undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles116
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 janvier 2012
Lorsque ma merveilleuse moitié adorée m'a offert les tomes 1 et 2 de cette série, j'ai d'abord cru à une ruse de sioux pour m'annoncer notre rupture. D'abord parce que je ne lis que très rarement les auteurs français (sauf coup de coeur) ET ENCORE MOINS CE GENRE DE LIVRES ! Bref, le doute passé, j'ai d'abord lu le résumé par politesse, puis les premières pages par curiosité. Inutile de détailler ma réaction, vous la connaissez, j'ai été emporté dans l'univers de Sophie JOMAIN et terminé les deux livres en une semaine à peine ! Son style fluide et léger m'a porté avec douceur tout au long de ma lecture jusqu'à la fin du volume 2, Rivalités, dont le "s" prend toute son ampleur à mesure de la progression de l'intrigue. UNE CLAQUE comme je n'en ai jamais reçu, un final ahurissant qui me surprend à désirer la suite avec une ardeur digne d'une groupie. Je ne vois qu'une explication, Sophie JOMAIN est une sorcière ou l'a été dans une autre vie. Une chose est sure, dans celle-ci c'est une magicienne des mots qui sait nous envoûter et nous faire rêver. Le mot de la fin : ENCORE !!!!!
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2015
Suite des aventures d'Hannah... Hannah qui entre dans la même université que Leith, son petit ami loup-garou, et qui bien entendu va encore se retrouver au milieu de tas d'ennuis... En même temps, il faut bien reconnaître qu'elle les cherche un peu... Certes, elle est libre d'avoir les amis qu'elle veut, mais de là à s'obstiner à vouloir être amie avec Darius alors que visiblement Leith et lui se détestent au point de vouloir s'écharper, il y a peut-être quand même une marge, non? Bien évidemment, la situation dégénère, surtout quand Hannah apprend quel secret cachent Darius et sa bande...

Ce tome est encore plus intense que le précédent, on ne le lâche pas une fois commencé, et la fin... Ah, la fin... Un bon conseil pour ne pas faire de spoilers : à lire avec le tome 3 sous la main sous peine de s'arracher les cheveux de frustration !!! Je n'en dis pas plus, sinon, ça enlève tout le suspense de la lecture...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2013
Cette saga est sublime et ce 2ème tome est encore plus captivant que le premier. Aucune comparaison avecTwilight, l'auteure nous emmène dans un univers magique décrit avec beaucoup de finesse, c'est riche en émotions et les personnages sont très attachants. La suite sera à la hauteur de nos attentes, j'ai lu les 4 tomes et j'attends avec impatience le 5ème et dernier tome. A NE SURTOUT PAS MANQUER...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2011
Le tome 1 était sans aucuns doutes le livre préféré da ma bibliothèque. C'est pour dire si j'en attendais beaucoup de ce deuxième opus. Et bien je n'ai pas du tout été déçue. Ce deuxième tome est tout simplement magnifique. L'auteur a su développer une nouvelle et bonne intrigue ce qui n'est souvent pas le cas dans les deuxièmes tomes de ce genre de lecture.

Pour en revenir à l'histoire, Hannah est maintenant à l'université avec son loup de petit ami. Tout se passe pour le mieux à St Andrews, elle fait la connaissance de nouveaux étudiants ce qui déplaît complètement à Leith. A ce stade du roman le début de l'intrigue est posée. Hannah avec son caractère bien trempé ne compte pas stoppé sa nouvelle amitié. Et c'est là que les problèmes s'enclenchent.

Le lecteur est transporté au fil des pages dans cette histoire. Les descriptions des paysages, des lieux et des personnages sont tellement vivants que j'avais l'impression d'être avec eux. Ce roman m'a donné des étoiles dans les yeux, il m'a fait rire, pleurer, ressentir des petits papillons dans le ventre...Seul petit bémol qui n'en ai pas un : la fin.
Je ne veux pas dire que je n'ai pas aimé bien au contraire mais une question me vient aux lèvres : pourquoi. J'ai lu le roman hier soir et je n'arrête pas de penser à cette fin. Sans en dire trop j'ai envie de pleurer pour et avec Hannah tellemnent cela est triste.

En bref, si j'ai un conseil à donner, ACHETEZ le... Ce deuxième tome est digne du premier. Pour moi à l'heure actuelle la série est à la première place dans ma bibliothèque.

VIVEMENT LE TROISIEME LIVRE !!!!
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2015
Mon avis sur…

...L’histoire

Voilà longtemps que j’entends parler de la saga de Sophie Jomain « Les étoiles de Noss Head », au travers des avis très élogieux de mes amis de la blogo et, alors que normalement, les histoires bit-lit, ce n’est pas franchement ma tasse de thé, j’ai décidé de me lancer dans la découverte de ce premier tome, histoire de me faire ma propre opinion. Et j’ai eu raison !
« Vertige » est tout simplement un gros coup de cœur pour moi ! Je me suis complètement immergée dans l’univers de Sophie Jomain, avec son héroïne, Hannah, drôle, un peu naïve, qui déboule au fin fond de l’Ecosse, forcée par ses parents à passer l’été loin de Paris, sa ville où elle a grandi.
Mais finalement, grâce au charme féroce de Leith, un homme terriblement sexy (c’est moi qui vous le dit !), elle va finir par apprécier ce village écossais, perdu au milieu de tout... et se laisser embarquer dans des aventures aussi terrifiantes que palpitantes !
Tiens, parlons-en de Leith : sérieusement, avec ses beaux yeux d’un vert émeraude profond, son corps d’athlète, le mystère qui l’entoure et son charisme presque félin, comment ne pas craquer ? C’est mon personnage préféré du livre, même si parfois, j’ai eu envie de le secouer un peu ! Il faut croire qu’il m’a hypnotisée, car les pages de mon livre se sont tournées toutes seules !
Les personnages secondaires sont tout aussi intrigants et attachants : Il y a la grand-mère de Hannah, une vieille femme aveugle, mais qui en sait bien plus qu’elle ne veut l’avouer ; il y a Gwen, celle qui a ouvert une étrange boutique consacrée aux sciences occultes et que je me réjouis de découvrir un peu plus dans les prochains tomes ; il y a les parents de Hannah, un peu plus discrets… et enfin, il y a les autres, les méchants (qui m’ont fait frissonner plus d’une fois), dont je ne parlerai pas pour ne pas trop dévoiler de l’intrigue.
Quant à l’histoire, elle m’a fait voyager, frémir, rire et donné quelques frissons (autant causés par le beau Leith que par le danger qui rôde autour de Hannah). J’ai dévoré ce récit et ce fut parfois impossible de m’arrêter de lire une fois notre but de la journée atteint pour cette lecture commune ! Une fois la dernière page tournée, ce fut très dur de ne pas tout de suite lire le tome 2 !
En résumé, Sophie Jomain a réussi le tour de force de me faire aimer un style qui n’était pas du tout le mien, en écrivant un roman addictif, avec des personnages fouillés et attachants, une histoire palpitante et une plume agréable !
Un gros coup de cœur pour ce premier tome !! J’ai hâte de dévorer la suite !

...L’écriture

La plume de Sophie Jomain est douce, légère, fluide. Il n’y a aucune lourdeur, aucun temps mort et si j’ai pu noter quelques petites coquilles, la qualité du récit est telle qu’on passe outre avec une facilité déconcertante ! Une chose est certaine : il me tarde de lire ses autres ouvrages !

...La symbolique

J’ai trouvé intéressant ici le passage entre l’adolescence et l’âge adulte qui transparaît dans ce roman. Hannah est une jeune fille qui vient de finir le Lycée et qui s’interroge sur son avenir, sur l’université adéquate pour son futur. Elle ne boit pas, ne fume pas et ne sort pas avec des garçons. Elle est timide, un peu maladroite et pas du tout aguicheuse. Elle est l’adolescente que nous avons été, avec ses peurs, son manque de confiance, ses doutes… en tout cas, au début du récit.
Avec l’arrivée du beau Leith, elle se révèle. L’amour la transforme, et elle opère le voyage vers l’âge adulte. Elle ose plus, elle se met aussi plus en danger, désire plus, teste plus, et doucement, la confiance en elle et en ses propres atouts émerge de la jeune fille timide. Tout cela ne fait que d’attacher le lecteur encore plus à ce personnage qui s’endurcit, se révèle et, d’une certaine manière, se libère du carcan qu’il s’était imposé.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2016
J'ai l'impression de m'être fait flouée par des gens qui considèrent "Les étoiles de Noss Head" comme "sublime", ou comme un " magnifique roman à lire absolument" sans parler du " roman New Adult épicé, sexy et addictif"... Sérieusement à croire qu'ils n'ont jamais rien lu de mieux. J'admet, si on est une jeune fille de 15 ans n'ayant jamais lu Twilight ça peut être un roman super sympa à lire. Mais ce n'est pas un roman "New Adult". Ce n'est pas épicé. Ce n'est pas sexy. C'est fade et ça sent le réchauffé. D'habitude même si je ne suis pas fan de l'écriture, de l'histoire ou autre, je restes assez correcte... Mais là je vais être beaucoup plus dure. Ce roman m'a fait soupiré de lassitude à de nombreux endroits. C'est d'un cliché. C'est tellement recopié sur Twilight que certaines phrases de Stephenie Meyer transparaissent ici et là, et certains passages sont tout à fait recopiés. Stephenie, si tu me lis, court chez ton avocat et attaque l'auteur des étoiles de Noss Head pour plagiat !

D'ordinaire je suis bon public. Mais là j'avoue avoir du mal. Commençons par l'histoire : Une héroïne qui ne se trouve pas très jolie ( mais qui est irrésistible aux yeux de la gente masculine) débarque bon gré-mal gré dans un pays où il pleut tout le temps et où il ne semble n'y avoir rien à faire... Mais sa rencontre avec un bel étranger aux yeux qui changent de couleur va tout changer. Ça vous rappelle quelque chose? Ne cherchez pas! C'est Twilight !
On échange les vampires contre les loups garous et vous aurez "Les étoiles de Noss Head" !

Passons sur l'aspect plagiat des Etoiles de Noss Head. On reproche souvent aux romans Twilight d'être gnangnans, un peu trop fleur bleue etc... Et bien ici c'est bien pire. Je n'ai pas cessé de soupirer et de lever les yeux aux ciels tellement certains passages sont au mieux gênants, au pire lassants. Les dialogues ne sont pas crédibles, et ça pique presque les yeux d'avoir à affronter un amour de midinette aussi cliché.
De plus les gros suspense n'ont absolument pas lieu d'être on apprends dès le départ que quelque chose de mystérieux se cache derrière Edward ( pardon, derrière Leth) et qu'il est un loup garou. De même on apprends vite l'identité du traqueur et on a presque pitié de la pauvre héroïne qui, elle, ne voit rien...

Bref j'ai fini le roman parce que même si le style est un peu réchauffé et trop facile, ça se lit très bien... Mais je ne pense pas lire la suite de cette saga malgré les hommages dithyrambiques des internautes. Place à de meilleures lectures, un peu plus originales!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2015
Je l'ai lu à sa sortie grâce à une amie. J'ai été conquise tout de suite, et à présent qu'il sort en poche (je suis une adepte des livres de poche), avec en plus une merveilleuse couverture, je ne peux pas résister au plaisir de le relire.
Une fois n'est pas coutume, on est dans l'ambiance dès le prologue :

"La nuit et la pluie battante faisaient que je les distinguais mal, mais je savais que ce qui allait suivre serait d'une violence inouïe. Ils étaient debout, face à face, prêts à s'affronter. Pour moi. Ils soufflaient fort, comme des bêtes enragées.
Dans un dernier effort, je réussis à me redresser pour m'adosser contre le mur. Mes muscles étaient tellement meurtris que je me demandais comment j'arrivais à ne pas m'écrouler. J'avais mal partout. Je ne les quittais pas des yeux (...).

Avant de m'effondrer sur le sol froid et humide, dans un état de semi-conscience, j'eus le temps de comprendre pourquoi. Il se métamorphosait. Maintenant."

Puis retour en arrière... Hannah, lycéenne de 18 ans, parisienne jusqu'au bout des ongles, et qui espérait fêter dignement sa majorité, se retrouve coincée au manoir familial de Wick, en Ecosse. Comme tous les étés, en fait, mais cette année-là, elle espérait vraiment y échapper (et ce malgré son amour pour Elaine, sa grand-mère aveugle).

Mais les choses changent lorsqu'elle rencontre Leith Sutherland, beau comme un dieu, mais aussi mystérieux et insaisissable. Peu à peu, Hannah va découvrir la véritable nature de Leith et faire des choix qui mettront sa vie en danger...

J'ai adoré le personnage d'Hannah. Elle est drôle, courageuse (même si elle pense le contraire!), déterminée et volontaire. Leith est mystérieux à souhait, et cache un passé déchirant. Et l'écriture de Sophie Jomain rend tout cela irrésistible !! Bien sûr, on pourrait dire qu'elle prend son temps pour révéler la nature de Leith (bon, nous, les lectrices, on s'en doute très fort... Le truc, c'est "quand Hannah comprendra-t-elle?"), mais d'un autre côté, elle sait merveilleusement bien faire monter le suspense, décrire les doutes et le questionnement d'Hannah, et au fond, c'est une délicieuse torture d'attendre, de se dire "allez, encore un petit chapitre ; c'est peut-être le bon!".

Leith, c'est Leith ; Hannah le décrit bien mieux que je ne pourrais le faire !! Et les moments que Leith et Hannah passent ensemble débordent de sensualité (bien qu'ils n'aillent pas plus loin que des baisers... Comme quoi il n'est pas forcément nécessaire de décrire des scènes d'amour en détail pour que la sensualité soit au rendez-vous!!).

Les personnages secondaires sont aussi remarquables : Gwen, la libraire, Elaine, la perspicace grand-mère, Jérémiah, le pas commode père de Leith, Alastair et Bonnie, son oncle et sa tante...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2012
J'avais déja bien accroché au tome 1 et à ces paysages merveilleux de l'Ecosse.Mais là, j'avoue j'ai lu ce tome 2 d'une seule traite, tournant et abordant les chapitres à une vitesse détonante.

Nous retrouvons notre sympathique et toujours attachante Hannah qui fait son entrée universitaire à St Andrew aux côtés de son bel amoureux Leith.
Mais, la suite n'est pas banale bien au contraire, Sophie Jomain affirme son style et instaure les mythologies et légendes des créatures de son histoire et avec beaucoup de talent.
On s'attache aux personnages, surtout aux petits nouveaux qui arrivent et on se prend au jeu de lire avec attention le passé de chacun.
La fin est une apothéose, je ne m'y attendais pas et j'avoue que j'ai eu beaucoup de mal à le refermer, tout en me disant il me faut la suite!!!!!!!

Sophie Jomain confirme son talent par ce tome 2. n'hésitez pas lisez le!!!
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2014
Avec tous les commentaires élogieux et plutôt mérités du premier tome de la série "les étoiles de Noss Head", j'ai commandé le second tome. Hélas, cela tombe rapidement dans le romantisme gentillet avec des rebondissements tirés par les cheveux. Je ne vais pas commander le restant de la série. Alors que je me méfie de la classification "Jeunesse" car des auteurs sublimes comme Carlos Ruiz Zafon en font partie alors que beaucoup de ces romans sont des chefs d'oeuvres, je pense que c'est vraiment un livre qui convient à des jeunes ados.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un second tome qui nous fait découvrir un nouvel univers et une nouvelle race de créatures surnaturelles qui fait un peu froid dans le dos...Le duo Leith- Hannah est touchant et passionné et nous embarque dans cette aventure avec aisance et avidité. Le final est frustrant et prometteur pour la suite. L'auteure parvient avec brio et aisance à nous glisser dans son univers onirique, rude et parfois sanglant.
mon avis en intégralité sur Un brin de lecture
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus