EUR 102,70 + EUR 2,49 Livraison
En stock. Vendu par thebookcommunity_fr
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par Japan-Select
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expe'die' depuis Japon. Rapide: 3-4 semaines.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Leftoverture
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Leftoverture Enregistrement original remasterisé, Import


Prix : EUR 102,70
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par thebookcommunity_fr.
3 d'occasion à partir de EUR 10,97

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
EUR 102,70 Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock. Expédié et vendu par thebookcommunity_fr.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Kansas

Discographie

Image de l'album de Kansas

Photos

Image de Kansas
Visitez la Page Artiste Kansas
98 albums, 4 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Leftoverture + Point of Know Return + Song for America
Prix pour les trois: EUR 120,38

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (22 mai 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00005JA2B
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 883.468 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Carry on Wayward Son 5:23EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter  2. The Wall 4:47EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. What's on My Mind 3:28EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Miracles out of Nowhere 6:26EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Opus Insert 4:26EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Questions of My Childhood 3:37EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Cheyenne Anthem 6:53EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Magnum Opus: Father Padilla Meets the Perfect Gnat / Howling at the Moon / Man Overboard / Industry on Parade / Release the Beavers / Gnat Attack 8:25EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Carry on Wayward Son (Live) 4:43EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. Cheyenne Anthem (Live) 6:41EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Critique

Avant de devenir l’un des fleurons du rock chrétien de par le monde, Kansas tente dès ses débuts (il y parvient) de concilier son amour immodéré pour le rock progressif – généralement représenté par des musiciens britanniques – et des racines franchement connotées (dont l’appellation retenue fait amplement foi).

Ce quatrième album constitue un élan irrépressible de cette procédure, et il faut reconnaître une constance remarquable au sextet, pour avoir persisté et signé dans ce créneau du boogie progressif qui, par ailleurs, laisse perplexe des années durant promoteurs de concerts, et responsables de labels. Ce disque est donc un concept album, à la thématique pas plus ampoulée et ésotérique que certains de ses confrères grands-bretons, et aux titres de pièces au moins aussi amusants (tel « Padilla Meets the Perfect Gniat », lui-même premier mouvement de la suite « Magnum Opus »).

Mais une écoute attentive du disque laisse assez rapidement comprendre que ce qu’il y a de plus compliqué chez Kansas, ce sont encore les titres de chansons. Car, pour le reste (harmonies vocales policées, talentueuse synthèse entre des guitares – celles du membre fondateur Kelly Livgren - et les claviers de Steve Walsh, lorgnant vers le heavy metal, et moments plus apaisés où règnent les climats acoustiques, et le violon de Robbie Steinhardt), rien n’est torturé ici, ni incompréhensible. On est entre musiciens de bonne compagnie, certes pas géniaux, mais assurément compétents artisans. Et puis, il y a « Carry On Wayward Son », en ouverture irrésistible : un chant a capella s’évaporant dans un riff pour marteau-pilon, et trois changements de rythme en dix mesures, et donc au total un monument de roublardise sonore, qui échappe in fine à toute analyse, et critique.

Leftoverture parviendra à la cinquième place des charts américains, et le single « Carry On Wayward Son » connaîtra la grâce d’une onzième position dans sa catégorie. Et, d’un point de vue commercial, la suite sera encore plus probante.



Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par leto le 24 novembre 2003
Format: CD
Album de 1976, Leftoverture est essentiel à plusieurs niveaux. D'abord il contient le premier hit du groupe : "Carry on Wayward Son", mais surtout il marque un virage progressif dans la discographie du groupe : "Magnum Opus" est une longue pièce sublime. Fourmillant de jams instrumentaux et d'harmonies vocales, ce Kansas-là propose des morceaux très fouillés et s'impose comme le précurseur du hard-fm mais aussi du metal progressif actuel. Un must.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par PAQUES Pierre. le 6 février 2014
Format: CD
Pour le morceau Magnum Opus je suis un peu en accore avec le fait qu'il soit un peu lourd sur l'album, même s'il reste une belle création...alors que, dans le fabuleux live "Two For The show"...wouaou...il prends toute sa dimention !!!

Sinon, comment choisir entre Point of Know Return et Leftroverture ?...on choisi pas, on prend les 2 ;)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Religionnaire le 21 septembre 2008
Format: CD
Après trois albums, le succès de Kansas est toujours jugé insuffisant. La pression croissante exercée sur la paire de compositeurs Livgren/Walsh les déstabilise au point que Livgren comparera l'expérience de l'écriture de Leftoverture à celle d'avoir une arme braquée sur sa tempe. Il compose tout de même cet album presque intégralement avec un souci particulier pour rendre ses créations mélodiques accessibles, dirigeant ainsi son groupe tout droit vers la spirale de l'arena rock. Le désappointement des hautes instances du label quant à l'absence de tube après trois albums prend officiellement fin avec "Carry On Wayward Son". Ce titre aux allures parodiques, qui n'est même pas répété une seule fois avant l'entrée du groupe au studio, bénéficiera encore de passage radio trente ans plus tard. Il offre cette alternance de passages musclés et de phases plus sirupeuses, typique de la tradition fédératrice de l'arena rock, tout en conservant un niveau de sophistication bien supérieur à la moyenne du genre.

Résigné à laisser tomber une grande partie de ses aspirations progressives, le groupe parvient tout de même à inclure une suite de plus de huit minutes à la fin de l'album. Ce "Magnum Opus" est malheureusement la plus piètre performance de ce type réalisée par le groupe, cachant derrière son imposante ouverture une suite de remplissages ramollis et barbants.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 27 mai 2011
Format: CD
Quatrième album de Kansas, c'est ce disque qui lui permettra d'atteindre la notoriété qu'il mérite amplement.
Le début de l'album démontre à la perfection toute l'ambivalence de ce groupe hors du commun qui n'a pas choisi la solution la plus simple pour se faire connaître ; entre le hard rock puissant de "Carry on my Wayward Child "(remarquez comment les chorus Kerry Livgren se fondent dans l'architecture du deuxième guitariste Rich Williams) et le très mélodieux "The Wall" transcendé par la voix splendide de Steve Walsh.
Toute la musique du groupe repose sur une base rock, qui possède la puissance de feu des meilleurs groupes de hard rock, le tout enrobé de chamarrures progressistes, héritées des grands groupes de la progressive britannique.
Mais jamais sa musique ne sera pompeuse et surchargée, car Kansas se sont tous d'excellents musiciens et la paire Livgren/Walsh de bien avisés musiciens et compositeurs.
Vous pourrez donc vous esbaudir sur les superbes "Questions of my Childhood" enluminé par le violon de Robby Steinhard, "Miracles of Nowhere" porté à bout de bras par la bondissante rythmique Dave Hope/Phil Ehardt ou le mélancolique "Cheyenne Anthem".
Reste "Magnus Opus" qui clôt ce disque (du moins dans la version d'origine, sans les bonus), une pièce ambitieuse qui a cependant pris un « petit coup de vieux ».
Un album, servi par la production lumineuse de Jeff Glixman, qui réserve toujours des surprises, que l'on écoute toujours avec bonheur et qui EST le classique du groupe avec le prochain "Point of Know Return".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?