Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Led Zeppelin III (Deluxe Edition)
 
Agrandissez cette image
 

Led Zeppelin III (Deluxe Edition)

2 juin 2014 | Format : MP3

EUR 11,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 16,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
2:26
30
2
3:53
30
3
3:30
30
4
7:24
30
5
4:07
30
6
4:57
30
7
3:11
30
8
5:37
30
9
4:17
30
10
3:42
Disc 2
30
1
2:27
30
2
3:43
30
3
3:19
30
4
7:17
30
5
4:01
30
6
5:20
30
7
5:23
30
8
5:54
30
9
4:07

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 5 octobre 1970
  • Date de sortie: 5 octobre 1970
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Atlantic Records
  • Copyright: 2014 Atlantic Recording Corporation, A Warner Music Group Company. All Rights Reserved.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:24:35
  • Genres:
  • ASIN: B00IZ6BWKS
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (44 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.013 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par pcmusic on 23 octobre 2004
Format: CD
Cet album controversé par la critique est pourtant un chef d'œuvre du groupe. Robert Plant et Jimmy Page se sont isolés dans une maison de campagne anglaise à Bron-Yr-Aur. Il en résulte un disque tantôt électrique et énergique et tantôt acoustique. L'album se classe à la première place des 2 côtés de l'Atlantique.
« Immigrant song » entame l'album de la meilleure manière sur un rythme débridé et syncopé et nous met tout de suite en haleine avec un cri déchirant de Robert Plant comme s'il s'agissait d'un fauve au fond d'une caverne. La voix de Robert est alternativement douce et agressive. Le simple monte à la 16ème place aux USA.
Après un « Friends » aux couleurs orientales et folk, nous avons droit à un énergique « Celebration day » suivi d'un des monuments de Led Zeppelin : « Since I've been loving you ». Ce titre, enregistré « live » est un des plus grands morceaux de blues jamais écrit par des musiciens blancs. Dès l'intro, Page nous prend aux tripes avec sa guitare ; la batterie marque un tempo imposant bien soutenu par la basse et l'orgue. Plant chante d'abord doucement « Working from seven... » Puis sa voix s'élève rageusement dans l'aigu sur « since I've been loving you » ; impressionnant de force et de violence. Page nous gratifie d'un des plus grand solos de guitare de l'histoire du rock. Ensuite les musiciens se déchaînent littéralement dans une orgie de blues, de guitares, de cris déchirants de Plant parfaitement contrôlés, au fur et à mesure que le niveau sonore monte.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrice on 4 juin 2014
Format: CD Achat vérifié
Contrairement à ce qui a été dit à l'époque, cet album du Zeppelin est tout simplement excellent et j'ai même tendance à l'aimer par-dessus tous les autres, ce qui n'est pas peu dire, vu le culte que je voue littéralement à ce groupe. On parle toujours du côté acoustique de cet album qui est bien sûr indéniable, mais tout le début du disque est franchement électrique (à part friends) : Immigrant song, Celebration day, le fabuleux blues "Since i've been lovin you", et "Out on the tiles", ensuite nous avons droit au trop sous-estimé "Gallows pole", tradtionnel arrangé par Page/Plant qui est tout simplement une pièce d'anthologie, après on passe évidemment aux fameux morceaux acoustiques tant critiqués à l'époque et pourtant, que des chefs-d'oeuvre : "Tangerine", "That's the way", "Bron y Aur stomp" et puis le dessert : l'hommage rendu au chanteur Roy Harper, ami méconnu du groupe où Plant chante d'une façon démentielle, je ne me lasse pas d'écouter ce morceau ! Cette réédition est intéressante au point de vue de la qualité de la remasterisation qui est cette fois vraiment remarquable, le disque "compagnon" est certes un plus, mais n'est pas vraiment indispensable, mis à part les deux inédits. Pour l'instant je n'ai commandé que celui-ci, mais je crois que je vais me laisser tenter par les deux autres (le 1 et le 2), que voulez-vous, quand on aime, on ne compte pas !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par vincent_33 on 11 janvier 2006
Format: CD
Troisième album du groupe en un an et demi (!), « III » marque alors une sorte de virage dans l’évolution du groupe… ou tout du moins une parenthèse. Contrairement à ses deux prédécesseurs qui comprenaient leur lot de riffs hurlants et de fiévreux passages typiquement hard-rock (style que le groupe contribuait au passage à créer), ce troisième volet opte lui, pour une approche plus acoustique et intimiste de la musique du groupe. Bien entendu, les poussés électriques restent de mise, notamment sur l’énorme « Immigrant song » introduit par le désormais mythique cri de sirène de Plant, mais celles-ci, moins nombreuses qu’à l’accoutumé, se voient plus ou moins noyées sous une avalanche de guitares acoustiques et d’influences folk UK. De blues, il ne reste plus grand-chose, si ce n’est un « Hats off to (roy) harper » au slide endiablé et ce dantesque « Since I’ve been loving you » où Page s’envole littéralement dans un solo, certes balisé, mais proprement magnifique de feeling et de touché. A côté de ça, et sans doute dans l’optique d’essayer quelque chose de différent, la folk domine, notamment sur l’enchaînement de quatre titres quasi exclusivement acoustiques et pétris d’influence traditionnelles (« Gallows pole », « Tangerine », « That’s the way », « Bron-y-aur stomp »). Si la démarche surprend au départ, celle-ci finit par séduire.Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique