Le réveil des démons : La crise de l'euro et comment nous... et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 15,30
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le réveil des d&ea... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le réveil des démons: La crise de l'euro et comment nous en sortir Broché – 16 novembre 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,30
EUR 9,76 EUR 4,60

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le réveil des démons: La crise de l'euro et comment nous en sortir + Discours de la servitude volontaire
Prix pour les deux : EUR 18,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Directeur du think tank européen Bruegel, membre du Conseil d’analyse économique du Premier ministre à Paris et du cercle des économistes, Jean Pisani-Ferry est professeur associé à l’université Paris-Dauphine et auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Bonne Aventure (La Découverte, 2001, prix du Livre d’économie), L’euro en 2019 (Revue d’économie financière, 2011, prix Turgot). Il collabore régulièrement au Monde, à Handelsblatt (Allemagne), à Century Weekly (Chine).


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez Le réveil des démons: La crise de l'euro et comment nous en sortir contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 228 pages
  • Editeur : Fayard (16 novembre 2011)
  • Collection : Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2213668221
  • ISBN-13: 978-2213668222
  • Dimensions du produit: 21,5 x 1,7 x 13,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 127.814 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Paul K le 25 août 2012
Format: Broché Achat vérifié
L'auteur est un économiste de renom, professeur à l'Université Paris Dauphine, et directeur du « think tank » économique Bruegel de Bruxelles.

La première partie de cet essai traite de la genèse de la zone euro. L'auteur nous livre avec brio une chronique vivante et bien documentée de cette construction. On y trouve toutes les péripéties, les doutes, les espoirs, les hésitations des uns et des autres mais aussi les difficultés et les échecs. Cette zone euro, cette union monétaire à minima, qui devait induire une convergence politique vers de mythiques « Etats-Unis d'Europe », s'est, en réalité, révélée stérile et décevante.

La deuxième partie de l'essai porte sur l'impact de la crise financière mondiale sur la zone euro. L'auteur explique pourquoi cette crise financière a révélé les insuffisances des institutions européennes et mis en évidence des comportements pervers et inattendus en cas de crise. Il montre comment un taux de change et un taux d'intérêt uniques ont des effets dévastateurs sur les compétitivités de pays aux économies très hétérogènes.
L'auteur illustre son propos par de nombreuses digressions intéressantes sur les situations de la Grèce, de l'Irlande, du Portugal, ou encore de l'Allemagne. Il développe pourquoi, au sein de la zone, les déficits courants des uns sont souvent les excédents des voisins.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Format Kindle Achat vérifié
Sur ce sujet largement débattue, sur livre est le plus complet. Il reste au niveau des faits pour présenter des solutions nécessaires et réalisables.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Emerek TOP 500 COMMENTATEURS le 17 mars 2012
Format: Broché Achat vérifié
Parmi les essais parus ces derniers temps sur la crise économique et financière en Europe, le livre de Pisani-Ferry est à citer tout particulièrement. Sur 200 pages environ, dans un style à la fois précis et très agréable à lire, cet économiste pédagogue offre le récit - un vrai « thriller » ainsi que le revendique la 4e de couverture - de l'euro, de ses vicissitudes récentes et des solutions à même de le sauver. En l'occurrence, le sous-titre de l'ouvrage est plus explicite que le titre quant à l'intention de l'auteur : il s'agit, pour lui, d'analyser la « crise de l'euro » et de nous dire « comment nous en sortir ». Quant aux démons, dont il est question dans le titre, ce sont les marchés financiers et surtout, en leur sein, les spéculateurs. On les croyait disparus ces démons, en tout cas dans l'impossibilité d'oeuvrer contre les monnaies dès lors que la monnaie unique empêche par définition les dévaluations internes à la zone et donc les mouvements spéculatifs jouant sur ces dévaluations. Mais, s'ils n'opèrent plus sur les différences de cours, désormais impossibles, les marchés financiers, s'appuyant pour ce faire, sur les agences de notation, vont jouer sur les différences de taux d'intérêt. Car si la monnaie n'est plus nationale au sein de la zone euro, la dette publique le demeure et l'intérêt relatif à cette dette l'est tout autant. Les démons, donc, n'étaient qu'assoupis et se réveillent à la faveur des dettes souveraines grossissantes.Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?