EUR 14,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 4,49 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le premier qui pleure a perdu Broché – 13 novembre 2013


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,50
EUR 14,45 EUR 10,51

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le premier qui pleure a perdu + Le bizarre incident du chien pendant la nuit
Prix pour les deux : EUR 21,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Voici les péripéties poignantes et drôles de Junior, un jeune Indien Spokane, né dans une Réserve. Rien ne lui sera épargné il a été le bébé qui a survécu par miracle, l enfant dont on se moque et il est désormais l adolescent qui subit en soupirant coups de poings et coups du sort. Jusqu au jour où cet éternel optimiste réalise qu un déplorable avenir l attend s il ne quitte pas la Réserve. Admis à Reardan, une école prestigieuse surtout fréquentée par les Blancs, Junior se sent devenir un Indien à temps partiel... Dans ce roman plein d humour où se devine l autobiographie, Sherman Alexie raconte à merveille tous les combats, petits et grands, contre soi-même et les autres, qui se gagnent de haute lutte, à condition de porter bien haut les armes de l intelligence, de la lucidité et de l humour.

Vraiment excellent, poignant et hilarant, réconfortant et sincère, sage et intelligent...
Neil Gaiman

A partir de 11 ans

Biographie de l'auteur

Sherman ALEXIE est sans conteste l un des écrivains américains contemporains les plus singuliers et talentueux. Auteur de plusieurs romans et recueils de nouvelles dont notamment Dix petits indiens, Flight, Red blues et Danses de guerre tous publiés chez Albin Michel, Le Premier qui pleure a perdu est son premier roman jeunesse, couronné par le National Book Award 2007.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,49
Vendez Le premier qui pleure a perdu contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,49, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 288 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (13 novembre 2013)
  • Collection : Wiz
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 222625174X
  • ISBN-13: 978-2226251749
  • Dimensions du produit: 21,5 x 2 x 14,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.591 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par sholby TOP 500 COMMENTATEURS sur 9 décembre 2008
Format: Broché
Sherman Alexie y fait référence à un moment, et je crois que ce livre peut être effectivement considéré comme une sorte d'"Attrape-coeur" (le roman culte de J.D. Salinger) indien.

J'adore Sherman Alexie depuis ses premiers livres (avec une exception pour Indian Killer) et j'avais hésité à acheter celui-ci, présenté comme s'adressant à un public adolescent. C'est peut-être le cas, mais les soit-disant adultes n'y perdront rien au passage, bien au contraire. Comme dit par ailleurs, c'est un livre de passage, et il est particulièrement poignant, beau et drôle. Si on s'en réfère au titre (plutôt mieux que le titre original, à vrai dire : The Absolutely True Diary Of A Part-Time Indian), alors le premier à perdre sera sans doute le lecteur. Mais dans un cas comme ça, c'est un vrai bonheur de perdre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Guinea Pig VOIX VINE sur 6 septembre 2009
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre a été dévoré par mes deux enfants (de sexe et de goûts différents, 13 et 12 ans)et moi-même.
Je ne vous dirais pas grand chose d'autre: les autres commentaires vous suffiront.
Le plus marquant est la capacité d'émouvoir en décrivant avec minutie la condition terrible, vouée à rien, des indiens des réserves américaines, sans tomber dans le pathos: c'est drôle et tout à fait crédible dans la bouche d'un ado de 14 ans (que l'auteur, s'il l'a été, n'est plu).
Pourtant, ce livre, pourtant souvent tragique, donne un souffle d'espoir, une possibilité, contre toute attente, d'un mieux, un jour, peut-être...
A lire et à faire lire (pas avant 10 ans je dirais car certains petits détails crus, enfin je suis peut-être vieux jeu...!).
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par DD sur 28 octobre 2010
Format: Broché
Un livre émouvant et très drôle sur un jeune Indien qui vit dans une famille pauvre dans une réserve. Beaucoup de sujets sont brillamment abordés: amour, parents, adolescence, deuil, éducation.

Il a été édité dans la catégorie "jeunesse" mais plaira aussi aux adultes.
Il a reçu le prix National Book Award (catégorie jeunesse) en 2007. C'est mérité !

C'est vraiment agréable de commencer l'année avec ce livre!

Indispensable !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphanie sur 16 octobre 2008
Format: Broché
Un roman qui porte bien plus loin qu'on le pense, et c'est un vrai régal ! Dès les premières pages, j'ai été séduite et touchée par Junior, son histoire est sordide, pas toujours gaie non plus, et pourtant on n'a pas du tout le moral dans les chaussettes. Il faut dire que l'histoire est racontée avec humour et comporte pas mal d'autodérision, ce qui décomplexe nos tendances à faire la grise mine. Et puis c'est un roman juste, qui ne fait pas dans la dentelle alors que Junior porte un jugement sur les indiens de la réserve, sur leur tendance à se réfugier dans l'alcool et la fainéantise, et sur la condamnation, presque jalouse, contre celui qui veut s'en sortir et qui semble commettre un acte de traîtrise (de quitter la réserve, quelle honte !).

Enfin bref, l'auteur a réussi un exploit à mettre dans la balance toutes ces considérations de valeurs et de place dans la société sans vilipender l'un plus que l'autre, l'histoire montre que tout le monde porte la responsabilité de ses erreurs. Et Junior apparaît comme un petit bonhomme courageux et trèèès attachant. J'ai aimé sa manie de gribouiller son journal, ses dessins sont cocasses et révèlent tant de vérités cachées... J'ai vraiment, vraiment apprécié ce qu'il y avait dans ce roman, c'est comme lire le journal d'un adolescent mal dans sa peau, avec une dose de tendresse et de cynisme, et surtout une volonté de ne pas accepter la fatalité.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par elodielovenicoandstef sur 25 septembre 2008
Format: Broché
Un jeune indien pauvre vivant dans une réserve décide un jour de quitter les siens en s'inscrivant dans un lycée de "Blancs", là où il sait qu'il aura un avenir. Subissant les brimades de ses camarades et les mauvais coups du sort, il tient tête et donne une bonne leçon de vie à son entourage et surtout à tous ceux qui se sont montrés odieux envers lui. Il montre aussi qu'on peut être pauvre et courageux à la fois, avoir la rage de vivre sans baisser les bras.
Drôle, poignant d'émotions, un texte qui parle de sentiments, de famille, de réflexion sur la vie, de "maladie de l'alcool" et...de basket!
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Leather DeBoeuf sur 14 octobre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Un livre quasi autobiographique très touchant, mon premier Sherman Alexie et certainement pas le dernier. C'est l'histoire de Junior, un garçon de 14 ans, indien Spokane vivant avec sa famille dans la misère de sa réserve, qui décide de s'en sortir au détriment de l'amitié qui le lie à son unique ami. Quitte même à devenir un indien à temps partiel (titre original du livre) et une "pomme" (rouge à l'extérieur et blanc à l'intérieur) aux yeux des membres de sa tribu.
C'est aussi le journal illustré d'un ado différent, tête de turc chez les têtes de turc. Un livre qui sonne très juste du début à la fin. Sa grande force, c'est de décrire une situation très difficile, parfois épouvantable, sans jamais sombrer dans le désespoir. C'est un livre ultra positif, drôle, émouvant. Et ce qui est très frappant c'est aussi le refus du mensonge et de l'auto apitoiement. Les indiens y sont en partie responsables de leurs malheurs en cédant à la tentation de l'alcool, les adolescents blancs (et riches) du lycée de Reardan ne sont pas forcément des ordures, et la situation des réserves indiennes ne va certainement pas trouver de solution satisfaisante d'un coup de baguette magique.
Les personnages, notamment la famille de Junior sont tous très solides, alors qu'il ne sont qu'effleurés. La pudeur (des sentiments) et un humour omniprésent servent d'amortisseurs à un récit qui aurait pu être uniquement mélodramatique.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?