undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Acheter d'occasion
EUR 69,20
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par tousbouquins
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expédié par avion depuis les USA; prévoir une livraison entre 10 à 15 jours ouvrables. Satisfait ou remboursé
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'envers et 'endroit Relié – 1958


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 69,20
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,40

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Les Essais LXXXVIII.Hardback, ex-library, with usual stamps and markings, in poor all round condition, suitable as a reading copy. Ships within 24 hours.



Détails sur le produit

  • Relié
  • Editeur : Gallimard (1958)
  • ASIN: B001KVAD1Y
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment «L'étranger» (1942) et «La Peste» (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par HJ TOP 1000 COMMENTATEURS le 10 mai 2011
Format: Poche Achat vérifié
Cette oeuvre de jeunesse est peut-être la plus autobiographique de Camus: on y trouve les thèmes qu'il développera plus tard, la misère, le soleil, mais surtout l'image de cette mère silencieuse, indifférente même dans son isolement, et qui est "comme l'immense pitié de son coeur". Il écrit dans sa préface (à lire absolument)que toute son oeuvre témoigne de ce long chemin qu'il a commencé en écrivant L'Envers et l'Endroit . Aussi, ces 5 courtes nouvelles sont-elles à découvrir si l'on veut mieux connaître Camus. Elles sont surtout une méditation sur le sens de la vie et de la mort et sur le tragique de l'existence ( le mot "absurde" apparaît déja). Cependant, face à l'indifférence du monde, il reste à l'homme la passion de vivre et la sensualité est partout présente dans ces réflexions d'un tout jeune homme.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Epsilon le 29 septembre 2011
Format: Poche Achat vérifié
'L'Envers et l'Endroit', ou comment comprendre l'oeuvre de Camus et imaginer celle qu'il aurait continué d'écrire si un accident de voiture, survenu le 4 janvier 1960, ne l'avait fauché en pleine gloire.

Ainsi qu'Albert Camus le précise dans la préface qui accompagne cette édition, préface qui est au moins aussi importante que l'ensemble des textes qui composent 'L'Envers et l'Endroit', tout, absolument tout ce qui a pu inspirer et hanter l'écrivain, se trouve dans ce petit livre écrit à l'âge de 22 ans : le silence admirable et mystérieux d'une mère aimée, la proximité de la mort, de la pauvreté et du soleil et, surtout, l'absurde et la révolte qui naissent des questions que l'homme ne cesse de poser à un monde qui demeure à jamais éperdument silencieux.

Lisez ce livre avec ferveur, relisez-le, et vous ne verrez plus jamais la vie comme vous la voyiez; bien plus, vous ne la vivrez plus comme vous l'aviez vécue jusqu'alors.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Grasland le 20 janvier 2010
Format: Poche
Une préface extraordinaire, de Camus lui-même, pour cette réédition de son premier livre écrit à 22 ans. Cette longue préface résume tout de l'homme et de son œuvre, tout en préparant merveilleusement à la lecture qui suit. Et quelle suite! Là aussi, on trouve en germe tous les futurs écrits de cet homme d'esprit qui savait aussi vivre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc REYNAERT TOP 100 COMMENTATEURS le 5 octobre 2012
Format: Poche Achat vérifié
Dans les textes de ce recueil, Albert Camus dévoile certaines sources originelles de sa vie et de ses oeuvres, notamment de `La Mort heureuse' et, surtout, de `L'Etranger' et du `Mythe de Sisyphe'. Comme il l'explique si bien dans la Préface : `L'Envers et l'Endroit', `ce monde de pauvreté et de lumière, dont le souvenir me préserve encore des deux dangers contraires qui menacent tout artiste, le ressentiment et la satisfaction.'

Sa famille
En Algérie, sa famille est dominée par la grand-mère, `qui sacrifiait tout à un amour-propre de bête' et qui écrasait l'esprit faible de sa fille. L'enfant de la fille a peur : `Il a pitié de sa mère, est-ce l'aimer ? Elle ne l'a jamais caressé. Il reste alors de longues minutes à la regarder. A se sentir étranger, il prend conscience de sa peine.' Sa mère `joue le rôle d'une vieille femme pauvre à l'émouvante destinée'.

L'Etranger
L'impact sur le fils de l'indifférence de sa mère s'est accentué, quand elle a été brutalisée par un homme. `Il décida sur l'avis du docteur de passer la nuit auprès d'elle. Ce n'est que plus tard qu'il éprouva combien ils avaient été seuls en cette nuit. Seuls contre tous. Il ne restait plus qu'un grand jardin de silence ou croissaient parfois les gémissements apeurés de la malade. Lui ne s'était jamais senti aussi dépaysé. Rien n'existait plus. Rien que la maladie et la mort où il se sentait plongé.' `L'Etranger' est né dans la réalité de tous les jours, et non pas via des considérations philosophiques.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?