undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles20
4,3 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un biographie romancée (très) de Botticelli.
L'auteure décrit bien l'ambiance des milieux artistiques et politiques de l'époque, la Florence des Médicis (ce cher Laurent en prend pour son grade... j'ai adoré), la Florence de Savonarole (la terreur dont les ouvriers les plus appliqués sont de cruelles bandes d'enfants brrrrrr), la vie d'un atelier de peintre de l'époque, les liens entre artistes (faits d'admiration, d'amitié et de jalousie)...
La douleur de vivre qui se lit dans les visages des oeuvres du beau Sandro est largement expliquée. On assiste à ses supposées recherches pour créer telle ou telle oeuvre et presque des analyses de certaines, les plus connues.
Quelques grands personnages passent auprès de Botticelli: Léonard de Vinci, Politien, l'"affreux" Michel-Ange... et tous ceux et celles qui lui raviront son coeur, le jeune Pipo Lippi, la belle Simonetta Vespucci, Lorenzo de Médicis et Sandra Lippi, modèle de nombreuses de ses oeuvres. J'ai moins apprécié les descriptions de galipettes, il faut bien suivre les modes, mais là c'est un peu trop (quand j'écris ça.... certains risquent de trouver un intérêt nouveau à cet ouvrage ...).
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2006
Il est des livres que l’on souhaiterait ne jamais avoir à refermer, "Le rêve de Botticelli" est de ceux la.
Dans la continuité de "La passion Lippi", Sophie Chauveau nous conte la vie et l’œuvre de Sandro Botticelli à travers des mots toujours justes. Un style précis, dont la principale propriété est de nous toucher presque aussi intensément que si nous avions le privilège de partager l’existence de cet homme sacré "peintre le plus aimé du monde".
…Et nous l’aimons. Infiniment !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sophie Chauveau poursuit sa peinture des grands acteurs de la Renaissance italienne. Après le portrait de Filippo Lippi (La passion Lippi), l'auteur manifestement très documentée, nous présente celui de Botticelli.

Botticelli (1445 - 1510) fut l'assistant de Filippo Lippi. Proche de la famille Lippi après le décès de Filippo, il fut l'amant de Filippino Lippi, le fils de Filippo (qu'il peindra sous les traits de "Saint Sébastien" - voir mes images), peintre également puis plus tard celui de Sandra, la soeur de Filippino, qu'il prendra pour sublime modèle de "La naissance de Vénus".

Nous sommes plongés dans un univers en déconstruction - construction, parcourus de lignes de tension fortes, avivées par la contestation du pouvoir des Medicis (tentative de meurtre de Laurent et de sa famille (conjuration des Pazzi le 26 avril 1478) puis par l'arrivée des troupes du Roi de France, Charles VIII (qui sera l'ambassadeur en France de la Renaissance), et enfin par l'insurrection religieuse de Savonarole.

Les moeurs sont très libérées. La bisexualité serait une norme d'après l'auteur qui, parfois, se complait à décrire des scènes sexuelles que ne désavoueraient pas un réalisateur de film porno (j'aimerais exagérer). C'est l'un des points faibles de l'ouvrage. Montrer que Botticelli n'était pas de bois pouvait, à mon sens, s'exprimer différemment et plus élégamment. La sensibilité de l'artiste, rendue dans ses oeuvres, est évoquée, rarement développée. Second regret.

Pourquoi par exemple ne pas remarquer un seul instant que la peinture de Botticelli puis celle de Léonard de Vinci se démarquent des premiers peintres du Quattrocento, par le fait que les personnages ne se regardent plus entre eux, mais tout différemment, interpellent le spectateur. L'Homme est magnifié. Il se déprend de la tutelle divine. C'est ici que nous pouvons tracer les premiers ferments de la Révolution (Soljenitsyne dixit).

Cependant Sophie Chauveau parvient à éblouir l'imaginaire assoiffé d'art, de création, de réponse au doute, ce désir du Beau, du Grand qui anime tout Homme. J'ai donc aimé dans l'ensemble cette biographie.
review image review image review image review image review image
1010 commentaires|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2009
Après avoir éclairé la vie du peintre Lippi, l'auteur nous invite à suivre celle de son élève. Dans la même veine que l'ouvrage précédent, avec une fougue semblable, elle décrit des situations romanesques, parfois très crues, mais aussi les passions considérables de ce peintre, amoureuses et artistiques, au coeur de la Toscane du XV° siècle. Suffisamment documentée pour donner aux peintures de ce siècle l'emphase qui leur est due, assortir aux fêtes italiennes les vibrations musicales qui les accompagnent, nous impliquer dans la vie Florentine de l'époque et finalement nous entraîner dans le vertige de Botticelli, l'auteur poursuit sa trilogie avec cette formidable passion qu'à mon sens, elle traite admirablement.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2010
Documenté, "Le rêve de Botticelli" est une oeuvre qui nous apprend beaucoup sur le XVè en Italie. Proche de la vérité, l'on découvre un homme d'une très grande sensiblité et animé parfois de beaucoup d'énergie. L'auteur semble fasciné par les relations amoureuses des homosexuels, tableaux qui sont venus animés nos campagnes.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
L'époque et son ambiance sont bien rendues.analyse historique sérieuse . On ne lâche plus le livre jusqu'à la fin. On arrive à bien cerner la personnalité de botticelli. On le voir vivre au milieu de ses contemporains. Comme si on y était....
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2015
Roman très bien écrit, descriptions historiques qui entrainent dans le monde de l'art et des florentins.
Lecture agréable. Je recommande fortement ce livre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2015
En un peu moins bon état mais aucune importance pour le prix et l oeuvre! Que dire de plus !C est mon fils qui m'a recommandé ce vendeur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2006
Il est des livres que l’on souhaiterait ne jamais avoir à refermer, "Le rêve de Botticelli" est de ceux la.
Dans la continuité de "La passion Lippi", Sophie Chauveau nous conte la vie et l’œuvre de Sandro Botticelli à travers des mots toujours justes. Un style précis, dont la principale propriété est de nous toucher presque aussi intensément que si nous avions le privilège partager l’existence de cet homme sacré "peintre le plus aimé du monde".
…Et nous l’aimons. Infiniment !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2009
Aussi documenté que facile à lire. Donne une image très attachante du peintre, auquel on ne pense plus qu'en l'appelant Sandro. La peinture de la Florence des Médicis est captivante, et m'a donné envie de lire les deux autres ouvrages de la trilogie (la Passion Lippi et l'Obsession Vinci).
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €
8,20 €
9,20 €