout est traité de manière poétique, l’histoire ne manque pas d’action et de péripéties, les personnages sont intéressants. Le vaisseau, miracle de technologie, ressemble à un papillon, et n’a pas la froideur des engins spatiaux habituellement évoqués en SF.

Les titres des chapitres évoquent des phases d’alchimie dans la recherche de la pierre philosophale. Le parallèle constant entre le passé et le futur est fascinant. Le Graal, la pierre philosophale des passager du papillon des étoiles est d’implanter une Humanité meilleure, dépourvue de ses défauts les plus nocifs à son développement.

La fin est tout simplement excellente, elle pose toujours les questions, et selon notre tendance, optimiste ou pessimiste, nous donne un élément de réponse. La conclusion, à mon sens, ne pouvait pas être différente.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
31 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par Anne sur 23 mars 2007
Format: Broché
Ayant lu avec avidité tous les romans de Werber, je suis sidérée par la, soyons honnêtes, très mauvaise qualité de sa dernière création. Ce que les admirateurs fervents de Werber nomment des clins d'oeil aux Fourmis ou à la série des Dieux, ne sont selon moi qu'une reprise grossière de thèmes et de symboles récurrents à travers son oeuvre : fourmis, rats, création d'une société utopique en huis clos, énigmes, insectes, etc. Même la structure du roman ne fait preuve d'aucune originalité. Quand au style de l'écriture, que je n'ai jamais eu l'occasion de critiquer chez cet auteur, j'ai été surprise de le trouver souvent maladroit, notamment au tout début du roman. Je ne parle même pas de la fin du livre, si décevante...

Werber a très bien su exploiter ses thèmes et symboles favoris, jusqu'à maintenant. Le Papillon des étoiles constitue sans doute la sonnette d'alarme : il est temps de se renouveller !!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?