undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
1
Le veau suivi de le coureur de fond
Format: BrochéModifier
Prix:18,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Deux nouvelles dans le style de Mo Yan durant la période d'envoi à la campagne de la Révolution Non-culturelle. Centré à chaque fois autour de personnages atypique ou décalés, sur des trames originales, castration de trois veaux par exemple, l'auteur, avec humour, ironie et réalisme monte l'absurdité d'un système, de l'autocensure, des oeillères avec une présence de la chaire, la rondeur des femmes et de la taille des testicules. Merveilleux et amusant, les deux textes offrent un plaisir au lecteur et suscitent le sourire au fil des pages.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 janvier 2013
Deux nouvelles de 98, traduites en 2012 suite au prix Nobel de l'auteur.

Dans les deux cas le narrateur est un enfant de la campagne chinoise dans les années 60, d'origine modeste, fils de "paysan pauvre".

La première nouvelle est l'histoire d'un garçon impertinent, facétieux et d'un veau qu'il aurait mieux fallu ne pas castrer.
La seconde une manifestation sportive digne d'une fable de La Fontaine au pays du soleil levant.

Voyage au cœur de la Chine profonde des années 60. Les personnages sont caricaturaux, gentille farce dans laquelle les paysans affublés de surnoms pittoresques du cru, égratignent au passage le parti.

J'ai aimé le coté sociologique, le lecteur peut se mettre facilement dans la peau de cet enfant de village, dans une culture et une époque aux antipodes des nôtres.

Le livre est facile, drôle et sans prétentions.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 décembre 2012
Mo Yan nous fait découvrir la Chine lorsque Mao était au pouvoir: la société, très politisée, est empreinte d'une lourdeur administrative, qui va de pair avec petits arrangements, privilèges immérités et manque d'initiative. Cette critique de la société chinoise de l'époque se lit entre les lignes de 2 nouvelles: la première fait intervenir des veaux desquels les paysans doivent prendre soin, et l'un tombe malade. Cela va provoquer des ennuis en cascade...
La seconde nouvelle, que j'ai préférée, nous dépeint les villageois (contemporains de l'auteur) au travers d'une course de 10,000 mètres. Là-aussi sont mis à nu tous les dysfonctionnements de la Chine, avec humour et simplicité paysanne.
J'ai cependant regretté que les histoires ne soient pas plus développées, car les talents de conteur de l'auteur sont un vrai régal, et cela donne envié de mieux/plus découvrir la Chine sous sa plume.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 mai 2013
J'ai été tout d'abord je l'avoue poussé a l'acheter (d'occasion heureusement!) du fait qu'il était indiqué que ce livre avait reçus le prix nobel de littérature 2012 bien mal m'en a pris... De la première à la dernière page je n'ai fait que m'ennuyer. Il ne se passe absolument rien, la première nouvelle ne traite que de testicules (quel intérêt?). La deuxième m'ennuie tout autant même si le sujet est différent. Je me suis dépêché à le lire pour passer a un autre livre. Bref je n'ai pas du tout compris l'intérêt de ce livre. Deux petites histoires qui ne veulent rien raconter de plus. Aussi vite lu, aussi vite oublié!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Grenouilles
Grenouilles de Yan Mo (Broché - 4 octobre 2012)
EUR 8,30

La dure loi du karma
La dure loi du karma de Yan Mo (Poche - 9 septembre 2010)
EUR 10,00