undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

23 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
J'ai découvert ce livre par hasard, le week-end dernier, sur le comptoir d'une petite librairie, alors que j'étais à la caisse. Je l'ai pris aussitôt, sans me poser de question.
C'est pour moi aussi un voyage dans le passé. En effet, la lecture des romans de Stefan Zweig a été pour moi l'un des grands épisodes de ma vie de lectures (si l'on peut imager ainsi). C'était il y a maintenant une quinzaine d'années. Et je pensais que ces lectures n'étaient plus aujourd'hui de mon goût.

J'ai donc entrepris la lecture sans véritable passion. Or, surprise : tout est revenu.
Du toujours aussi grand Stefan Zweig, le maître de la psychologie et de la description sublime des sentiments des personnages, que l'on parvient à ressentir parfaitement.
Une plongée dans l'atmosphère d'une autre époque que celle d'aujourd'hui avec ses technologies de l'information. Un retour à l'authenticité, à la simplicité, dans un monde qui ne tardera pas à devenir toutefois et malheureusement inquiétant, avec l'arrivée des deux grandes guerres (on sait la fin tragique qu'a choisi de connaître le grand auteur).

L'histoire forte d'un amour refoulé, puis contrarié, le couple à peine formé, après avoir vécu deux ans proches l'un de l'autre sans oser s'avouer leur amour, étant séparé par les circonstances, qui vont s'acharner avec la guerre, puisqu'un océan va les séparer, de sorte qu'ils ne se verront plus pendant neuf très longues années, au lieu des deux prévues initialement, déjà interminables, deux années où le personnage principal s'enfermera dans un labeur acharné destiné à occuper ses pensées pour mieux supporter la douloureuse séparation.
Neuf années qui vont tout changer. Car les sentiments peuvent-ils rester intacts durant tout ce temps ? C'est la question au centre de ce roman, traitée avec toute la subtilité et l'authenticité (je le répète) qui caractérise l'auteur.

Un vrai retour dans le passé, qui m'a donné l'envie de retourner aux lectures qui ont bercé mes années 1990. Le livre se lit intensément et d'une seule traite. Impossible de s'en détacher ; on est comme emporté.
(A noter que le roman est très court, puisqu'il ne fait en réalité que moins de 100 pages, la deuxième partie du volume étant, à ma surprise, l'original en allemand. Avis aux amateurs ou étudiants en langue allemande).
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
27 sur 29 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 9 novembre 2008
Ce court roman n'avait jamais à ce jour été traduit, c'est donc avec bonheur que l'on goute à cet "inédit" de Zweig, et à nouveau l'on se délecte de sa plume tout en suggestion talentueuse et en petites touches délicates.
Il est question ici d'un amour passé, un homme et une femme séparée par un océan, par les années qui passent et par la 1ere guerre mondiale. Lorsqu'enfin approche les tant espérées retrouvailles, une question s'impose : l'amour souffre-t-il du temps qui passe ?
Bref, un roman merveilleux, tout en finesse et en sensibilité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 octobre 2010
Zweig nous entraîne toujours dans son écriture élégante et percutante ; on suit les évolutions psychologiques de ces personnages avec intérêt, pas à pas, mais les éditeurs, là, cherchent vraiment à vendre avec son nom. Cette histoire inachevée (encore une), est accompagnée de l'édition du texte original en allemand pour faire du volume... Pour une édition complète des oeuvres de l'auteur, on l'aurait accepté, mais pour un poche, vendu séparément, c'est très moyen.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 janvier 2010
Un excellent roman de Stefen Zweig autour de l'amour et de sa vulnérabilité au temps. Un homme aime une femme mais doit pour sa carrière partir en Amérique du Sud. Ils se font la promesse de s'aimer à nouveau lorsqu'il sera revenu en Europe mais la guerre qui éclate en Europe ralentit le temps du retour. Enfin, ils se retrouvent... Je vous laisse découvrir cette histoire décrite dans le style de Zweig avec toujours autant de talent dans la description des sentiments, des émotions. Une très belle histoire écrit par un grand écrivain dans un Grand Style.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La lecture des romans de Stefan Zweig correspond toujours pour moi à un moment de réel plaisir;
La description extraordinaire des sentiments des personnages, que l'on parvient à ressentir parfaitement, l'abord psychologique , ingrédients si familiers à Stefan Zweig impose la lecture de ce roman en une seule traite.
Impossible de ne pas avoir envie de continuer de tourner les pages; la mise en scène d'une histoire d'amour , passionnelle mais refoulée , puis contrariée , résistera t'elle au temps, à la séparation si douloureuse pour le héros ?? L'histoire nous emporte ...
Roman écrit avec une très grande sensibilité, subtil, mais peu de surprise dans ce domaine avec Zweig... que je recommande vivement!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voici une nouvelle inédite du grand Stefan Zweig, traduite pour la première fois en Français. --Attention, je vais révéler plusieurs éléments de l'intrigue, et risque de vous gâcher la découverte de la nouvelle si vous envisagez de la lire--

Cette nouvelle raconte les retrouvailles entre un homme et une femme liés autrefois par un amour impossible et séparés par la première guerre mondiale et l'océan atlantique. La plus grande partie de la nouvelle raconte les souvenirs de l'homme: son ascension sociale, parallèlement à la naissance de cet amour qui s'ignorera longtemps avant d'être brutalement séparé par une promotion professionnelle qui l'enverra en Amérique latine. L'angoisse de la séparation verra cet amour se déclarer. La guerre imposera silence postal et distance infranchissable entre eux. Jusqu'aux retrouvailles...

C'est un plaisir de retrouver intact le talent de Zweig qui n'a pas son pareil pour décrire les tourments des âmes d'une manière très maîtrisée, très précise et pourtant très poétique. Ce n'est pas un chef-d'œuvre qui pourrait surclasser Vingt-quatre heures de la vie d'une femme,Lettre d'une inconnue,Le joueur d'échecs, ou La confusion des sentiments, mais ce n'est pas une nouvelle mineure, ratée ou bâclée non plus. Elle toute sa place dans l'œuvre de l'auteur. Les deux points d'attention se situent d'abord sur l'analyse du désir de faire revivre une ancienne passion, que le temps et la distance ont pourtant sérieusement entamé, désir qui s'apparente plus à une tentative de revivre le passé que de construire une nouvelle relation qui ne pourra jamais plus être la même que celle d'il y a neuf ans.

A noter : Patrice Leconte a tiré de cette nouvelle une intelligente et belle adaptation en 2014 sous le titre Une promesse, hélas non édité en vidéo pour le moment.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 juillet 2009
C'est certes très court et moins poignant que d'autres oeuvres de Stefan Zweig, mais cette nouvelle vaut vraiment la peine d'être connue. C'est une bonne idée d'avoir publié le texte en allemand et français dans le même livre (certes, c'est aussi pour remplir...), car cela donne la possibilité de comparer et de sentir les différences d'ambiance quand on passe au français. La traduction est fidèle et bien faite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 février 2009
Il s'agit d'une courte nouvelle, enfin traduite en français avec pour les germanophones, la version originale à la fin.

Le récit raconté par une voix masculine, se remémore la rencontre avec la femme qu'il est venu retrouver après 9 ans de séparation. Il ne le sait pas encore, mais ces dernières heures avec son ancienne maitresse lui fera comprendre qu'ils essayent de faire un voyage vers le passé, où leur amour était encore passionné.

On retrouve le style de l'auteur, et l'histoire se prête à un court récit. Une agréable façon de lire un aussi bon auteur, même si certains pourraient trouver que la trame est trop légère et manque de maturité, je pense que ''Le Voyage dans le passé'' aurait probablement dû sortir dans un recueil de nouvelles.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 décembre 2008
Un amour enfoui peut-il renaitre après une longue séparation ? Les passions d'hier sont-elles toujours d'actualité ?

Stefan Zweig nous livre ici sa réponse qu'il résume par deux vers de Verlaine :
" Dans le vieux parc solitaire et glacé
Deux spectres cherchent le passé "
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
On retrouve toutes les qualités de Zweig dans ce bref roman: des phrases ciselées, une psychologie bien détaillée. La fin est un peu abrupte mais on se doute que l'amour est bloqué par ce temps qui passe, ce temps qui décale les êtres et les sentiments. C'est beau et triste à la fois.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

La confusion des sentiments
La confusion des sentiments de Stefan Zweig (Poche - 1 janvier 1992)
EUR 4,60

Amok (nouvelle édition 2013)
Amok (nouvelle édition 2013) de Stefan Zweig (Broché - 27 février 2013)
EUR 1,50