Plus d'options
Leonhardt Edition Vol.11 - Frescobaldi: Werke für Cembalo und Orgel
 
Agrandissez cette image
 

Leonhardt Edition Vol.11 - Frescobaldi: Werke für Cembalo und Orgel

4 décembre 1995 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:34
30
2
12:18
30
3
5:15
30
4
5:36
30
5
3:38
30
6
2:02
30
7
3:07
30
8
4:31
30
9
4:16
30
10
2:04
30
11
9:04
30
12
7:39

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 4 décembre 1995
  • Date de sortie: 4 décembre 1995
  • Label: deutsche harmonia mundi
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:04:04
  • Genres:
  • ASIN: B0028ZLX6U
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 179.240 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas TOP 50 COMMENTATEURS sur 14 avril 2014
Format: CD
Après un premier album (dans les années 50) autant en forme de cri d'amour que de pêché de jeunesse pour cette musique de Frescobaldi et une seconde anthologie dans les années 60 encore irrégulière mais clairement sur la bonne voie, cette troisième anthologie Frescobaldi est très proche de la perfection frescobaldienne qui marqueront l'intégrale du livre de capricci et l'anthologie Philips des années 90.

Au delà d'un jeu tranchant et vif, Leonhardt sait tenir ses chevaux (traduction maladroite de "hold his horses") tout en sachant aussi créer des espaces entre les lignes de chant vraiment audibles et un léger mouvement de battement qui berce l'auditeur et rend cette musique, apparemment austère ou hermétique à beaucoup d'auditeur du XXe siècle, abordable.

Il nous emmène dans les profondeurs abyssales de cette musique, des profondeurs en forme de ciel étoilé tant elles sont éclairées de tellement d'étoiles d'autant plus expressives qu'elles sont distantes et distinctes entre elles.

Par rapport aux autres anthologies de référence, celle-ci bénefície d'une partie orgue nécéssaire à la compréhension du monde sonore frescobaldien, elle aussi particulièrement réussie.

Il ne manque que, ici ou là, que d'un brin de souplesse supplémentaire sur quelques rares phrasés pour atteindre la perfection.

Ce ne sera qu'une question de temps...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique