undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Plus d'options
Led Zeppelin II
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Led Zeppelin II

12 novembre 2007 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:33
30
2
4:44
30
3
6:19
30
4
4:49
30
5
4:14
30
6
2:39
30
7
4:23
30
8
4:21
30
9
4:19
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Un an après l'électrochoc provoqué par leur 1er album, Led Zeppelin confirme tout le bien qu'on pensait d'eux en sortant un 2ème album aussi démoniaque que le précédent.
Ce 2ème opus du Dirigeable explore de nouveaux domaines déjà esquissés dans le 1er mais d'une manière différente comme le blues qui devient plus progressif, le côté psychédélique et même la ballade absente du 1er album.
Le disque se classe N°1 des 2 côtés de l'Atlantique.
L'inspiration blues (créditée ou non) est plus que jamais d'actualité : « Whole Lotta Love » (You need Love de Willy Dixon), « The Lemon song » (Killing floor de Howlin' Wolf), « Bringing it on home » (Sony Boy Williamson via Willy Dixon).
L'album démarre sur « Whole lotta love », un morceau dont le riff dévastateur d'intro à la guitare va sceller à jamais la réputation du groupe. Le passage central très psyché est complètement délirant avec des effets divers sur fond de cymbales pour garder le tempo ! On se croirait pris au cœur d'un film d'épouvante. Ce titre arrive à se hisser à la 4ème place des charts américains. CCS, groupe instrumental anglais fondé par Alexis Korner en 1970, en a fait une version qui a servi de générique au célèbre « Top Of The Pops » pendant plusieurs années.
« Thank you » est une magnifique ballade où Plant alterne un chant à la voix douce et nettement plus incisif dans le refrain sur un fond d'orgue en notes tenues qui nous plonge dans une atmosphère mystique et magique.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 28 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Adanson COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 5 février 2010
Format: Album vinyle
"Led Zep II" est pour moi le meilleur disque de la bande à Jimmy Page.
Mis à part le hit et premier Hard Rock de l'histoire "Whole Lotta Love" (certains spécialistes disent qu'il s'agit de "You really got me" des Kinks), on trouve sur ce CD des morceaux absolument géniaux (Ramble On - The Lemon Song ou encore Moby Dick et Bring It On Home).
Evidemment tout le monde va me citer, "Led Zeppelin IV" avec les hits "Black Dog", "Rock And Roll" ou "Stairway To Heaven". Malgré la grande qualité de ce disque, je préfère la simplicité et le son brut de pomme du "Led Zep II".
En tout cas, ce groupe incontournable dans l'histoire du rock restera avec quelques autres: "Deep purple", "Black Sabbath" ou "Alice Cooper" comme les pionniers du Hard Rock.
Petite anecdote: je viens d'apprendre que Jimmy Page tenait la guitare sur "La poupée qui fait non" de Polnareff.
Inutile de vous dire que j'adore ce disque et que je le conseille.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dr. Rock TOP 500 COMMENTATEURS le 2 mars 2014
Format: CD
Telle la gestation hybride d’une entité née de la fusion de la foudre et d’un char d’assaut, LED ZEPPELIN II sort neuf mois après le premier album du groupe éponyme ! Autant le dire tout de suite, le climat est installé. Débutant par l’un des morceaux-clés de l’histoire du rock, l’incroyable WHOLE LOTTA LOVE (l'un des trois riffs fondateurs du hard rock), l’album renferme une énergie inconcevable. Sans accumuler de grosses guitares sursaturées, basant toute la force des morceaux sur la seule interaction entre les musiciens, Led Zeppelin fait ici la preuve que son alchimie naturelle est proche de l’alliage.
Sur un morceau phénoménal, HEARTBREAKER, avec un riff là aussi classé sur l’échelle de Richter, le groupe réalise des prouesses équilibristes entre puissance pachydermique et finesse rythmique. Sans ne jamais oublier d’écrire des CHANSONS (LIVING LOVING MAID, RAMBLE ON, THANK YOU), ce qui le positionnera toujours un cran en dessus de tous les bourrins qui se réclameront de lui sur la seule base du bruit produit ! Avec cet album qui largue ses morceaux comme un bombardier survolant la ville, Led Zeppelin allait bouffer l’Amérique toute entière. Laquelle, consentante, le surnommait Brown Bomber…
Tops : WHOLE LOTTA LOVE, HEARTBREAKER, RAMBLE ON, THANK YOU, LIVING LOVING MAID, MOBY DICK
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 15 mai 2009
Format: CD
Led Zep est un des plus grands groupes de l'histoire et il n'a fait presque que de la haute qualité. Lorsque l'on sait qu'il a évolué quasiment en parfaite courbe ascendante, on peut s'attendre, après une énorme claque avec un MONUMENTAL 1er album, fondateur, qui a défini un style, tomber sur encore mieux au 2e essai.

Pour moi, cet essai n'est transformé que partiellement.

Le groupe a effectué un net virage avec le précédent opus, élargissant son style, développant vers le folk et le blues, tout en conservant sa hargne bien sûr. Mais le ton général est un peu plus tempéré que sur le "I" je trouve.

On attaque avec un destructeur "Whole Lotta Love", culte, qui met les pendules à l'heure d'entrée. Rien à dire, ce titre emporte tout sur son passage. Fort et doté d'un riff imparable, il sera un hymne est l'ets encore à ce jour. "What Is And What Should Never Be" révèle une structure plus complexe, novatrice et progressive, très intéressante. "The Lemon Song" replonge dans le blues le plus roots qui soit. "Thank You" est un titre jovial et enlevé, folk dans l'âme, qui respire la joie de vivre. "Heartbreaker", devenu culte, est très rock, lui aussi construit sur un riff très fort. "Living Loving Maid (She'S Just A Woman)" vient des Yardbirds de Page, tandis que l'excellent "Ramble On" est une déferlante rythmique rehaussé de guitare accoustique vitaminée. Le non-moins cultissime "Moby Dick" met en exergue la maestria de Bonham aux fûts, avec un solo de batterie rare et débridé.
Lire la suite ›
1 commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique