Les Adieux à la reine - Prix Fémina 2002 et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Les Adieux à la reine - Prix Fémina 2002 sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Les Adieux à la reine - Prix Fémina 2002 [Broché]

Chantal Thomas
4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 18,30
Prix : EUR 17,39 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,91 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 18 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 6,99  
Broché EUR 17,39  
Poche --  
CD --  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres à -5% et livrés gratuitement.

Description de l'ouvrage

28 août 2002 Fiction & Cie
Nous sommes à Vienne, en 1810, dans une ville humiliée et ruinée par la victoire de Napoléon. Une femme, Agathe-Sidonie Laborde, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient de Versailles et, plus précisément (parce que c'est pour elle une hantise), des 14, 15 et 16 juillet 1789, jours d'effondrement durant lesquels, Louis XVI ayant cédé sur tout, les intimes de la famille royale et une grande partie de la Cour se dispersent. Agathe elle-même s'est enfuie alors, dans la nuit du 16, avec la famille de Polignac.
A travers une reconstitution minutieuse et fébrile de ses dernières heures à Versailles, Agathe découvre la force de sa fascination pour la Reine et la beauté émouvante et singulière du monde qu'elle s'était créé. Un monde placé sous le signe du luxe et de l'élégance, de l'obsession du détail, du goût des espaces protégés, un univers brillant de toutes les apparences du bonheur, sauf que le désir comme l'amour n'y avaient pas de voix pour se dire. Mais est-ce le drame de la Reine ou celui de sa lectrice ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Les Adieux à la reine - Prix Fémina 2002 + Mémoires de Madame Campan, première femme de chambre de Marie-Antoinette
Prix pour les deux : EUR 26,70

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

Voilà un premier roman pas comme les autres... D'abord parce qu'il ne s'agit pas du premier ouvrage de l'auteur. Chantal Thomas a déjà apporté aux lettres des études remarquables, notamment consacrées à Sade et à Thomas Bernhard, fouillant les limites de la littérature. Ensuite parce que Les Adieux à la reine dont l'action se déroule au XVIIIe siècle, n'est pas véritablement un confortable roman historique mais bien plus que cela. Qu'on s'explique : nous sommes en 1789. En trois jours, entre le 14 et le 16 juillet, l'Ancien Régime connaît la débâcle. Un effondrement rapide, sec, brutal et définitif, raconté heure après heure et a posteriori, vingt ans plus tard, par la lectrice de Marie-Antoinette, un humble et modeste personnage au service de la royauté, fasciné par la Cour, la grâce et la beauté de la reine. À travers elle, Agathe-Sidonie, enfermée dans son exil, se délivre donc la chronique d'une fin de monde : la reconstitution historique et minutieuse d'une société moribonde, cloîtrée dans sa bulle, qui ne voit rien venir et n'entend rien. Au fil des pages, subtilement, les portraits se découvrent, tout en nuances, entre bouffonneries et fuite piteuse, entre bons mots et débandade, sans manichéisme. Historienne et essayiste, Chantal Thomas réussit ainsi haut la main son entrée en littérature. --Céline Darner

Extrait

J’ai vécu à Versailles, où j’étais lectrice de la reine Marie- Antoinette, lectrice adjointe, pardon. C’était une toute petite fonction, rendue encore plus mince par le peu de goût de la Reine pour la lecture. Mon protecteur, monsieur de Montdragon, Maître d’hôtel ordinaire à la Cour, m’avait accueillie avec une extrême gentillesse, sans manquer cependant de m’avertir. C’était un jour de la fin décembre, un jour de plein hiver comme aujourd’hui, mais sans neige. Il y avait une lumière coupante, presque métallique. Les arbres aux troncs noirs se dessinaient sur un ciel très bleu.
Au château, se risquer dans les intervalles qui séparaient les feux de cheminée – et les zones enfumées, irrespirables et aveuglantes qu’ils produisaient – , c’était se trouver paralysé à l’intérieur d’un bloc de glace. Il fallait continuer de bouger, sinon on risquait de périr. Enveloppé dans sa pelisse de loup, monsieur de Montdragon m’examinait. À ma première réponse, timide, tandis que je ne pouvais me retenir de remuer les doigts pour les empêcher de s’engourdir, il m’avait jugée apte pour mes fonctions. «Vous avez une belle voix, m’avait-il dit, un peu basse et qui se fait oublier.»

Détails sur le produit

  • Broché: 244 pages
  • Editeur : Seuil; Édition : Seuil (28 août 2002)
  • Collection : Fiction & Cie
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020414775
  • ISBN-13: 978-2020414777
  • Dimensions du produit: 20,2 x 13,8 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 170.968 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Chantal Thomas (Prix Fémina 2002) pour Les Adieux à la Reine est désormais membre du Jury du Prix Femina. Directrice de recherches au CNRS, elle est spécialiste du XVIIIe siècle et a publié de nombreux essais.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.3 étoiles sur 5
4.3 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Prix scandaleux de l'édition Kindle! 12 avril 2012
Par G. Bolter
Format:Format Kindle
Ayant vu le beau film de Benoît Jacquot, j'ai envie de lire le livre de Chantal Thomas, réputé beau. Mais le prix Kindle est abusif! En broché ce livre coûte environ la moitié, et l'ayant lu, on pourra le prêter, le donner, se le faire piquer. Quel avantage dans l'édition Kindle deux fois plus cher? Ca fait désordre!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une lecture passionnante 17 décembre 2002
Par Un client
Format:Broché
Chantal Thomas nous livre un roman passionnant sur les premiers jours de la Révolution française vécus par une lectrice de Marie-Antoinette à l'intérieur du Château de Versailles. Le style est très vivant et l'on suit presque heure par heure toutes les modifications qui surgissent au Château : de la sortie de Louis XVI à pied pour se rendre au Jeu de paume à la traversée solitaire de la galerie des glaces par Marie-Antoinette en passant par les discussions enivrées des pages! Ce roman m'a donné envie d'en savoir plus sur ce dernier personnage historique. A lire et à offrir...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 1789 comme vous ne l'avez jamais vu!!! 22 mai 2003
Par Loïs
Format:Broché
Livre absolument magnifique qui contient une écriture d'une élégance rare! Chantal Thomas met en scène l'ex-lectrice de la Reine Marie-Antoinette, qui raconte après vingt ans les dramatiques journées des 14, 15 et 16 juillet 1789. Ne vous attendez pas à avoir le pur roman historique avec un descriptif précis de ces journées. Il y a beaucoup plus. Le point de vue d'Agathe-Sidonie, nous offre l'image d'un monde en train de basculer. Mais nous le voyons depuis l'intérieur, dans les murs du château de Versailles: les nobles s'agitent, le privilège de pouvoir habiter dans la demeure du Roi devient un problème il faut fuir; on ne respecte plus beaucoup l'Etiquette. La fiction nous permet d'aborder autrement la Révolution française: depuis l'intérieur! Ne plus la voir comme une simple lutte des opprimés contre les oppresseurs; mais de façon plus mitigée par une admiratrice sincère de la Reine. Lisez-le!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
ARRAY(0xafe513fc)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?