ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

L'empereur, c'est moi [Broché]

Hugo Horiot
4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (42 commentaires client)
Prix : EUR 17,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 26 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

28 mars 2013 DOCUMENTS
« Un témoignage exceptionnel »
Le Soir
« L'itinéraire d'un enfant qui a réussi à quitter la prison de ses rêves pour en faire une oeuvre. »
Le Figaro littéraire

Ce livre est une histoire vraie. L'autoportrait d'un enfant en colère, qui mène une guerre sans merci, contre lui-même et contre les autres. Un enfant autiste Asperger.
Aujourd'hui, l'orage de l'autisme est passé. Le guerrier aux bras nus est devenu un adulte serein. Alors, il a décidé de replonger en enfance. Au fil des chapitres, il nous entraine avec lui. Il a quatre ans, huit ans, douze ans. Il a peur. Il se cogne à l'absurdité de la vie comme un papillon contre une lampe.
C'est net, juste, étrange, cruel parfois. Les larmes sont étouffées et la tendresse jaillit comme l'éclair.
Un texte fascinant dans la lignée des grands récits sur l'autisme.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'empereur, c'est moi + Le petit prince cannibale - Prix Goncourt des Lycéens 1990 + Moi, l'enfant autiste
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Revue de presse

Quand je rêve, je vois une image, je bloque cette image et j'entre dans mon rêve. Ces images s'entrechoquent, disparaissent et reviennent. J'ai peur qu'elles ne s'échappent. Alors je les dessine. Et elles existent. À l'école, on me regarde en souriant et on me dit que je suis un « cerveau lent ». Ils ne savent pas comme les images défilent vite dans ma tête. Je leur réponds intérieurement, puisque « répondre » au professeur est interdit, que si je suis un « cerf-volant », qu'attendent-ils pour me lâcher ? Dans ma tête, je tâche d'y passer le plus de temps possible, et ça ne plaît pas vraiment aux autres. Je rêve endormi, je rêve éveillé. Je suis un rêveur, comme ils disent.
Le monde n'aime pas les rêveurs : ils doivent être surpuissants et beaucoup plus malins que la moyenne s'ils veulent y trouver leur place. Sinon ils n'auront aucune chance et finiront dans la benne à ordures. Voici le sort qui m'est réservé si je continue à rêver, ou du moins si cela se voit. Seulement, sans mes images et mon rêve, je suis mort. Un pantin mort. Dont les fils seront tirés par un manipulateur secret qui s'occupe de rêver pour les autres. C'est ça qu'ils veulent : détruire les images que j'ai dans la tête pour m'imposer leur « rêve » à eux. Leur sombre songe dont je ne veux pas faire partie. Figurant du rêve général et formaté, ça ne m'intéresse pas. Ce sera sans moi et moi sans vous.
Je connais bien la forêt et je ne crains pas les fantômes. Ils savent que je les respecte et que je ne suis pas venu pour les chasser. Malheur à celui qui les méprise : il sera changé en ver de terre.
Je marche dans la forêt, toujours avec une épée en bois. Le monde n'aime pas les rêveurs. Je dois m'entraîner. M'entraîner à me battre et à résister pour rêver.
Le fantôme siffleur m'a soufflé une idée aujourd hui. Il m'a appelé le « petit dragon ». Ce sera le début de mes bandes dessinées. Elles raconteront l'histoire du petit dragon. Difforme, le petit dragon est rejeté par son clan dès sa naissance parce qu'il ne peut pas cracher de feu. À l'école, les fantômes ont disparu. Ils n'aiment pas cet endroit et moi non plus. Les lieux sans fantômes me désespèrent. Alors je reste avec les images qui tournent dans ma tête, les images que les fantômes m'ont soufflées. À l'école, on m'empêche de traduire ces images. Elles sont « hors sujet ». Alors je me dis qu'une existence de fantôme me plairait bien. Bien plus que celle d'un écolier en tout cas. Je ne veux pas entendre les voix et les cris autour de moi. Je préfère le silence. Je suis le fantôme de l'école. --Extrait

Trois questions à Hugo Horiot, comédien et écrivain
« Je n'ai pas guéri de l'autisme, j'ai appris à vivre avec. »
Hugo Horiot a reçu lundi 21 octobre le Prix « Paroles de patients », qui récompense des auteurs racontant leur rapport à la maladie et à la guérison.
Dans « L'empereur, c'est moi » (L'iconoclaste, 17 euros), ce trentenaire autiste, atteint du syndrome d Asperger, raconte comment il est sorti du silence.

Pourquoi avez-vous écrit ce livre sur votre enfance et votre maladie? ?
Hugo Horiot : J'écris par besoin. Mon enfance est une période que j'ai longtemps murée, car depuis que ma maladie est devenue insoupçonnable, au cours de mon adolescence, je ne voulais plus rien avoir à faire avec. Je n'en avais plus jamais parlé, en venant presque à en nier l'existence. Mais à force de ne pas assumer, c'est devenu comme un sac de briques. Quand j'ai décidé d'écrire, je n'avais pas de plan, j'ai juste ravivé des souvenirs qui, par domino, en ont appelé d'autres, parfois très enfouis. J'ai gardé cette forme très séquencée, comme des petits épisodes, et l'idée de raconter mon quotidien et ma situation avec mon point de vue d'enfant.
Vous expliquez que vous aviez décidé, par vous-même, de ne pas parler. Et puis un jour, vous sortez du silence. Que s'est-il passé? ?
H.H. : Effectivement, j'avais décidé de ne pas parler, car je ne voulais pas me mêler au monde. C'est mon histoire, pas celle des autistes en général. Des personnes non malades peuvent d'ailleurs se reconnaître dans les moments de violence, d'exclusion et d'incompréhension du monde que je décris. J'avais pour ma part le désir de ne pas être là, je détestais mon état d'enfant. Je voulais tout recommencer, revenir dans le ventre de ma mère, mourir, ou au contraire devenir adulte tout de suite. C'est à ma mère que je dois d'en être sorti. Dès qu'elle a vu que j'étais un bébé particulièrement calme, qui ne pleurait jamais, elle a déployé une énergie incroyable pour me stimuler et ne pas attendre que des médecins me prennent en charge. Je suis devenu verbal à six ans, à force de stimulations et de « pièges » que ma mère me tendait en me surprenant, en me forçant à parler. Mais cela a été très dur. « Chaque mot sera une abdication, chaque mot me tue », comme je l'écris dans le livre. Aujourd'hui, je ne considère pas que j'ai guéri, car on ne guérit pas de l'autisme, mais j'ai appris à vivre avec.
Aujourd'hui, ce livre fait-il parti d'un combat lié à l'autisme? ?
H.H. : Je ne veux pas devenir le fer de lance de telle ou telle association même si je considère en effet qu'en France, on est à l'âge de pierre par rapport à l'autisme. On subit cette mainmise de la psychanalyse quand tous les autres pays sont passés à autre chose, par les méthodes comportementalistes par exemple. C'est d'ailleurs un peu ce que ma mère a fait pour moi, par instinct. C'est aberrant de vouloir psychanalyser un autiste. Mais je n'ai pas envie pour autant de prendre part à cette guerre. Ce livre est avant tout un objet littéraire.

Propos recueillis par Flore Thomasset. --Extrait d'interview : La Croix, 22 octobre 2013.

Biographie de l'auteur

Hugo Horiot a trente ans. Il est comédien. En 1990, sa mère, l'écrivain Françoise Lefèvre, lui avait consacré un récit, Le Petit Prince cannibale, couronné par le Goncourt des lycéens. Elle signe la postface de ce livre.

Détails sur le produit

  • Broché: 214 pages
  • Editeur : ICONOCLASTE EDITIONS (28 mars 2013)
  • Collection : DOCUMENTS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2913366589
  • ISBN-13: 978-2913366589
  • Dimensions du produit: 18,6 x 13,6 x 2,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (42 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.670 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Photo © Sacha Wolff
Hugo Horiot est né à Dijon le 3 Aout 1982. Comédien, écrivain et réalisateur, il vit actuellement à Paris.
www.hugohoriot.com

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
27 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A mi chemin entre l'étude et la poésie 12 avril 2013
Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché
Comédien, réalisateur, producteur, monteur et écrivain, rien, à première vue, ne pourrait laisser deviner qu'Hugo Horiot a été un enfant autiste, victime du syndrôme d'Asperger. En rappelant quelques faits édifiants ( "L'école n'est pas du tout adaptée pour recevoir des personnes en situation de handicap. C'est un problème d'ordre discriminatoire. La France est très en retard là-dessus. En Europe, 100% des enfants autistes sont scolarisés. En France, moins de 20%."), Hugo raconte le long calvaire qu'a été sa scolarité, le rejet de la différence, l'incompréhension...

Aujourd'hui, pour le "traitement" de l'autisme, la méthode psychanalytique reste la seule technique mise en oeuvre, méthode grandement remise en question par l'auteur, pour qui la psychanalyse "n'a aucune prise sur l'autisme (...)c'est une thérapie basée sur la communication entre le patient et son thérapeute. Un sujet autiste étant privé de toute communication avec le monde, je ne vois pas en quoi la psychanalyse peut-être opérante sur lui".

Fils de la romancière Françoise Lefèvre, qui a écrit pour lui Le Petit Prince cannibale et Surtout ne me dessine pas un mouton, Hugo Horlot donne, avec ce livre, les clés de son comportement autistique. Comme un nouveau-né qui se rappellerait le monde d'où il vient, c'est sous ce prisme qu'il convient de regarder son comportement à cette époque.

Un point de vue unique sur les perceptions, les souffrances et plus généralement, la vie des gens dit "différents". Un texte porteur de rêve et d'espoir, à mi chemin entre l'étude et la poésie, un livre unique en somme.

CREW.KOOS
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 rare 17 septembre 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Rare témoignage sur l'autisme, vu "de l'intérieur", par un enfant autiste devenu adulte et qui "s'en est sorti". L'amour de ses parents transpire à travers le livre, et aussi leurs souffrances comme celles, innombrables, de leur enfant. Tout est dit très délicatement avec beaucoup de pudeur et de réserve, mais très clairement.
Ce livre est un trésor pour mieux comprendre à la fois le monde de l'autisme, et celui de l'enfance. Très facile à lire, il est écrit dans un style particulièrement évocateur et profond.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 objet litteraire 4 juin 2013
Format:Broché|Achat vérifié
objet litteraire plus qu'un livre sur un autiste aspeger
j'avais lu le petit prince cannibale : heureuse de savoir ce qu'il est devenu
Pour qu'un autiste s'ouvre il lui faut une passion. Le Théâtre, ici, les mots.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une mise au point entre les lignes 28 mai 2013
Par corinne van loey TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
Ce livre n'est pas d'une structure classique et pourtant il en dit long sur l'incommunicabilité. Hugo ne comprends rien à ce monde et ce monde ne comprend rien à lui. J'ai aimé les passages sur la colère contre Madame C et le fait de devoir attendre d'être adulte pour pouvoir l'exprimer. Car la colère est un sentiment interdit chez l'enfant qui a pourtant pour vocation de marquer des limites. Le récit de Hugo montre qu'elles ont été souvent dépassées par les adultes. Quant à la psychanalyse, qui poursuit ses ravages d'inefficacités dans de tels cas et dans bien d'autre Hugo a bien raison de remettre les choses en ligne. Pourvu qu'il soit entendu. A conseiller en tous cas
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 poignant témoignage encourageant! 16 juillet 2013
Par Rappel
Format:Broché|Achat vérifié
Ecrit simplement, donc facile à lire, et qui traduit bien le ressenti de l'auteur. On comprend tout de suite le problème de ses enfants qui se morfondent dans notre société et notre système scolaire. A conseiller à tous les parents qui ont des doutes, les profs et instits qui ne savent pas toujours comment faire, mais aussi à tous ceux qui ne connaissent pas encore bien ce handicap particulier et surtout invisible...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 mille bravo 14 mai 2013
Par MOKA
Format:Broché|Achat vérifié
entrer dans ce récit, c'est faire un parcours initiatique,c'est écouter et voir l'autre avec nos yeux d'enfant, recommandé à ceux qui ignorent tout de l'autisme.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le petit prince a bien grandi... 15 août 2013
Par Galadriel VOIX VINE
Format:Broché
Il y a de cela plusieurs années, j'ai lu et beaucoup apprécié le "Petit prince cannibale" de Françoise Lefèvre. Lorsque j'ai croisé ce livre écrit par ce petit prince, je n'ai pas hésité.Ce texte nous permet de comprendre ce qui se passe dans la tête d'un petit garçon atteint d'autisme. Et il se passe beaucoup de choses dans cette petite tête bien faite et si originale. Cela nous rappelle aussi que ces petits sont par certains côtés des enfants comme les autres: l'enfer quotidien du collège avec ces ados monstrueux mais socialement admis et qui, en tout inconscience du mal qu'ils ont pu faire, se réjouiront de leur jeunesse.
Quelques portraits d'instit (là j'en ai pris pour mon grade ;)) à qui j'espère ne pas ressembler.

J'ai adoré le portrait de la maman, de la grande et de la petite soeur et du petit cousin (le diplomate).
Et je suis ravie que ce jeune homme ait trouvé sa voie.

Touchant, instructif, utile.
Une belle rencontre.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Virtuose
le pendant du petit prince cannibale. Sublime ecriture et candeur aigre douce. Un petit livre nécéssaire pour comprendre la vie et le quotidien de ceux qui souffrent... Lire la suite
Publié il y a 5 jours par Mercier
5.0 étoiles sur 5 Poignant!...
Un beau récit autobiographique sur une "vision de l'intérieur". L'auteur, agé de 30 ans, est Asperger's et aujourd'hui comédien,... Lire la suite
Publié il y a 1 mois par Bee
5.0 étoiles sur 5 Captivant
Un livre très surprenant mais tellement captivant ! Hugo Horiot écrit avec des mots simples et ne nous épargne pas des détails parfois cruels. Lire la suite
Publié il y a 3 mois par Eva MARANDE
5.0 étoiles sur 5 Livraison Rapide, produit conforme à la description
Pour tout ceux qui souffrent ou s'interessent au Syndrôme D'Asperger ce livre est un vrai chef d'oeuvre. Lire la suite
Publié il y a 3 mois par Cyril richon
3.0 étoiles sur 5 Très authentique
Très bien mais un peu court, mais très réaliste. Langage de l'enfant très réels. Correspond à un enfant à problème
Publié il y a 4 mois par van Horenbeeck Serge
2.0 étoiles sur 5 un peu déçue
J'en avais entendu tant de bien en particulier chez Ruquier mais finalement la lecture est assez décevante. Lire la suite
Publié il y a 5 mois par M. Et Mme Brassart
3.0 étoiles sur 5 Surprenant
On se pose tout un tas de question après la lecture de ce livre qui nous transporte dans un autre monde ou une autre vision de ce monde. Lire la suite
Publié il y a 5 mois par carlot aurelie
5.0 étoiles sur 5 J'ai eu l'impression de rentrer dans le livre.
Un de mes élèves est dans le même cas que l'auteur et le livre a été présenté par celui-ci chez Ruquier. Lire la suite
Publié il y a 6 mois par Bernadette Dumont
5.0 étoiles sur 5 Emotion !
Un livre plein d'émotion ! Facile à lire (même pour ceux qui comme moi n'ont pas vraiment l'habitude de lire quotidiennement)! Lire la suite
Publié il y a 6 mois par S.L.
5.0 étoiles sur 5 CADEAU A UN AMI PSYCHIATRE
après lecture, ce ne fut qu'enthousiasme - A faire lire à tous les professionnels du secteur psy... Lire la suite
Publié il y a 6 mois par F. baltzinger
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?