Le Parfum d'Adam et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le Parfum d'Adam sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le parfum d'Adam [Poche]

Jean-Christophe Rufin
3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (31 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 10,00
Prix : EUR 9,50 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,50 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 18 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 9,99  
Relié --  
Broché EUR 19,29  
Poche EUR 9,50  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres à -5% et livrés gratuitement.

Description de l'ouvrage

22 mai 2008 Folio (Livre 4736)
Juliette est une jeune militante écologiste, fragile et idéaliste. Elle participe à une opération commando pour libérer des animaux de laboratoire. Cette action apparemment innocente va l'entraîner au cœur d'un complot sans précédent qui, au nom de la planète, prend ni plus ni moins pour cible l'espèce humaine...

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le parfum d'Adam + Katiba + Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Wroclaw. Pologne.

Jusqu'aux singes, Juliette n'avait rien ressenti. Ou presque.
Il faut dire que tout avait plutôt bien commencé. Le laboratoire était exactement situé à l'adresse indiquée par Jonathan. Et, en contournant le bâtiment par la gauche, Juliette avait tout de suite repéré la porte de secours, malgré l'absence d'éclairage. La serrure n'opposa aucune résistance à l'action du pied-de-biche. Dans l'obscurité, elle atteignit à bout de bras le boîtier électrique et actionna l'interrupteur. Brutalement, la lumière blanche des néons inonda l'animalerie.
La seule surprise était l'odeur. Juliette s'était préparée à tout sauf à cet écoeurant mélange de fourrure sale, d'excréments et de fruits blets. Heureusement, sitôt la lumière allumée, la puanteur avait diminué, comme si elle s'était réfugiée sous les cages, au ras du sol, avec les ombres. Juliette avait haussé les épaules. Il lui fallut tout de même quelques instants pour calmer sa respiration et vérifier qu'elle n'avait pas déchiré ses gants.
Ensuite, elle s'était avancée vers les cages.
Jonathan n'avait rien pu lui dire sur leur emplacement. Selon les besoins de l'expérimentation, les animaux changeaient souvent de place. Leur nombre aussi variait. Certains étaient sacrifiés ; d'autres venaient les remplacer. On les répartissait par lots, en fonction des traitements qu'ils subissaient. Près de l'issue de secours, qui était restée grande ouverte sur la nuit, deux cages superposées contenaient des chats. Ils semblaient encore en bon état. Dès que Juliette avait entrouvert leur porte, ils bondirent dehors et quittèrent la pièce en courant. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Je vous préviens tout de suite, c'est une histoire de terrorisme bactériologique. La tarte à la crème du thriller apocalyptique que je n'achète jamais. Sauf que celui-là, je vous jure que vous ne le lâcherez pas. Au début, on assiste à la destruction d'un laboratoire de recherche biologique vandalisé par une jolie écolo française, toute émue de libérer un ouistiti, une souris et un chat. Rapidement, le conte fleur bleue tourne au film d'horreur...
Grâce à Rufin, haut fonctionnaire habitué à fréquenter les cercles du pouvoir, tout sonne atrocement vrai. C'est à la fois un grand roman policier et un passionnant reportage. On est vite à mille lieues des utopies généreuses où de gentils militants battent la campagne. La lutte contre la pauvreté dans le tiers-monde tourne au combat contre les pauvres. Soudain, une certaine écologie révèle son visage affolant. On ne supprime plus les gens pour leurs opinions, leur race ou leur territoire mais, tout simplement, parce qu'ils sont en trop. C'est du cannibalisme new wave, accompli par de pauvres naïfs manipulés qui atteignent l'orgasme en regardant le soleil se coucher sur le désert. Quand on referme ce livre, on ne voit plus du même oeil les politiques qui beurrent leur programme d'une bonne couche d'écologie. (Gilles Martin-Chauffier - Paris-Match du 4 janvier 2007)

Si l'écologie a le vent en poupe, Jean-Christophe Rufin ne craint pas de souffler une violente bourrasque avec son nouveau roman, Le parfum d'Adam, qui est aussi son premier thriller...
A 54 ans, l'auteur de Rouge Brésil, prix Goncourt en 2001, prouve qu'il connaît ses classiques, John le Carré et George Orwell autant que James Bond. Mais Jean-Christophe Rufin met également à profit sa longue expérience de french doctor - notamment au sein de Médecins sans frontières - dans ce roman d'espionnage très habilement ficelé, solidement documenté et servi par des personnages forts, ne serait-ce que les deux protagonistes féminines. Si la plume s'attarde parfois trop souvent sur le décor, l'action et le suspense l'emportent. Ce Parfum d'Adam, aux effluves nauséabonds, incite surtout à méditer les dérives idéologiques de l'écologie mais aussi les questions que ces dérives soulèvent. (Delphine Peras - Lire, février 2007)

Rufin aime à se glisser dans la littérature de genre pour éclairer des réalités actuelles. Il avait choisi la SF pour évoquer la mondialisation («Globalia») ; l'espionnage lui permet de cerner un autre phénomène menaçant. Comme toujours, l'écrivain mêle à la fiction des bribes de son expérience personnelle. Il a en effet participé à des opérations secrètes dans le cadre de libération d'otages en Afrique et dans les Balkans. L'attrait de son dernier roman, qui confirme son imagination fertile, tient donc en grande part à la solidité des données sur lesquelles il se fonde. (Claire Julliard - Le Nouvel Observateur du 8 février 2007)

Dans son nouveau roman, «Le parfum d'Adam», Rufin se risque au roman d'espionnage. Devant la couverture annonçant un «thriller écologique», on se demande quelle mouche a pu piquer l'auteur de «L'Abyssin». On comprend vite. Ce livre qui reprend à la perfection les codes du genre - page turner obligé, suspense haletant, événements qui s'entassent dans un dénouement toujours repoussé - rassemble les fidèles obsessions de l'auteur : le héros sans attache, la traversée des mondes, le goût de l'imaginaire, la lutte du Bien contre le Mal...
Le récit de cette équipée est passionnant- on songe parfois au remarquable film «L'armée des douze singes» -, il fait frémir en même temps qu'il porte à la réflexion. Rufin réussit son coup. On pense aux plus grands, à Greene, à Le Carré. Avec, de surcroît, la touche du French author, cette manière propre à Rufin, à la fois didactique et légère, de faire comprendre les enjeux, d'exposer une autre vision du monde, de montrer, derrière le mot, l'humain. (Laurent Seksik - Le Point du 8 février 2007) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Poche: 768 pages
  • Editeur : Folio; Édition : GALLIMARD (22 mai 2008)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070349101
  • ISBN-13: 978-2070349104
  • Dimensions du produit: 3,2 x 10,8 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (31 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.245 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Jean-Christophe Rufin, médecin, voyageur, écrivain, a publié aux Éditions Gallimard L'Abyssin, prix Goncourt du premier roman et prix Méditerranée , Sauver Ispahan, Asmara ou Les causes perdues, prix Interallié, Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Globalia, La salamandre, Un léopard sur le garrot, Le parfum d'Adam, Katiba, et Sept histoires qui reviennent de loin. Il est membre de l'Académie française depuis 2008.


© C.Hélie Gallimard

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 passionnant 29 décembre 2008
Format:Poche
J'avais déjà lu "Rouge Brésil" et j'avais beaucoup aimé à la fois le roman mais aussi le style de l'auteur. Je me suis plongée dans la lecture de ce nouveau roman après avoir lu l'alléchant quatrième de couverture.
Les 750 pages ont défilé sans que je m'en rende compte. Le roman est découpé en chapitres qui nous amènent à chaque fois dans un nouveau pays au fil des aventures des personnages.
Espionnage, écologie radicale, psychologie sont les thèmes de ce roman qui nous tient tout de même en haleine.
Des Etats-Unis au Brésil en passant par la Pologne, l'Autriche et la France, ce roman nous fait prendre conscience de ce que peut être l'écologie dans d'autres pays que la France.
Pour un lecteur français pour qui être écologiste se limite à rouler en vélo ou à trier ses poubelles, ce roman ouvre vraiment les yeux sur un visage angoissant de l'écologie : l'éco-terrorisme!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
27 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un thème passionnant traité poussivement 19 juin 2008
Par Veilleur TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Broché
Les thèmes traités par Jean-Christophe Rufin traitent tous, plus ou moins, de la tentation totalitaire qui emporte une cause ou une idée lorsque ses promoteurs imaginent que l'application forcée réglera tous les problèmes du monde. "Rouge Brésil" était dans cette veine, "glogalia" également. "Le parfum d'Adam" n'échappe pas au dada de l'auteur.

A travers le cheminement de Juliette d'un côté, de Paul et Kerry de l'autre, on suit l'écrivain à la rencontre de la "deep ecology", théorie qui remet en cause la population humaine, laquelle devient source de déséquilibre pour la Nature (vue souvent comme un ensemble vivant autonome et presque douée de conscience). L'auteur pousse les idées de ce courant jusqu'au bout en faisant en sorte qu'un groupe écologiste bénéficiant de moyens donnés par des grandes fortunes, arrive à faire un attentat bactériologique permettant de réduire drastiquement la population de Rio de Janeiro, ville dans laquelle se concentrent des pauvres.

Le scénario semblerait crédible s'il n'était jonché de facilités scénaristiques permettant un peu trop facilement de résoudre les énigmes. Le thriller a ses règles dans lesquelles JC Rufin peine un peu. On sent que ce n'est pas son domaine de prédilection. Par contre, son expérience diplomatique et humanitaire joue à plein dans la description des réseaux et l'addendum figurant en fin de roman est à lui seul aussi palpitant que l'ensemble du roman.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Comment retrouver l'harmonie de l'Eden? 9 juin 2008
Par mary VOIX VINE
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
On passe, à la lecture de ce roman, un agréable moment. Une écriture à la fois facile et agréable, un contenu à la fois passionnant et quelque peu inquiétant. Tous ces éléments sont des caractéristiques que l'on retrouve, en général, dans les romans de J.C. Rufin. Un roman simple,mais bien écrit, sans prétentions inutiles, qui alerte sans donner de leçon, abordable par tout lecteur et qui pourtant met le doigt sur un danger plutot méconnu, mais réel, celui de l'écoterrorisme. On retrouve dans ce roman des éléments (mais traités de façon totalement différente) du beau roman de T.C. Boyle "Un ami de la terre". L'harmonie entre l'homme et la nature peut-elle être réalisée? L'homme est-il le plus dangereux des prédateurs? Qui doit-on sauver?
Un propos intéressant et intelligent,dans une intrigue captivante.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Très décevant de Rufin 21 juillet 2010
Par Sardaukar
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
De quelqu'un qui a écrit "Le piège humanitaire" et "Rouge Brésil", on pouvait attendre un sujet original et une grande connaissance du milieu. Grosse déception.
L'idée du livre: de méchants écolos veulent sauver la planète en diminuant drastiquement la population au moyen d'une arme bactériologique. Heureusement, des anciens de la CIA sauvent le monde..
D'abord,l'idée vient de Tom Clancy dans son livre "Rainbow Six" écrit en 1999 (Rufin: 2007), même scénario.
Ensuite, de nombreuses approximations:
Il prétend qu'un de ses personnages américains s'est enfui pour éviter le service militaire lors de la guerre du Golfe (1991). Or, le service militaire obigatoire n'existe plus aux USA depuis 1973.
Il nous parle de l'Association Américaine des Armes à Feu, il s'agit de la NRA (Association Nationale des Armes à Feu).

Tout ceci dans un assemblage de clichés sur les Français, les Italiens, les Cap-Verdiens etc. et une description des pays (même la France, son pays) comme si elle avait été rédigée à partir de cartes postales et de brochures d'offices de tourisme. Il serait temps de changer de "nègre" littéraire. Ca ressemble vraiment au travail d'un Gérard de Villier...Consternant.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Très bon roman
Bien documenté, très bien écrit (comme toujours avec cet auteur), haletant, surprenant. Un des meilleurs de Ruffin (j'ai pas lu le dernier)
Publié il y a 1 mois par egiron
4.0 étoiles sur 5 La lutte contre l'éco-terrorisme
Jean-Christophe Rufin nous fait suivre l'enquête de deux agents du renseignement qui traquent un groupe d'écologistes extrêmistes, prêts à commettre un acte... Lire la suite
Publié il y a 17 mois par Joël
4.0 étoiles sur 5 un thriller "écolo" inspiré par les...
On parle beaucoup de "guerres bactéorologiques" (ou chimiques) J.chr.Rufin nous y plonge, et avec une certaine connaissance scientifique, géographique et historique,... Lire la suite
Publié le 26 janvier 2012 par Anny Parienté
5.0 étoiles sur 5 Bien écrit, enlevé, captivant
J'ai dévoré ce livre, sur les conseils d'une copine.

On suit un membre d'une agence de renseignement qui enquête sur les actions terroristes d'un groupe... Lire la suite
Publié le 15 août 2010 par Charivari
5.0 étoiles sur 5 Emballé du début à la fin
Pas forcément attiré par les auteurs auréolés du Goncourt, je me suis lancé dans ce roman par suite d'une recommandation (et j'oserai dire... Lire la suite
Publié le 8 février 2010 par bertrandbdx
5.0 étoiles sur 5 Dystopique
Il a raison Ruffin, ces pauvres nos font vraiment ch... Ils sont crades, salissent les abords de nos belles villes, polluent nos squares où jouent nos bambins... Lire la suite
Publié le 25 octobre 2009 par Arribat
5.0 étoiles sur 5 Les verts fils d'hitler ?
Excellent thriller qui nous fait découvrir l'écolo-terrorisme .
Mais, ce n'est pas tout : Des questions philosophiques sont posées , des réponses... Lire la suite
Publié le 14 octobre 2009 par henri34
4.0 étoiles sur 5 approche de l'écologie radicale
Cet ouvrage permet, sous forme de roman, de se mesurer les risques de certaines doctrines écologiques - utile pour une première approche du problème - un polar... Lire la suite
Publié le 5 octobre 2009 par Michel Lebrun
5.0 étoiles sur 5 Le paradis perdu
Les plus âgés des lecteurs du « Parfum d'Adam » peuvent n'y voir qu'une « remasterisation » des « Racines du ciel » de Romain Gary diligentée par James Bond ! Lire la suite
Publié le 26 août 2009 par Elrousa
4.0 étoiles sur 5 Excellent pour la plage
Mais n'oubliez pas votre crème solaire, sinon, c'est la Biafine!

C'est en effet un roman d'anticipation captivant, qui vaut surtout pour sa théorie... Lire la suite
Publié le 15 juin 2009 par Patrick B.
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xa64d5468)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?