• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le ragoût du septuagénaire Poche – 1 avril 1999


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,10
EUR 6,99 EUR 1,75

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le ragoût du septuagénaire + Le Capitaine est parti déjeuner... + Pulp
Prix pour les trois: EUR 17,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

L?enfance, Los Angeles, le vin, les bistrots, la solitude, le sexe, les rêveries, la vie désaxée, chaotique, triviale, tour à tour comique et tragique : tels sont les thèmes que l?on retrouve dans ce livre, le dernier publié par l?auteur de Pulp et du Journal d?un vieux dégueulasse, mort en 1994.Récits et nouvelles en prose alternent avec des poèmes aux rythmes saccadés. Les personnages sont les copains de saoulerie, les femmes, les serveuses, les employés, toute une humanité banale que l?écrivain, par-delà ses provocations et ses outrances, n?a jamais cessé de regarder, de comprendre, d?aimer à sa façon.


Détails sur le produit

  • Poche: 438 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (1 avril 1999)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253146331
  • ISBN-13: 978-2253146339
  • Dimensions du produit: 10,9 x 2,3 x 17,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 125.573 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par jjdsx sur 29 novembre 2006
Format: Poche
Dans ce recueil publié juste après la sortie du roman « Hollywood », Charles Bukowski nous offre une alternance de poèmes et de nouvelles plus ou moins autobiographiques. Une fois encore, le poète maudit nous entraîne à sa suite dans des errances proches de la noirceur absolue.

De son enfance sous l'autorité d'un père violent qu'il accuse de l'avoir mené à l'alcoolisme, il nous rapporte quelques passages poétiques à l'émotion forte. Sur ses longues années de fuite consacrées à la boisson et aux coucheries sans lendemain, il écrit de courtes nouvelles souvent sarcastiques et désabusées. De petit boulot en petit boulot, l'auteur a rencontré sur sa route maintes petites gens dont l'unique but, en effectuant une tâche des plus ingrates huit heures par jour, était de pouvoir survivre. Survivre, ce que Hank tente de faire en s'adonnant aux paris sur les courses de chevaux entre deux séances d'écriture'

Nées sous une plume vivante et fluide, dans un style toujours cru et provocateur, parfois même salace, l'écrivain damné nous offre un florilège de productions diverses de qualité inégale. Et ce fatras de passages de tous styles entremêlés sans lien réel, cet amas de morceaux choisis, tout ceci n'est ni plus ni moins que la vie de Bukowski lui-même, une vie chaotique et nerveuse, difficile et douloureuse, faite de petits riens et de grands désespoirs. Il faut parfois une bonne dose d'autodérision pour oser rire de son ingratitude' Mais il faut aussi un grand courage pour oser regarder en face telle qu'il nous la livre la vérité nue... et désespérante'
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Comme toujours chez Bukowski, le style est abrupt et cru même si dans cet ouvrage, les courts textes poétiques côtoient les nouvelles, certaines autobiographiques, d'autres moins. POur qui aime le style désabusé et misanthrope de l'auteur, certains de ces textes sont des petites pépites qu'il est indispensable de lire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
J'en sors à l'instant. Bukowski tourne en rond, en rond autour d'un point, ce point qui essaye de donner un sens à sa vie désespérée, ou plutôt qui l'aide à survivre. Il tourne autour des bouteilles, des femmes, des bars et les raconte une fois de plus dans ce ragoût. Un mélange de poésie et de nouvelles, sincères, assez touchantes en réalité. Il s'ouvre un peu plus et nous laisse ici encore mieux voir ses démons...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Daniel Roux TOP 500 COMMENTATEURS sur 19 janvier 2013
Format: Poche
Ecrit vers la fin de sa vie, Bukowski nous montre qu'il à toujours du venin à cracher, toujours des saloperies à nous raconter, et surtout toujours du talent à revendre.
Les nouvelles et les poèmes de ce livre se lisent trop rapidement, on en redemande.
Derrières ses personnages misanthropes alcooliques, se cachent une humanité et une sensibilité qui échappe à beaucoup de lecteurs du "vieux dégueulasse", mais qui rend sa critique beaucoup plus poignante que celle d'un simple aigri.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?