Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le quai de Wigan [Poche]

George Orwell
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché EUR 18,00  
Poche --  
10/18

Découvrez notre boutique 10/18.

Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Poche: 260 pages
  • Editeur : 10 (7 décembre 2000)
  • Collection : Domaine étranger
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2264030348
  • ISBN-13: 978-2264030344
  • Dimensions du produit: 17,7 x 11 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 772.236 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

George Orwell (de son vrai nom Eric Blair) est né aux Indes en 1903 et a fait ses études à Eton. Sa carrière est très variée et beaucoup de ses écrits sont un rappel de ses expériences. De 1922 à 1928 il sert dans la police indienne impériale. Pendant les deux années suivantes il vit à Paris puis part pour l'Angleterre comme professeur. En 1937 il va en Espagne combattre dans les rangs républicains et y est blessé. Pendant la guerre mondiale il travaille pour la B.B.C., puis est attaché, comme correspondant spécial en France et en Allemagne, à l'Observer. Il meurt à Londres en janvier 1950.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Jean-paul Lacharme TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché|Achat vérifié
"Le Quai de Wigan" (The Road to Wigan Pier, en anglais), ouvrage de George Orwell, est d'abord une sorte d'essai anthropologique sur les mineurs de Wigan, site industriel minier du nord de l'Angleterre dans les années 1930. Pour l'occasion, Orwell s'est totalement immergé dans le milieu ouvrier, se logeant chez l'habitant, accompagnant les travailleurs jusqu'au front de taille. L'expérience a fortement marqué l'auteur qui a découvert à cette occasion le travail effroyablement épuisant des mineurs, leurs conditions de vie difficiles parfois proches de la misère, mais aussi la dignité humaine de ce milieu par rapport à leurs homologues petits bourgeois paupérisés dont les revenus étaient parfois inférieurs aux leurs.
La seconde partie de l'ouvrage est plus directement politique : Orwell essaye de comprendre pourquoi l'idée de socialisme apparait souvent comme un repoussoir aux prolétaires. L'idée finement développée ici est que quiconque est incapable de pratiquer quotidiennement le travail des prolétaires [classe formelle], ne peut exprimer à leur place leurs positions et leurs aspirations de classe (car, par exemple, n'est pas mineur qui veut). Or, tous ceux qui professent les idées socialistes (ou communistes) sont soit des petits-bourgeois, soit d'ex-prolétaires qui ont définitivement quitté la vie productive via la bureaucratie syndicale [classe définitionnelle].
L'un des derniers chapitres (XII), magistral et visionnaire (avant Ellul) est consacré au développement irrésistible du machinisme dont le rôle pourrait être fatal au genre humain.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour un socialisme démocratique... 8 juillet 2012
Par Darko TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
Dans l'essai qu'il a consacré à George Orwell, " Orwell - anarchiste Tory" Orwell, anarchiste Tory: suivi de A propos de 1984, Jean Claude Michéa fait référence à de nombreuses reprises à un ouvrage méconnu de l'écrivain britannique : "The road to Wigan Pier", traduit en français sous le titre "le quai de Wigan". Intrigué, je m'étais promis de lire un jour ce livre et bien voilà...c'est chose faite !

Début 1936, George Orwell part enquêter sur les conditions de vie des classes laborieuses du nord industriel de l'Angleterre, symbolisé par des villes comme Sheffield, Manchester, Leeds ou Wigan...A mesure qu'il s'enfonce toujours plus au nord, il y découvre des paysages ravagés, dépourvus de végétation, parsemés de terrils fumants et d'usines puantes, autour desquelles s'agglutinent des rangées de maisons ouvrières, délabrées et insalubres...L'écrivain, qui s'est installé dans une pension de famille miteuse où l'on dort à quatre par chambre, découvre les conditions de vie effroyables de la classe ouvrière, mineurs, métallos, mais surtout chômeurs qui ne subsistent plus que grâce à de maigres allocations publiques. Car la crise est passée par là, importée des USA (déjà !) et en cette année 1936, deux millions de personnes, dont 250.000 mineurs, sont inscrites au chômage !

Orwell décrit méthodiquement tout ce qu'il voit.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La misère, la technique et le socialisme 27 janvier 2014
Par Daniel Roux TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
Livre en deux parties.
La première est un reportage au cœur de la misère de la classe ouvrière anglaise du 19ème siècle .

La seconde partie, la plus intéressante, est un essai sur le socialisme, ou plutôt la vision qu'à Orwell du socialisme, qui, bien loin d'être un socialisme machiniste et progressiste, est un socialisme que Michea appèlera Anarchist tory.
La vison de la technique qu'à Orwell est formidable. Elle précède de plus de 30ans les analyses qu'auront plus tard Ellul et Ilitch.

Ce livre est une clef pour comprendre le socialisme orwellien.

On sent vraiment dans ce livre l'inspiration qu'il a apporté à JC Michea, et plus particulièrement dans son dernier opus les Mystères de la Gauche.

Encore un très grand Orwell.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dans l'ombre de 1984 1 mai 2002
Par Un client
Format:Poche
Ce livre d'Orwell qui reste quasi inconnu, éclipsé par le succès de "1984" ou de "la ferme des animaux", n'en demeure pas moins une oeuvre prenante basée sur l'expérience personnelle de l'auteur : George Orwell y décrit les conditions de vie des plus pauvres Parisiens et Londoniens, travaillant, ou plutôt exploités dans des hôtels ou se réfugiant dans les institutions caritatives.
On y reconnait bien là Orwell le socialiste qui dénonce, et ce dès 1933, une société de consommation et de loisirs et évoque avec précision la vie de ses laissés pour compte .
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?