Les Âmes mortes - Tome I et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Amazon rachète votre
article EUR 4,08 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les âmes mortes Relié – 3 novembre 2005


Voir les 21 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 50,00
Relié
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,80
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 17,00

Il y a une édition plus récente de cet article:


Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Livre saboté, plusieurs fois brûlé par son auteur (qui voulait lui donner une issue "morale") et resté largement inachevé à la mort de Gogol en 1852, Les Âmes mortes révèlent, outre le génie littéraire de leur créateur, le combat acharné d'un homme vers un but et contre des forces qui le dépassent. Vaste méditation sur la mort, cette épopée comique aux relents de cauchemar, construite dans le plus pur style de l'épopée picaresque à la Don Quichotte, nous entraîne avec une virulence de ton parfois diabolique dans un monde où les morts se monnayent et se négocient, quand les vivants eux prennent l'allure de grotesques fantômes. Univers fantasmagorique où le mensonge, le délire et la logique du rêve se télescopent.

Dickens et son Pickwick (à peu près contemporain, Gogol esquissant son livre dès 1837) ne sont pas loin. Mais Dante non plus, un Dante qui ne nous aurait laissé que son Enfer, et dont le Purgatoire, comme le Paradis, auraient été livrés aux flammes, dans une frénésie autodestructrice à laquelle Kafka - le véritable héritier de Gogol - faillit lui-même bien plus tard succomber. --Scarbo --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Grands et petits fonctionnaires qui n'ont d'existence que par leurs fonctions, mégères castratrices ou femmes idéales sur papier glacé, figures d'hommes persuadés de " peser " sur la vie et le monde mais toujours en rivalité avec d'autres qui ont encore " plus de poids ", menteurs et arnaqueurs, parfois non dénués de talent, tels sont les personnages de Nikolaï Gogol. Le décor de ses textes – car il s'agit bien d'un décor – n'est guère plus réjouissant : une métropole qui a poussé comme un champignon en un lieu insalubre et qui écrase l'individu, le poussant dans la mort ou la folie ; un territoire immense, sorte de gigantesque fondrière dans laquelle il est aisé de s'enliser et pourtant traversée par un véhicule qui vile à vivre allure : où va-t-il ainsi ? Vers quoi ? Pas de réponse...L'ensemble paraît dramatique sinon désespéré. Or, le mot, la phrase de Gogol font rire. Rire absurde, grotesque, qui peut être méchant ou débonnaire. Sous la plume de l'écrivain, les perspectives s'inversent, le grand se fait insignifiant, l'insignifiant se fait grand, l'humanité se désincarne ou part en morceaux. Comme l'avait bien vu Nabokov, entre le comique et le cosmique il n'y a chez Gogol qu'une lettre de différence... Ce n'est donc pas un hasard si Marc Chagall, avec son goût pour les calembours graphiques, ses personnages volants et son invraisemblable tendresse, a trouvé en Gogol un frère spirituel. À la demande de Ambroise Vollard, Chagall livre en 1924 sa relecture des Âmes Mortes en quatre-vingt-seize eaux-fortes, qui ne seront publiées qu'en 1948 par Tériade, pour le bonheur de quelques privilégiés, dans une édition de luxe à tirage limité.Aujourd'hui, dans une nouvelle traduction d'Anne Coldefy-Faucard qui restitue aux Âmes Mortes leur irrésistible pouvoir comique, le grand public reconnaîtra pour la première fois " la ville de N. " de Gogol... dans le Vitebsk de Chagall !


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 4,08
Vendez Les âmes mortes contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 4,08, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 337 pages
  • Editeur : LE CHERCHE MIDI (3 novembre 2005)
  • Collection : Ailleurs
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2749104572
  • ISBN-13: 978-2749104577
  • Dimensions du produit: 24,5 x 2,9 x 18 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 727.205 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

37 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile  Par LUDI le 5 octobre 2010
Format: Poche Achat vérifié
Si vous ne devez lire que 3 romans russes de toute votre vie, je vous conseille de ne pas oublier « Les âmes mortes ».
A travers les tribulations picaresques de Tchitchikov, un bourgeois affairiste qui rêve de noblesse, Gogol nous dépeint une certaine "âme russe", bien vivante celle-là, l'âme dévoyée des hobereaux de la Russie impériale du 19e siècle.
Tchitchikov parcourt la campagne afin de proposer aux propriétaires terriens de racheter les âmes des serfs morts depuis le dernier recensement, mais pour lesquelles il doivent continuer de payer un impôt, la capitation, jusqu'au prochain recensement.
Les propriétaires sont alors surpris et tout heureux de vendre ces "fantômes" qui engendrent des dépenses inutiles.
Bien sûr Tchitchikov a une idée derrière la tête.....
Le génie de Gogol, son imagination (car personne ne croit qu'il ait réellement traversé la Russie pour écrire son roman) nous livre un récit inoubliable, foisonnant d'images, de métaphores audacieuses et modernes.
Farce cruelle, maintes fois recalée par la censure, oeuvre possessive qui va détruire l'âme et la santé de Gogol, chef-d'oeuvre absolu de la littérature universelle.
LUDI
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par David W.J. TOP 500 COMMENTATEURS le 1 novembre 2011
Format: Broché
Un classique-momument. Gogol dont l'oeuvre est toute de qualité (nouvelle de Petersbourg, Tarass Boulba, Soirées du hameau, le Revizor) nous offre ici la description intelligente, minutieuse et critique du monde russe : notables, fonctionnaires et petits propriétaires) Les portraits qu'il fait de ses personnages en font des types comme peuvent l'être Harpagon ou Tartuffe. On suit Gogol qui nous invite chez de drôles de russes (avares, brutes, rêveurs, corrompus, bourgeoises de provinces, menteurs,...) .
Des passages extraordinaires.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cinho512 TOP 500 COMMENTATEURS le 18 janvier 2014
Format: Format Kindle
Ce roman est très bon dans sa première partie. Des fragments présagent une aussi bonne deuxième partie. Et un manque est à déplorer, cette troisième partie brulé par le désespoir de Gogol face à son impossibilité à la réaliser.

La première partie raconte l'arrivée de Tchitchikov dans une province de Russie pour en recueillir des "âmes mortes". La deuxième est la continuation de cette activité dans une autre province, pour finir par sa déchéance et sa rédemption. Et une troisième partie devait être ce travail de rédemption.
Tchitchikov est un homme charmant et d'un certain âge au moment du récit. Il à toute sa vie été avare et a cultivé un volonté de fortune qu'y t’a trafiquer, ceux qui lui à valu sa première déchéance et sa vie de nomade à la recherche d'âmes mortes.
A travers ses pérégrinations dans la Russie tsariste du XIXème siècle, on à un panorama réaliste et tendre de l"âme russe" et de l'organisation de cette Russie aride et fougueuse.

La première partie se caractérise par une belle légèreté et un humour dans les personnages et les situations que vit Tchitchikov.
Entre le courageux Konstanjoglo, honnête et vaillant travailleur, Tentetnikov est sa mélancolie d'écrivain raté ou encore des personnages étonnant comme Nozdriov, on à une mirée de caractères pittoresques et si représentatif de cette Russie des commères et des fonctionnaires.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par strummer le 12 avril 2014
Format: Poche Achat vérifié
Waouh ça faisait un bail que je n'avais lu un classique. Les âmes mortes m'ont comblées. Drôle, caustique, tantôt amusant, on suit les déambulations d'un personnage qui sillonne une province en Russie à la recherche de personnel. Au gré des rencontres, Gogol nous présente une vision chouette des classes sociales de la Russie de l'époque. Y a de la neige, de la bouffe de la picole, de la philosophie, des traîneaux , des réflexions sur l'argent, y a toute la Russie dans un bouquin vive Gogol, quand je pense que ce dingue à brûlé deux fois ces manuscrits. En avance sur son temps, magnifique !
Dans cette édition, il y'a un chouette dossier, dans lequel j'ai appris notamment que Gogol léguait une partie de ses revenus à des étudiants, quelle classe !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par rhumbs le 27 novembre 2011
Format: Poche
Lecture facile. Dialogues énergiques. Personnages hauts en couleurs.
Critique amusante de la société russe de l'époque.

Il est vraiment dommage que l'œuvre soit restée inachevée car par les fragments de la seconde partie et une annonce de l'auteur dans la première on devine une progression des thèmes à la manière de la Divine Comédie : de ridicules et détestables, le niveau des personnages, de leurs préoccupations et de leurs comportements semble s'élever dans la seconde partie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par ara le 1 mars 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
A travers des personnages de l'aristocratie et de la bourgeoisie du 19éme siècle on découvre les Russes du monde rural .Le personnage principal ,auteur d'une machination devant lui procurer estime et fortune ,intrigue jusqu'à l'épilogue du livre .
En revanche la multitude de descriptions pléthoriques de toutes natures ,y compris sur des sujets annexes,peuvent lasser.
Le narrateur alliant puissance dans l’expression et suspense dans l'intrigue , je suis allé jusqu'à son dénouement, mais pour les raisons déjà indiquées, en sautant quelques pages de digressions jugées superflues.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?