Acheter d'occasion
EUR 3,91
+ EUR 2,99 (livraison)
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Petite(s) trace(s) de pliure sur la couverture. Ammareal reverse jusqu'à 15% du prix net de ce livre à des organisations caritatives.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le passeur Broché – 25 mai 1993

4.3 étoiles sur 5 72 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 25 mai 1993
EUR 81,78 EUR 1,99

Il y a une édition plus récente de cet article:

Le Passeur
EUR 8,00
(72)
En stock.

nouveautés livres nouveautés livres

--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont "élargis". Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.

Mêlant science-fiction et philosophie, Lois Lowry signe un roman envoûtant d'une incroyable densité. Dans un style très particulier, où les genres cohabitent, cet ouvrage étonnera par la réflexion profonde, intelligente et sensible qu'il nous livre sur nos semblables. À partir de 12 ans. --Isabel Soubelet

Extrait

On était presque en décembre et Jonas commençait à avoir peur. Non, ce n'est pas le bon mot, pensa Jonas. La peur, c'était ce sentiment de nausée profonde quand on pressentait que quelque chose de terrible allait arriver. C'est ce qu'il avait ressenti un an auparavant lorsqu'un avion non identifié avait survolé la communauté à deux reprises. Il l'avait vu les deux fois. Jetant un coup d'oeil vers le ciel, il avait vu passer l'appareil effilé - presque flou à la vitesse à laquelle il volait - et une seconde après il avait entendu la déflagration qui avait suivi. Et puis de nouveau le même avion, un instant plus tard, mais dans l'autre sens.
Au début, il avait été fasciné. Il n'avait jamais vu d'avion de si près car le règlement interdisait aux pilotes de survoler la communauté. De temps en temps, quand un avion de marchandises venait se poser sur la piste d'atterrissage de l'autre côté de la rivière, les enfants prenaient leurs vélos et allaient sur la berge assister, intrigués, au déchargement puis au décollage, qui se faisait toujours vers l'ouest, à l'opposé de la communauté.
Mais l'avion de l'an dernier était différent. Ce n'était pas un de ces avions de marchandises trapus, au ventre renflé, mais un monoplace au nez pointu. Jetant un regard inquiet autour de lui, Jonas avait vu les autres - les adultes comme les enfants - interrompre ce qu'ils étaient en train de faire et attendre, perplexes, qu'on leur explique cet événement effrayant.
Et puis on avait ordonné à tous les citoyens de se rendre dans le bâtiment le plus proche et d'y rester. «IMMÉDIATEMENT», avait dit la voix qui grinçait dans les haut-parleurs. «LAISSEZ VOS VÉLOS LÀ OÙ ILS SONT.»
Jonas avait aussitôt obéi et il avait laissé tomber son vélo sur le chemin qui se trouvait derrière son habitation familiale. Il était rentré à la maison en courant et était resté là tout seul. Ses parents étaient tous les deux au travail et sa petite soeur, Lily, au Centre des enfants où elle allait tous les jours après l'école.
En regardant par la fenêtre, il n'avait vu personne : ni les agents de nettoyage, ni les jardiniers, ni les équipes de livraison des aliments, rien de la foule affairée qui d'ordinaire peuplait les rues à cette heure-ci de la journée. Il ne voyait que les vélos abandonnés çà et là sur le côté ; une roue tournait encore lentement sur elle-même.
Là, il avait eu peur. Sentir sa communauté plongée dans le silence et l'expectative lui retournait l'estomac. Il avait tremblé. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Lois Lowry est née en 1937 à Honolulu, dans l'île de Hawaï. Elle vit entre Boston et une vieille ferme à la campagne. Avant de se consacrer entièrement à son métier d'écrivain, elle a travaillé comme journaliste indépendante, écrivain et photographe. Son amour pour les enfants l'a poussée tout naturellement à écrire pour eux. " Partout où je me trouve, dit-elle, que ce soit dans un restaurant, à l'aéroport ou dans une école, je regarde les enfants, j'observe leur comportement et je les écoute parler entre eux. Je me rappelle les événements que j'ai vécus, alors que mes deux garçons et mes deux filles étaient encore jeunes et ces souvenirs inspirent les thèmes de mes livres. " Elle compare les livres à des torrents qui dégringolent des montagnes emportant avec eux cailloux et filets d'eau qui viennent petit à petit les transformer en rivières. À l'instar des rivières, les livres se nourrissent de souvenirs, d'images, de blessures et ce faisant « ouvrent les portes d'un Ailleurs ». On doit, entre autres, à Lois Lowry, outre "Le Passeur" et "Compte les étoiles", la série des Anastasia, traduite par Agnès Desarthe. Ses livres sont traduits en huit langues et certains d'entre eux ont donné lieu à des films.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Guinea Pig TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 13 mars 2011
Format: Broché Achat vérifié
La capacité qu'ont certains auteurs de créer une ambiance par le biais d'un texte court (quoique j'apprécie et préfère sans doute les très longs) me remplit d'admiration. Ce livre en est un exemple éblouissant.

Jonas est un enfant heureux et intelligent. Sa vie, comme celle de tous les autres habitants de la Communauté, se déroule à la perfection, sans heurt ni surprise. Il ne choisit presque rien de sa vie, mais c'est tellement mieux ! On a un unique doudou à la naissance, qui vous est retiré à 8 ans pile, un vélo à l'âge de 9 ans, et un avenir professionnel décidé pour vous par la Communauté... qui ne se trompe jamais, bien sûr !

Pas de télé, d'informatique ou de livres, à part les manuels scolaires et les livres de règles. Des parents "accouplés" par affinités (mais gavés de pilules de bromure), des bébés nés par mères porteuses puis élevés en crèche jusqu'à l'âge d'un an, avant leur attribution à une cellule "familiale" (qui a le droit, si tout va bien, à un petit mâle et à une petite femelle). Pas de voiture, tout est plat et tout est proche, le vélo suffit.

Pas d'argent, jamais de disputes, on parle chaque soir de ses émotions de la journée et chaque matin de ses rêves de la nuit. Tout est contrôlé, programmé... Il ne pleut jamais, le soleil ne brûle pas, on ne connait jamais le froid, l'excès de chaleur, la faim, l'incertitude. Le monde est nivelé à la perfection. Le monde est parfait.
Lire la suite ›
4 commentaires 20 sur 20 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Guinea Pig TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 12 avril 2012
Format: Broché
-
La capacité qu'ont certains auteurs de créer une ambiance par le biais d'un texte court (quoique j'apprécie et préfère sans doute les très longs) me remplit d'admiration. Ce livre en est un exemple éblouissant.

Jonas est un enfant heureux et intelligent. Sa vie, comme celle de tous les autres habitants de la Communauté, se déroule à la perfection, sans heurt ni surprise. Il ne choisit presque rien de sa vie, mais c'est tellement mieux ! On a un unique doudou à la naissance, qui vous est retiré à 8 ans pile, un vélo à l'âge de 9 ans, et un avenir professionnel décidé pour vous par la Communauté... qui ne se trompe jamais, bien sûr !

Pas de télé, d'informatique ou de livres, à part les manuels scolaires et les livres de règles. Des parents "accouplés" par affinités (mais gavés de pilules de bromure), des bébés nés par mères porteuses puis élevés en crèche jusqu'à l'âge d'un an, avant leur attribution à une cellule "familiale" (qui a le droit, si tout va bien, à un petit mâle et à une petite femelle). Pas de voiture, tout est plat et tout est proche, le vélo suffit.

Pas d'argent, jamais de disputes, on parle chaque soir de ses émotions de la journée et chaque matin de ses rêves de la nuit. Tout est contrôlé, programmé... Il ne pleut jamais, le soleil ne brûle pas, on ne connait jamais le froid, l'excès de chaleur, la faim, l'incertitude. Le monde est nivelé à la perfection. Le monde est parfait.
Lire la suite ›
4 commentaires 31 sur 32 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lisbei13 TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 14 novembre 2005
Format: Broché
Ce livre traite d'un sujet assez répandu dans la littérature de science-fiction, celui d'une société où tout est contrôlé, des naissances au climat en passant par les pulsions amoureuses (voir par exemple "Chroniques du Pays des Mères" d'Elisabeth Vonarburg ou "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin).
A l'aube de ses 12 ans, Jonas est désigné à sa grande surprise pour devenir l'apprenti du Dépositaire de la Mémoire, sans savoir ce que recouvre exactement ce terme. Il va le découvrir petit à petit, et cela va l'amener à remettre en question tout ce qui a fait sa vie jusqu'à présent.
Le sujet est traité de façon intelligente et sensible, le lecteur entre peu à peu dans l'univers de Jonas. L'écriture est très agréable et fluide, et on a du mal à lâcher le livre avant la fin, qui m'a pour ma part laissée quelque peu déconcertée ...
Ce livre fait partie d'une trilogie comprenant également : "L'Elue" et "Messager", le dernier, sorti en mars de cette année et que je n'ai pas encore lu. Mais cela ne saurait tarder !
Remarque sur ce commentaire 18 sur 19 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre est intemporel ! Je le relis tous les 2-3 ans et il me touche toujours.
Il faut aimer les univers d'anticipation un peu inquiétants, dérangeants, parfois. Mais comme c'est un livre pour jeune public aussi, rien de choquant, aucune violence inutile.
C'est un hymne à la vie, à la liberté, au savoir.
On en ressort en trouvant que la vie peut être merveilleuse si nous ne considérons rien comme acquis.

Jonas nous aide à redécouvrir la chance que nous avons de pouvoir voir, aimer, ressentir, etc.
Remarque sur ce commentaire 7 sur 7 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?