ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 6,20
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le patron de Dallaire parle : Révélations sur les dérives d'un général de l'ONU au Rwanda [Broché]

Jacques-Roger Booh Booh
3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
Prix : EUR 20,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 3 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché EUR 20,00  
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,20
Vendez Le patron de Dallaire parle : Révélations sur les dérives d'un général de l'ONU au Rwanda contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,20, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

1 mars 2005
" J'ai serré la main du diable " déclare presque pieusement le général Roméo Dallaire, commandant des casques bleus de l'ONU au Rwanda en 1994. Depuis plus de dix ans, son patron, Jacques-Roger Booh Booh, chef de la Mission des Nations Unies pour l'Assistance au Rwanda (MINUAR), garde le silence habituel des diplomates professionnels. Mais, le tapage médiatique de Dallaire est devenu indécent. Pour la première fois, le diplomate sort de sa réserve et accuse le militaire, qui était sous ses ordres, d'avoir trahi la mission de l'ONU à Kigali. Booh Booh révèle que Dallaire a clandestinement posé des micros dans son bureau pour écouter toutes les conversations officielles et confidentielles à des fins de sabotage. Il affirme que le même Dallaire ne lui a jamais présenté le moindre rapport sur l'attentat qui a déclenché le génocide ni sur l'assassinat des casques bleus belges. Il a négligé la sécurité des Rwandais et celle des soldats de la MINUAR. Pis, cédant facilement aux avances de femmes rwandaises, Dallaire a carrément choisi son camp en contribuant secrètement à la victoire militaire des rebelles tutsi contre l'armée hutu. Cet officier canadien, qui a reçu les décorations et les honneurs de son pays, n'est pas le général Mc Arthur. Il n'est ni un héros ni un fonctionnaire respectable. Sa mission fut un fiasco. Face à l'histoire et à son travail, Dallaire est mis à nu et sommé de rendre des comptes.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le patron de Dallaire parle : Révélations sur les dérives d'un général de l'ONU au Rwanda + J'ai serré la main du diable : La faillite de l'humanité au Rwanda
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jacques-Roger Booh-Booh fut le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU et le chef de la Mission des Nations Unies pour l'Assistance au Rwanda (MINUAR) de 1993 à 1994. Diplomate de carrière, il a été ambassadeur à Paris et ministre des Affaires Etrangères du Cameroun.

Détails sur le produit

  • Broché: 207 pages
  • Editeur : Editions Duboiris (1 mars 2005)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2952231508
  • ISBN-13: 978-2952231503
  • Dimensions du produit: 20,2 x 14,8 x 1,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 405.885 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
3.5 étoiles sur 5
3.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'ONU et le génocide rwandais. 8 février 2014
Par bir-hacheim TOP 100 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché
Après la lecture du dernier ouvrage de Bernard Lugan: Rwanda, un génocide en questions, j’ai décidé de m’intéresser de plus près au rôle des Nations Unies au cours des années 1993 et 1994.

Deux ouvrages hantent ma bibliothèque depuis longtemps sur le sujet:

- J’ai serré la main du diable du général Roméo Dallaire en charge des troupes de l’ONU au Rwanda (la MINUAR) que je commenterai prochainement.

- Le patron de Dallaire parle, révélation sur les dérives d’un général de l’ONU au Rwanda de Jacques-Roger Booh Booh qui fut le chef de la mission de l’Onu au Rwanda du 23 novembre 1993 au 15 juin 1994.

Il est clair que le général Dallaire est un personnage central dans les événements rwandais. Bernard Lugan tout comme les officiers français ayant écrit sur le sujet ne l’épargent vraiment pas *.

Je voulais en savoir plus.

Jacques-Roger Booh Booh fut diplomate camerounais et ministre des affaires étrangères de son pays avant d’accepter cette mission de représentation du secrétaire général de l’ONU, Boutros Boutros-Ghali durant ces mois décisifs au Rwanda. Dès sa prise de fonction, ses rapports avec Roméo Dallaire semblent avoir été mauvais et contreproductifs pour la mission de l’ONU qui était de favoriser la mise en oeuvre des accords d’Arusha sur le multipartisme dans le pays.

L’auteur nous propose sa relation des faits de sa nomination à la tête de la Minuar jusqu’à sa démission en juin 1994.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 témoignage utile 11 décembre 2005
Format:Broché
La patron de l'ONU au Rwanda pendant l'éxécution du génocide donne un éclairage important sur cette tragédie. Même s'il y a un peu de plaidoyer pro domo, il est utile de voir pourquoi et comment les troupes de l'ONU ont été incapables de faire face à leurs obligations.
Pathétique: a quoi servent des soldats qui ne sont pas soutenus par une vraie volonté politique? L'ONU avait-elle la volonté d'empêcher des massacres annoncès depuis près de quatre ans ? Qui a empêché l'ONU d'agir?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?