Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Comme neuf Voir les détails
Prix : EUR 13,05

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 3,68
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le zéro et l'infini [Poche]

Arthur Koestler , Jérôme Jenatton
4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
Prix : EUR 18,25 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 5 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,68
Vendez Le zéro et l'infini contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,68, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le zéro et l'infini + Les Somnambules : Essai sur l'histoire des conceptions de l'Univers + La Treizième Tribu : L'Empire khazar et son héritage
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Moscou, 1937. Dans un régime communiste, l'individu est zéro, et le Parti, c'est l'infini. Roubachov le sait : apparatchik lui-même, il a épuré sans états d'âme. Le voilà happé à son tour par la machine à broyer, soumis à des interrogatoires et sommé de se prêter à la mise en scène macabre qui le fera avouer qu'il est un traître, un ennemi de la classe ouvrière. Va-t-il se renier quand il s'agit de son propre sort ? Va-t-il sacrifier sa dignité, son amour-propre, en plus de sa vie (dont il sait qu'elle se termine), pour la " plus grande gloire du Parti " ? Mais pourquoi ce parti, qu'il a tant aimé, qui a porté tant d'espoirs, a-t-il besoin de dévorer ainsi ses enfants ? La question taraude Roubachov, mais un peu tard... Dans ce roman majeur du XXe siècle, publié en 1940, Koestler illustre la logique issue de la révolution russe : l'individu est une notion bourgeoise qui doit être subordonnée, et au besoin sacrifiée, à la communauté. Il dépeint une société totalitaire totalement fermée sur elle-même, paranoïaque et ivre de sacrifices rituels qui, au lieu d'avancer vers " l'avenir radieux ", régresse vers des temps d'avant la civilisation.

Quatrième de couverture

Écrit de 1938 à 1940, paru en France dès 1945, Le Zéro et l'Infini est un des grands « classiques » du XXè siècle, ainsi qu'un best-seller mondial. Inspiré des grands procès de Moscou, le roman imagine l'itinéraire d'un responsable communiste, Roubachof, jeté en prison et jugé après avoir été lui-même un « épurateur ». A travers ce thème, l'écrivain nous convie à un véritable procès des dictatures et du système totalitaire pour lesquels l'homme n'est rien, un zéro en regard de la collectivité, alors que l'humanisme voit en lui, au contraire, un infini. Le Zéro et l'Infini est de ces oeuvres dont le temps n'abolit pas la portée. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Détails sur le produit

  • Poche: 248 pages
  • Editeur : Calmann-Lévy (13 avril 2005)
  • Collection : Pérennes
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702135625
  • ISBN-13: 978-2702135624
  • Dimensions du produit: 20,4 x 13,8 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 455.676 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.9 étoiles sur 5
4.9 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un scénario implacable 25 août 2005
Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Poche
Un roman évocateur de l'univers opressant du système soviétique et de l'esprit du communisme pour lequel, comme l'indique si justement le titre, l'individu ne représente rien (zéro) face à la collectivité, à l'opposé du monde libre où pour les humanistes tout au moins il a une valeur infinie, qui ne vaut d'être sacrifiée au bien-être hypothétique d'une quelconque collectivité.
Le personnage principal, haut responsable communiste de la première heure, se voit suspecté de trahison alors même qu'il n'avait aucunement dérogé à l'esprit de la Révolution.
Réalisera-t-il son auto-critique lors des interrogatoires musclés qu'il va subir ? Restera-t-il fidèle à l'esprit qui le guida lors de la Révolution ou doutera-t-il en fin de compte du bienfondé de celle-ci ?
Une peinture intéressante de l'élimination (au sens physique et historique) de la première génération des pères de la Révolution, au profit de ceux, moins intellectuels et idéalistes, qui leur ont succédé et craignaient "l'embourgeoisement" de ceux-ci.
Une bonne leçon pour tous ceux, souvent intellectuels auto-proclamés, qui rêvent encore d'une nouvelle révolution soi-disant au service du peuple et du bien public, et qui ne mène jamais qu'à l'asservissement total de l'homme.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L�horreur de la bureaucratie stalinienne 17 septembre 2004
Par Frountz
Format:Poche
Ce livre est une description historique, politique et philosophique du système bureaucrate stalinien qui nie l'individu, la personne, le JE, cette « fiction grammaticale ». Où l'on suit la déchéance d'un homme politique du Parti, Roubachov, dans sa descente aux enfers. En même temps et du même coup, cet homme parvient à analyser - pour la première fois - la ligne du Parti, la politique de la logique, de la raison, la légitimité et la justesse de ses propres actions...
Des réflexions sur l'histoire, qui jugera a posteriori QUI avait raison, une théorisation du degré de conscience du peuple relativement au contexte historique,... toutes sortes de réflexions s'entremêlent et aboutissent à une délivrance psychologique du personnage, en contrepoids de sa déchéance sociale. La portée en devient alors bien plus générale et d'autant plus pertinente.
Un très beau roman. Vraiment.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Par roseB (France) TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche|Achat vérifié
Cela fait un temps certain que j'ai lu ce roman,récemment je l'ai repris en l'ouvrant au hasard, en me laissant guider par mes annotations (dans les marges), les mots, les phrases que j'avais entourés, soulignés... Et là l'évidence !!! Je devais faire un commentaire.

lorsque qu'il me manque le temps nécessaire pour entamer la lecture d'un livre, je me replonge dans ceux qui m'ont bouleversée, ou dans la découverte d'une nouvelle. Ce fut la première option que j'ai choisie, tant mieux!

C'est un roman, certes par sa forme littéraire, par le style trop méconnu de cet auteur talentueux ; mais ce n'est pas qu'un roman... C'est un témoignage VIVANT contre l'amnésie rampante de ce début de 21° siècle

A la lecture de cette oeuvre j'ai éprouvée des sentiments si intenses que je le situe à mi chemin entre "d'une journée d'Ivan Denissovitch " de Soljenitsyne Une journée d'Ivan Denissovitch (dont la fulgurance des révélations de cette oeuvre à 10 ans transforma ma vie) et le procès de kafka, que j'ai découvert vers mes 13 ans et que je lisais et relisais avec l'innocence de la lectrice boulimique que j'étais, en espérant que "mon pouvoir" de lectrice pouvait à force de le lire changer le cours implacable de l'absurdité de cette administration!!!
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
Par FB
Format:Poche
Qui mieux que Koestler pouvait écrire ce roman dur et impitoyable sur les réalités du marxismes et de l'appareil d'état communiste. Démontant, décortiquant le processus implacable du système soviétique, l'auteur, dans une spirale implacable, nous entraine dans les coulisses des purges initiées par un système déshumanisant, déshumanisé, le système stalinien...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Lucide désillusion 7 mars 2008
Par Axel
Format:Poche
Arthur Koestler décrit avec brio la prise de conscience d'un bolchévique plongé dans l'horreur du stalinisme.

Progressivement celui-ci ouvre les yeux sur l'horreur du communisme, sacrifice de ce que l'homme a de plus précieux, sa conscience, sa liberté sur l'autel de l'illusion de l'état, de la patrie, du groupe.

Finalement tout comme le capitalisme, à travers son culte de la compétition, du matérialisme nie l'Homme, le communisme à travers des procédés apparemment opposés sert la même fin. Il s'agit simplement des deux facettes d'une même pièce.

Arthur Koestler décrit le cynisme, les mensonges, la soif de pouvoir, la violence, l'asservissement et la manipulation au service des ambitions folles et jamais satisfaites d'une petite élite dénuée de conscience.

Le zéro et l'infini est un roman fort, juste et poignant dont vous ne regretterez certainement pas la lecture. 5 étoiles largement méritées pour cette oeuvre majeure.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Terrible et fondamental
Juif hongrois, Arthur Koestler fût communiste ... jusqu'à son voyage en URSS où il découvre l'envers du décor. Lire la suite
Publié il y a 13 mois par Philippe Poux
5.0 étoiles sur 5 Le choc...
Commentaire écrit en cours de lecture... C'est ce que j'ai lu de plus fort depuis des mois. Terrible et puissant voyage dans les pensées, les souvenirs, les doutes et... Lire la suite
Publié il y a 17 mois par P. Classic
5.0 étoiles sur 5 Un livre définitif contre le totalitarisme, criminalité...
Hommes et femmes de tous les pays, unissez-vous contre le totalitarisme!
J'ai lu avec reconnaissance ce livre à l'âge de douze ans, il y a fort longtemps, et le relis. Lire la suite
Publié il y a 18 mois par Georges Duquin
5.0 étoiles sur 5 A LIRE ET A RELIRE
Je vous recommande la lecture de ce livre sur le système
totalitaire soviétique. Ecrit entre 1938 et 1940, ce réquisitoire
est mené avec brio. Lire la suite
Publié le 4 mars 2012 par Dina
5.0 étoiles sur 5 Rafles, emprisonnements, interrogatoires, tortures, faux aveux...
Arthur Koestler nous narre l'histoire de Roubachof, ex-responsable communiste (originaire de l'ancienne garde bolchevique de Lénine), qui a lui-même procédé... Lire la suite
Publié le 21 septembre 2010 par Unvola
5.0 étoiles sur 5 A bas toutes les idéologies !
En peignant les derniers jours d'un haut dirigeant du PC soviétique, ancien héros de la guerre civile, Arthur Koestler se livre à une double... Lire la suite
Publié le 25 janvier 2010 par Gauthier Daniel
5.0 étoiles sur 5 L'ADIEU AUX ARMES
En 1953, le directeur d'une prison de Berlin-Est convoqua les prisonniers politiques-tous communistes fervents, tous épurés- pour leur annoncer la mort de Staline. Lire la suite
Publié le 9 mai 2007 par BAGRATION
5.0 étoiles sur 5 Aussi une oeuvre littéraire
Rien que pour les dernières lignes décrivant la mort du personnage principal, comme une note d'espoir au bout de cet implacable et impitoyable piège de la... Lire la suite
Publié le 3 février 2007 par Aristide France
4.0 étoiles sur 5 Excellente confrontation avec le totalitarisme
Ecrit en 1938, "Le zéro et l'infini" traite des procès de Moscou. Au-delà de la souffrance physique des hommes et des femmes qu'il expose, c'est la... Lire la suite
Publié le 26 juillet 2006 par Max Weber
4.0 étoiles sur 5 Aussi un chef d'oeuvre littéraire
Rien que pour les dernières lignes décrivant la mort du personnage principal, comme une note d'espoir au bout de cet implacable et impitoyable piège de la... Lire la suite
Publié le 14 janvier 2006 par Julien
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?