• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le terrorisme intellectue... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le terrorisme intellectuel Poche – 5 février 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,50
EUR 8,00 EUR 4,01

Il y a une édition plus récente de cet article:


Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 8,50 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le terrorisme intellectuel + Historiquement correct + Historiquement incorrect
Prix pour les trois: EUR 26,10

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La France, dit-on, est le pays de la liberté. Dans le domaine des idées, cela reste à démontrer. Car sur la scène politique, culturelle et médiatique, tout se passe comme si un petit milieu détenait la vérité. En 1950, les élites exaltaient Staline. En 1960, elles assuraient que la décolonisation apporterait le bonheur outre-mer. En 1965, elles s'enflammaient pour Mao ou Fidel Castro. En 1968, elles rêvaient d'abolir toute contrainte sociale. En 1975, elles saluaient la victoire du communisme en Indochine. En 1981, elles croyaient quitter la nuit pour la lumière. En 1985, elles proclamaient que la France devait accueillir les déshérités de la terre entière. Dans les années 1990, ces mêmes élites affirmaient que le temps des nations, des familles et des religions était terminé. Pendant cinquante ans, les esprits réfractaires à ce discours ont été discrédités, et les faits qui contredisaient l'idéologie dominante ont été passés sous silence. C'est cela, le terrorisme intellectuel. Pratiquant l'amalgame, le procès d'intention et la chasse aux sorcières, cette mécanique totalitaire fait obstacle à tout vrai débat sur les questions qui engagent l'avenir. Journaliste, Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine. Il a déjà publié chez Perrin Le Chouan du Tyrol, Andréas contre Napoléon (1991) et Zita, impératrice courage (1997, 40 000 exemplaires). Historiquement correct paru en 2003 a connu un très grand succès de librairie (80 000 exemplaires), de même que la première édition de ce Terrorisme intellectuel (près de 50 000 exemplaires).

Biographie de l'auteur

Journaliste, Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine. Chez Perrin, il a déjà publié deux biographies : Le Chouan du Tyrol, Andréas contre Napoléon (1991) et Zita, impératrice courage (1997).


Détails sur le produit

  • Poche: 302 pages
  • Editeur : Tempus Perrin; Édition : Librairie Académique Perrin (5 février 2004)
  • Collection : Tempus
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 226202149X
  • ISBN-13: 978-2262021498
  • Dimensions du produit: 17,8 x 11,1 x 2,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (30 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.891 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine et membre du conseil scientifique du Figaro Histoire.
Essayiste et historien, il a publié de nombreux succès de librairie, notamment Zita impératrice courage (Perrin, 1997), Le terrorisme intellectuel (Perrin, 2000), Historiquement correct (Perrin, 2003), Le Dernier empereur, Charles d'Autriche (Perrin, 2009) ou plus récemment Histoire passionnée de la France (Perrin, 2013).

Dans ce livre (En savoir plus)
Première phrase
Saint-Germain-des-Prés, 1947. Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Index | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

68 internautes sur 72 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ours civilisé le 26 juin 2004
Format: Poche Achat vérifié
Cet ouvrage est indispensable à tout observateur de l'actualité et de notre histoire récente. Jean Sévillia repasse devant nos yeux le film des 60 dernières années et nous remet en mémoire les mots et les personnes. Il ne faut chercher aucune rancune dans son propos, mais un salutaire devoir de mémoire des aveuglements collectifs qui ont traversé cette période.
Un livre captivant aussi bien pour le jeune adulte qui découvre que pour celui qui a peut-être oublié.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
103 internautes sur 113 ont trouvé ce commentaire utile  Par td paris le 19 novembre 2005
Format: Poche
Je partage l’essentiel des commentaires précédents. L’ouvrage est excellent. Je voudrais juste commenter 2 faits récents de l’actualité 2005. Ils nous rappellent l’existence persistante du terrorisme intellectuel si bien analysé et dénoncé par J. Sévillia.
Le premier, l’élection de Benoît XVI. Le 19 avril 2005, le jour où il devient pape, le cardinal Ratzinger est déjà condamné par la presse bien pensante et donc « progressiste ». Aussitôt, elle nous explique qu’il n’y a rien à espérer et tout à craindre d’un cardinal aussi réactionnaire ; elle nous apprend qu’il appartenait aux jeunesses hitlériennes et que ce « panzer cardinal » est un dangereux « berger allemand », etc. Bref, condamné, « ringardisé » avant même d’avoir fait et dit quoi que se soit !
Le deuxième exemple concerne le 30è anniversaire de l’entrée de l’armée communiste du Nord Vietnam à Saïgon le 30 avril 1975. Trente ans plus tard, le 30 avril 2005, le journaliste d’A2 continue de parler de « libération » de Saigon. Incroyable !
Je crains fort que le « terrorisme intellectuel » ait encore de beaux jours devant lui. Mais ne nous décourageons pas. Cent fois sur le métier remettons notre ouvrage…
A lire et à faire lire à tous les « progressistes » en particulier !
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cyril le 23 juin 2013
Format: Poche Achat vérifié
A lire absolument pour comprendre comment la gauche s'est transformé depuis la fin de la seconde guerre mondiale et son infiltration dans l'éducation nationale, la presse, les médias et la radio sans compter les syndicats.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
76 internautes sur 85 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henri Bès TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 août 2004
Format: Poche Achat vérifié
"Le terrorisme intellectuel" de Jean Sévillia raconte les aléas de la pensée française de la Libération à nos jours, des grandes heures du stalinisme aux contemporains French Doctors. C'est un livre soigneusement documenté, qui analyse avec assez de justesse l'impact des événements historiques sur une infime partie de la population détenant la totalité des médias, des maisons d'édition et des ministères à vocation culturelle, comme l'Education Nationale et la Culture. L'action de cette minorité stalino-gauchiste (selon les périodes) a consisté à empêcher ou à stériliser tout débat intellectuel de qualité et à transformer la presse et l'édition en relais d'une pensée unique qui évolue avec le temps, mais dont la domination ne se dément jamais. Il ressort de ce livre utile que la France, culturellement, n'est qu'une démocratie populaire de plus, sans chars ni armée d'occupation étrangère: une tyrannie librement consentie. Une thèse que les "affaires", les lynchages médiatiques et autres, rendent actuelle et digne d'être étudiée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Barry Lyndon le 9 août 2014
Format: Poche Achat vérifié
Le livre offre une prise de recul avec les courants de pensées dominants des 60 dernières années. Il démontre comment certains acteurs des sphères médiatiques, politiques et culturelles ont conditionné l'opinion publique. Certains ont retourné leur veste avec le temps, d'autres sont toujours aux affaires aujourd'hui, certains sont à la tête de groupes de médias. On y découvre que certains penseurs soi-disant humanistes post modernes ont soutenu des régimes de terreur, ont cautionné des crimes... tout en muselant toute contestation dans les médias qu'ils controlent. C'est bien connu, lorsque l'on est pas d'accord avec l'idée dominante, on est forcément un fasciste. voilà où le débat a été situé par ces "élites" durant ces décennies. Je suis sociologue de formation (de l'inspiration anglo-saxonne) et je vois combien en France, l'analyse sociétale fondée sur le principe des classes sociales, ce qui permet de justifier des crimes ou des dictatures au nom de principes idéologiques. Il s'agit d'un ravage intellectuel qui ne répond en rien aux enjeux sociétaux d'une société moderne. Ce livre est très intéressant pour comprendre l'état de déliquescence de l'élite intellectuelle française et la faiblesse débats societaux d'aujourd'hui.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?